le Goéland Argenté et la Mouette Rieuse

Mouette&Goeland

C’était sur la plage du Casino, vendredi, vers 20 heures. La photo est floue, car j’étais loin et j’ai shooté avec un appareil compact, mais ce qui m’a plu est d’avoir vu se cotoyer ces deux espèces d’oiseaux marins et d’avoir observé leurs différences de taille et d’aspect.

Complément de Jean le Dû :

En breton trégorrois, on tend à confondre mouettes et goélands sous l’appellation “oiseaux blancs”.

Au singulier “an evn gwenn” = “un oiseau blanc”
Au pluriel “evned gwenn” = “(des) oiseaux blancs”

Complément de Denis :

L’anglais ne fait pas non plus la distinction, Gull ou Seagull désigne les goélands mais aussi toutes sortes de mouettes. Je fais le parallèle avec l’anglais Camel qui désigne autant les chameaux que les dromadaires.

deux anglais rue Clemenceau

On savait que Nick Malicka était un peu fou de s’être lancé, après une belle carrière dans l’enseignement en Angleterre, dans des spectacles musicaux en Bretagne. Pas si fou que ça, car ça marche, et il a sû s’entourer de musiciens de talent, notamment Georges, le violoniste, Céline, la chanteuse et guitariste, et aujourd’hui (samedi), John Kenney, un compatriote dégotté du côté de Plessala, tout simplement génial, qui joue et chante naturellement la musique anglaise qu’on aime, accompagné par Nick, qui a montré une fois de plus sa capacité à jouer et chanter en duo. Concert intime, rue Clemenceau, vu l’étroitesse de la voie, mais tables pleines, où les spectateurs attablés, à la Brèche et à la Marinière, ont passé une excellente soirée (les pizzas de la Brèche sont succulentes et peu onéreuses). Un grand merci aux chanteurs, à Henri Hydrio, l’infatigable instigateur de ces animations, à Armelle et à tous les bénévoles, je pense en particulier à Yves Leborgne, toujours le premier à monter les bancs, les tables, les tentes, et à les ranger une fois la fête finie.

Peter&Nick

les démerdeurs

Ça vous semble normal d’avoir de l’eau au robinet, de tirer la chasse d’eau sans que ça déborde, d’avoir de l’électricité 24h sur 24, du téléphone, un ramassage de poubelles, du courrier ? Pourtant tout ça ne marche que grâce à une armée de travailleurs, qui veillent aux approvisionnements, au fonctionnement, à l’entretien des réseaux, à la distribution, etc. Et samedi matin, quand un jeune garçon a prévenu ses parents d’une fuite d’eau dans le bas de la rue Clemenceau, une chaîne d’intervention s’est mise en place, animée par Marcel Quélen, qui a aussitôt prévenu et rencontré les riverains, interdit l’accès à la plage du port d’échouage, mobilisé les services techniques, alerté l’équipe d’intervention de Véolia, dirigée par Edith Fonteneu, la responsable du service Réseaux Armor de Veolia, la même qui avait présenté le rapport annuel sur le prix et la qualité du service eau et assainissement au cours de la séance du conseil municipal du 3 juillet 2015. Une femme de communication vendredi soir, portable et powerpoint, une femme de terrain samedi matin, bottes et casque. Tout comme Marcel Quélen, l’adjoint à l’urbanisme, omniprésent (à la mairie et sur le terrain) et super efficace.

Marcel&Edith

Marcel, qui était aussi présent au concert de cet après-midi au Portrieux, m’a indiqué que les résulats des analyses de l’eau de la Comtesse, réalisés ce matin étaient excellents. Par ailleurs, l’accès à la plage du port a été de nouveau autorisé ce matin, après une marée de vive eaux.

La réparation définitive sera réalisée mardi ou mercredi, cependant les pavés, stockés aux services techniques, ne seront remis en place qu’après le tassement du remblai.

Souvenirs quinocéens.

JulienRault “Tu es de Saint-Quay-Portrieux si…” est un groupe Facebook créé il y a un peu plus d’un an dans le sillage du phénomène “tu es de cette ville si”. Ce groupe réunit un peu plus de mille personnes, quinocéens, costarmoricains, bretons, mais aussi d’affreux résidents secondaires qui reviennent en pèlerinage à St Quay aussi sûrement que les saumons retournent à la rivière qui les a vu naître. Tous unis par le même amour pour notre commune.

Tout ce petit monde échange sur un ton badin et primesautier ses souvenirs estivaux, anecdotes, photos, ou organise des retrouvailles genre réunion d’anciens combattants. Ici ne sont jamais évoqués les graves problèmes que connaît notre commune, nous laissons cela à des gens plus sérieux. Ici, aucune place pour les échanges de noms d’oiseaux, la créatrice et modératrice Gwendoline Le Gall veille au grain…

Je vous invite surtout à découvrir ce groupe (1) pour les galeries de photos qui y sont publiées. Celles de Stéphane Mével, qui font revivre, le Saint Quay d’antan, mais aussi celles de Julie Bunel, Joëlle Blain Verdicchio ou encore Ludovic Carlier. Des photos magnifiques, qui mettent en valeur la palette de couleurs et de lumières qui inondent nos terres quinocéennes.

J’en profite également pour vous suggérer la lecture de ces deux très beaux textes de Joëlle Pétillot. Là encore une découverte faite grâce à ce groupe. Des textes qui en toucheront beaucoup au coeur. D’autres commenceront-ils peut-être à comprendre…

30, rue de la Fontaine

Vous êtes là ?

(1) adresse du groupe : https://www.facebook.com/groups/499133133545845/?fref=nf