Le conseil municipal du 03 juillet 2015 vu par un membre du public.

Il m’arrivait de lire, sur un autre blog, le résumé des conseils vu par un élu de la minorité. Pour me faire ma propre idée sur la tenue des Conseils Municipaux, je suis allé à la réunion du 03 juillet 2015.

Heureusement car Monsieur Brézellec étant absent, et non excusé, il ne pourra pas faire de compte-rendu. Contrairement à ce que j’avais pu lire jusqu’à présent, j’ai vu une réunion où chacun avait la possibilité de s’exprimer, majorité ou minorité. Des avis intéressants ont été avancés, tant pour la gestion du Casino, du Cinéma, les tarifs de l’école de musique, la circulation, etc. Bien sûr, un Conseil Municipal n’est pas forcément un lieu de débat de tous les sujets. Les dossiers sont préparés en Commissions où sont représentées toutes les constituantes de l’assemblée municipale. De plus, les Conseillers reçoivent, avant la séance, tous les éléments devant être présentés en séance plénière. Pour un public non averti, cela pourrait faire penser à une dictature, où personne ne parle, telle que le présente souvent un blogueur irascible et de mauvaise foi. En réalité, c’est en toute quiétude que le maire anime la séance, passant la parole, à tour de rôle, au Conseiller qui la demande.
Sur cette séance, la présentation des bilans du Casino et du Cinéma, par leurs représentants respectifs, a été enrichissante.

1/ Pour le Casino, celui-ci nous annonce une baisse de 6,14 % du PBJ (Produit Brut des Jeux) tout en laissant encore une marge confortable. Bien sur, il impute, sans preuves concrètes avérées, cette baisse au manque de places de parking à proximité. Plusieurs réponses ont été apportées sur ce point par les élus :
– Pourquoi le Casino ne mettrait-il pas en place un service de voiturier pour utiliser des parkings plus lointains ?
– Les parkings de la Duchesse Anne et de la place d’Armes ne sont pas si éloignés du Casino, mais peut-être insuffisamment signalés.
– Le parking du terre-plein proche du Casino sera dorénavant utilisé moins longtemps pour les animations, d’une part en retardant au maximum la mise en place des installations et, d’autre part, en organisant le festival “Place aux Artistes” de manière alternée et à jour fixe sur sur ce site et au port (le mercredi au Casino, le Dimanche au Port).

2/ Pour le Cinéma, le gérant annonce une perte de 11 000€ (pris en charge par sa société). Il pense avoir mal apprécié certains points et va s’attacher à réduire ses frais de fonctionnement. Le nombre d’entrées semble correct avec 30 380 entrées pour un prix moyen de 5,17 € sur 1031 séances et 215 films projetés. Une attention particulière est demandé au gérant sur la programmation des films à faire en collaboration, et non en concurrence, avec le cinéma les Korrigans d’Etables qui vient de rouvrir ses portes après travaux. Certes le mode de gestion n’est pas le même, associatif (et donc à but non lucratif pour Étables) et privé pour St Quay. Sur la question des films en VO, il préfère laisser cette option à Etables se contentant de garder les seuls films “Art et Essai” en VO.

Enfin au cours de cette séance, très belle présentation de Véolia sur les rapports de l’Eau et de l’Assainissement. Un point particulier a été fait sur les difficultés de l’assainissement, compte tenu, d’une part d’eaux parasitaires (eaux de pluie déversées dans le réseau ou eaux de la nappe s’introduisant dans un réseau poreux par endroits, port et place d’armes), et d’autre part de la capacité actuelle de la station qui atteint ses limites en périodes de pointe.

Tous les points à l’ordre du jour du Conseil ont été votés à l’unanimité.
Cela démontre une volonté des élus de travailler ensemble au renouveau de Saint Quay Portrieux.
N’en déplaise au blogueur aigri, qui, derrière moi n’arrêtait pas de critiquer (comme à son habitude) la moindre parole des conseillers. Son courage l’a fait quitter l’assemblée dés la fin de la séance, pour échapper, sans doute, à la moindre discussion censée.

Gilles Picolet

Inauguration de la Maison de la Plage

MaisonPlage1Inauguration réussie de la Maison de la Plage, beau discours de Gaëtan, qui a insisté sur l’accueil et la gentillesse des commerçants et des voisins, et sur le soutien de la municipalité, Thierry Simelière a dit quelques mots, il était venu accompagné d’Isabelle qui en a profité pour faire quelques emplettes. Il y avait les parents des propriétaires, les amis, les gens du quartier, deux musiciens, du crémant et des bonnes choses à manger, un soleil de rêve, la saison démarre bien, il faut dire que les produits présentés sont à la mode et de qualité.

MDP1060057 MDP1060092 MDP1060094

rupture de conduite rue Clemenceau

RuptureConduite2
La conduite de refoulement de la station de relevage du port a lâché, samedi en milieu de matinée, et Véolia était sur le pied de guerre pour la réparer. La canalisation, en fonte et fibre de verre, de diamètre extérieur 215mm a été réparée provisoirement, par chemisage, et le trou a été rebouché pour rétablir la circulation et ne pas perturber le concert du soir et le marché de lundi. Pendant les travaux, des camions citernes pompaient les eaux usées de la station de relevage du port pour aller les rejeter à la place d’armes. Il sera nécessaire de remplacer un tronçon de conduite, ce sera fait dans le courant de la semaine prochaine, et ça nécessitera une nouvelle fermeture de la rue Clemenceau. Ça sentait la merde, étonnant que l’odeur n’ait pas attiré les mouches.

MDC1060081 MDC1060088 MDC1060120 MDC1060121
 MDC1060128  MDC1060130  MDC1060143  MDC1060153