Double enceinte de bols pyrex contre les guêpes

C’était à la mi-août, dans le jardin de la maison de famille à Saint-Quay-Portrieux, j’avais repéré des guêpes sortant d’un trou creusé au pied d’un cèdre. Le trou faisait une dizaine de centimètres de diamètre et j’ai pensé que les guêpes avaient colonisé le terrier abandonné d’un petit mammifère. Il y avait quelques guêpes qui entraient et sortaient du trou, et j’ai voulu leur jouer un mauvais tour. Je me suis saisi d’un bol pyrex (Duralex), que j’ai posé sur la sortie du terrier. Aussitôt des dizaines de guêpes, venues d’on ne sait où, se sont précipitées pour pénétrer à l’intérieur du bol. Et certaines y parvenaient, en se glissant sous le bord. Qu’à cela ne tienne, j’ai disposé un deuxième bol, plus grand, par dessus le premier, et j’ai laissé faire… Quelques heures plus tard, j’ai eu la stupeur de constater la présence de centaines de guêpes trépassées ou agonisantes entre les deux bols. Il y avait tant de guêpes entassées que celles qui entraient dans le bol extérieur n’arrivaient pas à se frayer un passage vers le bol intérieur et le nid. C’est un peu cruel, mais j’ai considéré ça comme un acte de vengeance contre ces insectes qui piquent nos enfants et petits enfants et ne nous laissent pas manger notre melon tranquillement.

Vue du dispositif (on devine seulement le bol interne) :

Gros plan sur l’hécatombe :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *