Ground zero au World Trade Center

En juillet 1976, lors de mon premier voyage aux Etats-Unis, j’étais monté au sommet d’une des tours jumelles du World Trade Center. Quarante ans plus tard je me trouve au même endroit, et je contemple avec émotion l’empreinte de ces tours, deux bassins carrés, profonds de 9 mètres dont les parois sont constituées de murs d’eau qui s’écoulent dans un trou carré au centre. Une représentation de la chute des tours. Sur le parapet, les noms des victimes… et une rose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.