Les réverbères perdent la boule

2013-10-08 17.02.21RLes réverbères du port perdent leurs sphères lumineuse au profit de cônes, le remplacement est effectué progressivement, dès que les lampes arrivent en fin de vie, ce qui donne un aspect un peu étrange à ceux qui portent à la fois des sphères et des cônes. Techniquement, d’après ce que nous avons pu observer, les nouveaux dispositifs d’éclairage sont munis d’un réflecteur, qui devrait augmenter leur efficacité, et d’un cache qui permettra de réduire la pollution lumineuse qui cache les étoiles et interfère avec l’astronomie. Ce sont bien des réverbères car ils utilisent la réverbération optique, phénomène de réfléchissement des rayons lumineux par une surface, et non plus de simples lampadaires. Lors d’une prochaine enquête, notre reporter ira nuitamment sur le port comparer l’efficacité des deux dispositifs.

zone bleue

desprunes
Les prunes commencent à tomber sur les automobiles stationnées sur la nouvelle zone bleue créée il y a un mois et demi devant la maison de la presse.
Après une période d’observation bienveillante, pour permettre aux automobilistes de s’approvisionner en disques de stationnement et de s’habituer à les utiliser, la police municipale a commencé à dresser des procès verbaux.
Rappelons que la zone bleue est active toute l’année, du lundi au samedi de 9 h à 12 h et de 14 h à 19 h, ainsi que le dimanche et les jours fériés de 9 h à 12 h. Pendant ces périodes, le stationnement est autorisé gratuitement pour une durée de 1 heure maximum.
Il vous en coûtera 17€ si vous dérogez à ces règles.
Les disques de stationnement sont distribués gratuitement à l’hôtel de ville, sur présentation d’un justificatif de domicile, une carte d’identité suffit. En revanche l’office de tourisme est en rupture de stock.

une prune

Après l’embouteillage du 29 juillet au cours duquel un semi-remorque s’était trouvé bloqué en remontant la rue de Geniet, provoquant un gros embouteillage au Portrieux, la municipalité a réagi et a missionné ses agents pour verbaliser les automobilistes qui, les jours de marché, stationnent leurs véhicules sur le trottoir, obligeant les piétons à se déporter sur la chaussée.
Une prune bien méritée !

interdiction de stationner

Les panneaux d’interdiction de stationner placés sur le côté droit de la rue de Geniet (en montant) sont-ils placés si haut que les automobilistes ne peuvent pas les voir ?
A chaque événement au port (foires, fêtes, concerts…) la mairie vient poser ou planter dans le trottoir des panneaux d’interdiction de stationner provisoires, voire installer des barrières de sécurité le long des trottoirs.
Le résultat est que les automobilistes, lorsqu’ils ne voient plus ces panneaux provisoires, stationnent sur le trottoir de droite, en particulier les lundis de marchés, gênant piétons et poussettes d’enfants qui doivent circuler dangereusement au milieu de la chaussée, et provoquant des embouteillages quand les semi-remorques du port n’arrivent plus à remonter la rue.
Une solution provisoire consisterait à installer les panneaux provisoires les lundis matin, et une solution définitive serait de renforcer la signalisation : peindre une bande jaune sur la bordure du trottoir ne coûterait pas bien cher à la commune et résoudrait ces problèmes récurrents.
En dernier ressort quelques barrières supplémentaires aux endroits où le trottoir est le plus large, dissuaderaient les récalcitrants.