Mort à jamais ? Qui peut le dire ?

« Mort à jamais ? Qui peut le dire ? (…) Tout se passe dans notre vie comme si nous y entrions avec le faix d’obligations contractées dans une vie antérieure : il n’y a aucune raison, dans nos conditions de vie sur cette terre, pour que nous nous croyions obligés à faire le bien, à être délicats, même à être polis, ni pour l’artiste cultivé à ce qu’il se croie obligé de recommencer vingt fois un morceau dont l’admiration qu’il suscitera importera peu à son corps mangé par les vers, comme le pan de mur jaune que peignit avec tant de science et de raffinement un artiste à jamais inconnu, à peine identifié sous le nom de Vermeer. Toutes ces obligations qui n’ont pas leur sanction dans la vie présente semblent appartenir à un monde différent, fondé sur la bonté, le scrupule, le sacrifice, un monde entièrement différent de celui-ci, et dont nous sortons pour naître sur cette terre, avant peut-être d’y retourner vivre sous l’empire de ces lois inconnues auxquelles nous avons obéi car nous en portions l’enseignement en nous, sans savoir qui les avait tracées… »

(Marcel Proust, A la Recherche du Temps Perdu, La Prisonnière, cité par F. Cheng dans “Cinq méditations sur la mort”)

Dédié à Thomas, merci MF de me l’avoir envoyé.

Thomas-Louis Roques reposera au cimetière de Levallois, dans les Hauts De Seine (92300)

Nous envisageons les obsèques de Thomas jeudi 20 juillet à 10h00 à l’église Saint-Justin de Levallois, et vers 12h30 au cimetière de Levallois. A confirmer… Je suis en recherche d’un lieu pour nous réunir après les cérémonies.

Nous avons rendez-vous ce matin, Marie-Françoise et moi chez un entrepreneur de pompes funèbres, ami de Charlotte et Pascal. A la suite des auditions de la Police, le permis d’inhumer a été accordé hier après-midi. Nous en saurons plus sur la date des obsèques de Thomas et sur le déroulement de la journée. La cérémonie religieuse aura lieu à l’église Saint-Justin de Levallois, où il a fait sa première communion et sa confirmation. J’espère que les nouvelles orgues de l’église pourront jouer, elles étaient en cours de réglage hier après-midi quand je suis passé à l’église. Thomas reposera au cimetière de Levallois, ça a du sens car nous sommes très attachés à cette ville, où Charlotte, François, Adrien et Thomas on fait leurs études et où Charlotte et Pascal ont été mariés par le maire, Patrick Balkany, qui avait prononcé un chaleureux discours sans notes avec un mot personnel pour chacun. Nous n’habitons plus la commune, mais Sylvie Ramond, adjointe au Maire nous a accordé une dérogation, merci à elle pour ses mots gentils, et merci à Isabelle Prigent, la conservatrice du cimetière pour son accueil… C’est un joli cimetière, il est situé au bout de la rue Raspail où nous avons habité pendant 15 ans, il est au bord de la Seine et à côté du club de Tennis (fermé depuis) où Thomas jouait. Thomas sera près de Louise Michel, de Maurice Ravel, de Gustave Eiffel.

Merci à vous, les amis de Thomas, les soignants, la famille bien sûr, qui m’ont appelé, qui m’ont envoyé des mails ou des sms, je les conserve précieusement, pour les rassembler dans un livre d’or. Je vais vous répondre…