stérilisation des oeufs de goélands

Si les goélands sont de beaux oiseaux de mer, fins planeurs, et d’un élégant plumage, je n’en dirais pas autant de leur ramage. Intelligents, ils se sont adaptés à l’homme et profitent de ses excédents de nourriture, de ses toits et de sa bienveillance. De fait ils prolifèrent, et dans les villes côtières, leur présence présente quelques inconvénients : cris désagréables et dégradation des toitures par les excréments, sans compter les largages intentionnels à basse altitude… En 1998 un couple de goélands avait niché sur mon toit, rue de Bel-Air, et j’avais appelé un peu partout sans succès pour trouver un moyen de m’en débarrasser : le couvreur ne voulait pas monter sur le toit craignant à juste titre d’être attaqué, la commune m’a conseillé de faire appel aux alpinistes de Brest que j’ai contactés, devis 6000 F (plus de 1000€ d’aujourd’hui) pour stériliser deux œufs… j’ai fini par m’adresser aux pompiers et le chef de l’époque m’a suggéré de faire comme les paysans, à savoir de m’acheter une carabine…
Aujourd’hui, les choses ont bien changé, et depuis 2010, à Saint-Quay-Portrieux, des campagnes de stérilisation des œufs de goélands se déroulent, chaque printemps, en deux passages, à l’initiative de la ville et avec l’autorisation de la préfecture des Côtes d’Armor. La ville fait intervenir des alpinistes spécialisés dans ce type d’intervention. Sur déclarations des propriétaires constatant la présence de nids de goélands chez eux, une liste d’intervention est établie au premier trimestre de chaque année. Pour 2015, la Société “Les Alpinistes Brestois” a trouvé lors d’un premier passage 53 nids et a traité 153 œufs et lors d’un deuxième passage 57 nids pour 42 œufs.
Une sorte d’avortement contraint, triste pour papa et maman goéland de ne pas voir naître leurs bébés, mais moins triste que de voir son conjoint abattu ou capturé et subir l’épreuve du veuvage.
remerciements : Cécile Bernard de Meurin, Responsable du Service Urbanisme, et Marcel Quelen, maire-adjoint, Ville de Saint-Quay-Portrieux.