un héron au centre commercial

Ce grand héron blanc se promenait tranquillement sur le parking d’un des nombreux centres commerciaux de Coral Springs, probablement à la recherche de nourriture :

P1080694R

Trouvera-t-il quelques vers ou quelques insectes dans ce parterre ?

P1080696R

Non, on dirait plutôt qu’il va faire ses courses du côté de la galerie marchande et des cafés…

P1080702R

Sauf peut-être dans un zoo, je n’avais jamais vu de héron de si près, les oiseaux ne sont pas farouches, il y a des canards partout, au bord des routes, dans les parkings :

P1080764R

les escargots géants de Floride

P1080651R

Au bord d’un petit étang devant le complexe sportif aquatique de Coral Springs, j’ai trouvé des coquilles d’escargots, de grosses coquilles, mais pas d’escargot vivant. J’en ai ramassé quelques unes pour les examiner et j’ai évidemment cherché sur internet où j’ai trouvé qu’une espèce invasive d’escargots géants était en train d’envahir la Floride. Les autorités font leur possible pour les éradiquer, car ces escargots sont nuisibles non seulement pour les cultures mais aussi pour les maisons car ils se nourrissent d’enduits calcaires et de plâtre pour constituer leur coquille. Ils se multiplient d’autant plus rapidement qu’ils n’ont pas de prédateurs. Qui plus est ils sont les vecteurs d’un parasite causant des méningites. Mes amis n’en avaient jamais entendu parler et ont été étonnés quand j’ai rapporté ces coquilles. J’ai pris une photo à côté d’un œuf de bonne taille pour vous donner une idée de leur taille. Je n’ose imaginer la bête dans une assiette avec un beurre d’escargot.

Quel est ce drôle d’oiseau sur le canard ?

Je les ai observés, tous les deux, ce matin, vers 8h, le canard restait immobile, alors que le petit oiseau noir se tournait d’un côté de l’autre, ils étaient un peu loin, j’ai zoomé au maximum du Lumix (je n’ai pas emporté le Nikon avec le gros zoom), le ciel était très brumeux et l’oiseau noir se détachait difficilement de l’eau sombre, je ne distinguais qu’une vague silhouette sur l’écran de l’appareil photo, ce n’est qu’après avoir ouvert la photo sur mon ordinateur et réglé les niveaux que j’ai pu voir à quoi il ressemblait.

P1080379R

Quand le ciel s’est découvert, le canard était toujours au même endroit mais le petit oiseau noir était parti. C’est à ce moment là que je me suis rendu compte que le canard était factice. Une belle journée ensoleillée s’annonce, je vais profiter de la piscine ce matin :

P1080411R

Surprise, l’eau était bonne, à défaut de thermomètre, je dirais dans les 23 à 24° environ. Et avec le soleil je n’ai pas eu froid en sortant d’autant plus que Joyce m’avait préparé un cocktail à base de Téquila et de Margarita. Je posterai une photo des bouteilles. Il ne faisait pas si chaud dehors, seulement 23°, mais j’ai quand même failli attraper un coup de soleil.

Les oiseaux de Floride

La maison de mes amis à Coral Spring fait partie d’une “gated community”, un complexe résidentiel qui comprend de spacieuses maisons individuelles, un golf, des courts de tennis, un terrain de basket… La résidence est en limite de l’immense parc naturel des Everglades. Le golf est en face de la maison, seulement séparé par un cours d’eau. Différentes espèces d’oiseaux variés profitent des pelouses et des zones humides.

Un groupe d’ibis blancs (white ibis) :

P1080193R

Des ouettes d’Egypte (egyptian geese) facétieuses :

P1080201R

Un canard musqué (muscovy duck) :

P1080172R

Une poule d’eau ou gallinule (common moorhen or swamp chicken) :

P1080179R

Dans les prochains articles, je traiterai aussi de la flore, des paysages, mais je m’attacherai sur le petit quotidien de la vie américaine, qui intéresse peu les touristes, mais qui me passionne.

Alerte chenilles processionnaires

ChenillesSaintQuayOn nous signale la présence de nombreux nids de chenilles processionnaires, comme celui-ci, photographié cet après-midi par Hélène Guégan dans un arbre du tertre du Moulin Saint-Michel qui compte plusieurs nids à lui tout seul.

