La pêche au carrelet en Loire Atlantique

R2015-09-06 11.48.20

Ces cabanes surélevées installées dans la zone de marnage de l’estran sont désignées en Loire Atlantique sous le nom de pêcheries, et en Charente sous le nom de pontons. Elles servent à la pêche au carrelet, le carrelet désignant le filet de pêche suspendu. On jette au milieu du carrelet, lorsqu’il est descendu, des appâts faits maison, constitués de moules écrasées, de boulettes de pain et de farine, etc. Ensuite il faut soulever le carrelet avant que les poissons aient tout avalé et soient partis, juste au bon moment. On pêche ce qui vient : des éperlans (pour les petits carrelets), mais aussi des anguilles, des mulets, des méduses, parfois des saumons, des bars, des soles et des carrelets (plies).

Sur la photo prise depuis la plage de Saint-Brévin les Pins, on distingue en arrière plan, à gauche, les chantiers navals, et au centre le pont de Saint-Nazaire, sur la Loire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *