Miami : The Little Havana and Winwood

Quand je leur ai dit que j’allais passer 3 semaines à Coral Springs, mes amis de Chicago ont décidé de venir à ma rencontre et ils m’ont emmené aujourd’hui visiter the little Havana et Winwood à Miami.

The little Havana, c’est le quartier cubain, avec ses magasins de cigares, de ces cigares qu’on roule pour vous à la demande (si vous êtes fumeur de cigare), et ces cafés vestiges du passé :

Le coq doit être le symbole de la Havane, il y en a partout :

Une vieille américaine, comme à Cuba :

Même si ça consomme beaucoup, l’essence n’est pas chère :

3 $ le gallon de 3,785 litres, ça fait 0,65 € le litre

Après Little Havana, direction Winwood et la surprise de découvrir sur le mur d’un parking cette réinterprétation du Guernica de Picasso à la sauce Mickey :

L’environnement est au cœur des préoccupations des artistes :

Dommage qu’il y ait toujours une voiture devant, mais en même temps ça donne l’échelle :

En plus des voitures il y a quelques motos, pour la plupart des Harley Davidson, et des scooters de petite cylindrée.

Le port du casque est peu répandu et la sécurité n’est pas au cœur des priorités, il n’y a qu’à voir ce rétroviseur aux formes acérées :

Dans la cour d’une galerie de peinture :

Dans la galerie, un Valenz (Sergio Valenzuela), un tableau que j’aime particulièrement :

Et celui-ci dont j’ai oublié l’auteur :

Détail de la toile :

Une oeuvre de Phillip Michaels, acrylique sur toile, Phillip était présent à l’exposition et nous avons discuté avec lui un bon moment, originaire de Chicago, comme mes amis, il a installé son atelier à Miami. Son style est facilement identifiable, un lien vers sa galerie.

3 réponses sur “Miami : The Little Havana and Winwood”

  1. Et Saint-Quay la-dedans ?? !!
    Vos post nous manquent ! Il n’y a plus qu’un blog et qui refuse les commentaires qui lui déplaisent ou le droit de réponse démocratique.
    Mais je dois reconnaître que je suis parfois en accord avec lui. Quand on devient plus raisonnable et moins raciste, ça rapproche !
    Bien cordialement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *