Every time I think about Trump I get allergic !

Chaque fois que je pense à Trump je fais une allergie !

Lors de son meeting de rentrée à Clevelant, dans l’Ohio, à l’occasion du jour du travail (Labor day), Hillary Clinton a été prise d’une quinte de toux (coughing fit) qui a duré environ 4 minutes. Elle a fait rire son assistance en déclarant : “chaque fois que je pense à Trump, j’attrape une allergie”. Interviewée après le meeting, lors de son retour à bord de son jet privé, elle a été à nouveau victime d’une quinte de toux. De quoi alimenter les rumeurs dans le camp d’en face sur son état de santé. Une campagne électorale américaine pas banale avec un candidat républicain complètement déjanté, qui dit ce qu’il pense, sans retenue, ignorant tout du politiquement correct, et la candidate démocrate BCBG Bobo, défenseure des minorités, qui veut incarner la continuité de la politique d’Obama, la continuité de sa politique étrangère, mais qui tousse.