L’AR 15, l’arme préférée des tireurs américains

La fusillade de Parland fera-t-elle enfin évoluer la législation sur le port d’armes ?

Un point commun dans les dernières fusillades aux Etats-Unis : l’AR-15, la version civile du M16.

Une version mise sur le marché pour éviter que les M16 civils (semi-automatiques) soient transformés en automatiques. L’AR-15 tire des cartouches de petit  calibre : 0,223″ (5,6 mm), mais dotées d’une grande vitesse, ce qui fait que les balles ont tendance à éclater à l’intérieur des corps des victimes, ce qui cause des blessures plus dévastatrices que celles habituellement infligées par des armes de poing, plus puissantes mais moins rapides. L’arme est nettement plus légère (2,7 kg chargeur vide et sans accessoires) qu’une AK 47 (4,3 kg chargeur vide), et a moins de recul, elle est en vente partout et on peut l’équiper de nombreux accessoires contrairement à une AK 47 qui pèse 4,3 kg à vide et qui n’est pas équipée de rails pour accessoires.

Le terroriste norvégien Anders Behring Breivik a utilisé une arme de même calibre, une Ruger Mini 14, une  version réduite et allégée de la M14, qui pèse 3 kg sans le chargeur.

Si les terroristes islamistes et la pègre marseillaise privilégient l’AK 47, c’est vraisemblablement en raison de la facilité de se la procurer sur le marché noir, à partir de surplus d’Europe de l’Est ou d’importations illicites en provenance de la Chine.

L’AR-15 est très populaire aux Etats-Unis où il est plus facile à obtenir qu’une arme de poing.

Surtout pour un jeune de 19 ans comme Nikolas Cruz, le suspect.

Alors qu’en Floride il y a une période de validation de trois jours pour les achats d’armes de poing, toute personne sans casier judiciaire peut entrer dans un magasin d’armes, attendre quelques minutes pour la vérification de ses antécédents et sortir avec un fusil de type AR-15, avec chargeurs et de munitions.

En vertu de la loi fédérale, il faut être âgé de 21 ans pour acheter une arme de poing auprès d’un armurier.

Mais les jeunes de 18 ans peuvent acheter des fusils semi-automatiques.

On ne sait pas encore comment le jeune Cruz s’est procuré l’arme. Mais les autorités ont indiqué qu’elle avait été achetée légalement.

Alors que ces armes sont beaucoup plus meurtrières que les carabines à verrou, elles sont réglementées de la même manière.

Le Congrès avait interdit les AR-15 et autres fusils semi-automatiques de 1994 à 2004.

Mais depuis l’expiration de cette loi, il y a 14 ans, dans la plupart des États, il est aussi facile d’acheter un fusil AR-15 qu’en Floride. Qui plus est,  les acheteurs peuvent également acheter l’arme en ligne ou à des foires aux armes auprès de vendeurs privés qui ne sont pas tenus d’effectuer une vérification des antécédents.

Seuls quelques états dont New York, la Californie, la ville de Washington ont légiféré sur les armes d’assaut, huit états limitent également la capacité des chargeurs utilisés lors de fusillades de masse. Cependant ces interdictions sont souvent contournées, légalement ou illégalement, grâce à des modifications mineures apportées aux armes.