ChenilleProcessionnaireDepuis samedi dernier, des processions de chenilles ont été observées rue de la Garenne, des chenilles qui se déplacent au sol, par groupes de 20 à 50, à la queue leu leu. Un colonel en retraite, équipé d’un masque de protection et armé d’une pelle de chantier en a détruit des centaines. Attention, ces chenilles sont dangereuses, elles projettent des poils urticants qui peuvent provoquer de fortes réactions allergiques chez l’homme et surtout chez l’animal, chien et chat notamment. Si vous en rencontrez au sol, essayez de les éliminer en les écrasant, mais prenez soin de bien vous protéger la peau : jambes, mains, visage.

Le réchauffement climatique est probablement une des causes de la remontée de ces chenilles vers la moitié nord de la France.

Pour plus de détails, je vous invite à consulter le site Wikipédia.

© photo de gauche : Hélène Guégan, photo de droite : Wikipédia

j’aime les ports à marée basse

Quand j’ai découvert la Bretagne, je n’aimais pas les ports à marée basse, voir ces bateaux couchés sur le côté, comme des baleines échouées, et je ne prenais des photos qu’à marée haute. Aujourd’hui j’apprécie ces moments où la mer est partie, où le bleu a laissé la place au gris, le gris de la vase, le gris du ciel, et ces bateaux il y a quelques heures agités et soudain immobiles, qui attendent sereinement le retour du flot, formant comme une nature morte.

MaréeBasse

Photo recadrée mais non retouchée.

Dimanche après-midi à Bagatelle

bagatelle

Le parc de Bagatelle, au Bois de Boulogne à Paris, est un lieu de promenade apaisant, des jardins à la française, à l’anglaise, un jardin botanique, un château construit en 64 jours à l’issue d’un pari entre Marie-Antoinette et son beau-frère, le Comte d’Artois. Des pavillons semi champêtres, une pagode chinoise, une roseraie de concours, une orangerie. Sur la photo (téléphone Nokia Lumia 635), sous les derniers rayons de soleil d’une journée d’automne bien fraîche, la roseraie au premier plan, au fond les tours de la Défense, à droite l’orangerie .

Levallois, l’île de la Jatte et Courbevoie

Le joli trompe l’oeil qui agrémente un pignon aveugle à l’angle de la rue Paul Vaillant-Couturier et de la rue Raspail, à Levallois. On lit en bas de la fresque : création “Alexandre Banu”, réalisation “Nouvel Aspect”. Anna Kropiowska, l’artiste qui a réalisé la fresque du parc de la Duchesse Anne, aurait participé à la réalisation de ce trompe l’oeil monumental. Une occasion pour moi de retrouver la rue où j’ai habité pendant 15 ans :

TrompeOeilLevallois

La photo suivante résulte de l’assemblage de trois photos prises de face, de l’autre côté de la rue Raspail. Les proportions verticales ne sont pas respectées.
TrompeOeilLevallois2

Une oeuvre bien conservée, 12 ans après sa création :
TrompeOeilLevallois3

Un peu plus loin, Courbevoie, vue du pont de Levallois  :
LaDefensePontLevallois

A l’extrémité nord de l’île de la Jatte (Levallois), un groupe d’étudiants révisant leurs cours :
IleDeLaJatte

Pendant qu’à côté quatre Cygnes procèdent à leur toilette matinale :
CygnesIleDeLaJatte

Comment faire fleurir un Clivia ?

Mon Clivia a fleuri de façon inattendue début octobre. Comme au mois de février, cf. article, il a profité de mon absence et de la température plus fraîche qui régnait dans la maison en raison de l’arrêt de chauffage pour ériger une hampe florale de 9 fleurs.
Clivia-30-Octobre-2015
J’écris cet article autant pour moi que pour vous, ce sera le moyen pour moi, dans quelques mois, de me rappeler la date de cette floraison, comme j’ai pu retrouver aujourd’hui la date de la floraison précédente. Et ce sera le moyen pour vous de faire fleurir votre Clivia : mettez-le dans une pièce peu chauffée et réduisez les arrosages, il y a de grandes chances qu’il se mette à fleurir.