Une pensée sur “Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage”

  1. Mon éviction du comité de quartier de Saint-Quay est une décision politique prise par un certain nombre de personnes qui me reprochent des opinions politiques libertaires et un regard critique sur certaines décisions prises par l’équipe municipale, comme le choix du mariage avec Saint Brieuc et d’autres moins invalidantes pour la commune.
    Ma présence faisait aussi de l’ombre au prochain président du comité J-C et à Lulu, son alter-ego gonflé d’ambition.
    L’avenir appartient aux audacieux.
    @P.L

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.