La Creuse échappe au terrorisme Islamique

J’ai publié il y a bientôt deux ans un tableau montrant le nombre de personnes radicalisées (Djihadistes, Islamistes, Racailles, Salafistes, Terroristes…) par département, il y en avait 4236 en 2015, il y en aurait plus de 20 000 aujourd’hui. Je n’ai pas trouvé de mise à jour de ma source d’information, il y a une certaine Omerta sur la communication de ces chiffres, voici cependant une carte de France de la radicalisation qui corrobore le tableau précédent en ce sens qu’il n’y a aucun radicalisé dans le département de la Creuse (en blanc, sous le centre en jaune) :

La Creuse, un département où il fait bon vivre, une nature authentique, des paysages à couper le souffle, des sites naturels remarquables : cascades, forêts, réserve naturelle, vallées… Il y a malheureusement une usine, au nom peu aguichant, la souterraine, mais elle devrait bientôt fermer. Les prix de l’immobilier sont au plus bas, les gens sont gentils, il est temps de s’y installer avant que les retraités aspirant à une fin de vie paisible n’y déferlent.

PS : C’est un peu comme dans le sketch des inconnus sur les bons et les mauvais chasseurs, il ne faut pas confondre l’Islam qui est la religion de paix et d’amour par excellence avec l’Islamisme qui est le fléau des temps modernes, il ne faut pas confondre les bons musulmans avec les terroristes, il ne faut pas confondre le cri “Allahou akbar” des terroristes et l’appel à la prière “Allahou akbar” du bon Imam de la moquée de votre quartier. “Allahou akbar”, c’est selon les interprétations “tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens” , selon la phrase prononcée par Arnaud Amaury, le légat du pape lors de la prise de Béziers pendant la première croisade contre les albigeois en 1209, ou c’est l’incitation à la prière du “Dominus vobiscum” catholique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.