Le maire de Saint-Quay-Portrieux retrouvé

elusgoelo
Un avis de recherche a été lancé, portant sur le premier magistrat de Saint-Quay-Portrieux, Dominique Blanc. Celui-ci aurait mystérieusement disparu à l’occasion d’une réunion de sapeurs pompiers, devant le port d’échouage du Portrieux. Notre enquêteur, Erwan La Fouine, a retrouvé notre maire, comme l’atteste cette photo. Dominique Blanc se tient en troisième position à partir de la gauche, entre MM Le Maître et Raoult. Remarquer que contrairement aux autres élus, en tenue de ville, Dominique Blanc porte la tenue des sapeurs pompiers du Sud Goëlo.

Il ne faut pas fermer Fessenheim

fessenheimLes portiques écotaxes ont été voulus par nos bonnets verts, ceux du Grenelle de l’environnement d’abord, puis ceux d’EELV. En application du principe “les casseurs seront les payeurs”, stquay.com propose d’annuler une mesure annoncée par François Hollande et destinée à rallier Eva Joly lors de la campagne présidentielle 2012: la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim. Le coût de cette décision est estimé selon les sources entre 2 et 6 milliards d’euros. Décider un report de 10 à 20 ans de cette fermeture permettrait de financer le démontage des portiques espions et d’indemniser la société italienne qui les a installés chez nous.
Nota : La production réelle de la centrale de Fessenheim en 2012 a été de 12,5 TWh, cela représente plus de huit fois la production estimée du parc éolien de la baie de Saint-Brieuc : 1,5 TWh. Le coût du kWh nucléaire, amortissements compris, est de l’ordre de 4c€/kWh, à comparer au cours de l’éolien martitime, de l’ordre de 20c€/kWh.

Un portique écotaxe géant

Ministère_des_finances_de_BercyVous vous demandez certainement où l’Etat trouvera les ressources destinées à compenser le manque à gagner de l’écotaxe ? Ainsi que le manque de recettes lié au retrait progressif des radars bretons ? Rassurez-vous, le ministère des finances travaille depuis longtemps sur de vraies solutions. Erwan La Fouine, notre correspondant à Paris, a recueilli de précieuses informations auprès de Lulu, assistante de direction, employée au cinquième étage à Bercy : Pierre Moscovici, aurait lancé plusieurs pistes : instauration d’une taxe sur les “loyers fictifs” dont bénéficient les propriétaires occupant leur résidence principale, TVA à 20% sur le bois de chauffage, taxation des puits et forages individuels, TVA à 20% sur les transactions internet entre particuliers (ebay, leboncoin, etc.), taxe de 1 centime d’euro sur chaque SMS et courrier électronique émis, taxe de 1 centime d’euro la minute sur les communications par ADSL, taxe “tabac” sur la cigarette électronique,  rétablissement des octrois aux entrées des villes, instauration de péages sur les ponts* et les tunnels, taxe sur les ouvertures (portes et fenêtres), etc. Dans un geste écocitoyen, tous les Français sont invités à proposer de nouvelles idées de taxation. Les mairies, les trésoreries et les sous-préfectures sont chargées de faire remonter les propositions des citoyens écocafteurs.

(*) Pour la Bretagne, les deux franchissements de la Rance pourraient être concernés : le barrage de la Rance et le viaduc de la RN176.

générateur de discours langue de bois

enaJe tiens à vous dire ici ma détermination sans faille pour clamer haut et fort que l’acuité des problèmes de la vie quotidienne entraîne une mission somme toute des plus exaltantes pour moi : l’élaboration d’un avenir s’orientant vers plus de progrès et plus de justice.

Cette phrase a été générée à partir d’une méthode d’élaboration de discours de langue de bois enseignée à l’ENA* (Ecole Nationale d’Administration). Vous la trouverez en cliquant sur l’image. En ces temps de campagne électorale municipale, la rédaction de stquay.com se devait de la partager avec les futurs candidats à la magistrature quinocéenne suprême. Nous ne doutons pas que nos brillants candidats sauront adapter ces phrases types pour les faire coïncider avec leur programme. Certains ont déjà pris les devants, qu’ils soient ici félicités.

(*) vrai ou faux, à vous de juger

Men Goas

IMG_6906R1000Attroupement de Men Goas sur le stand de Jean-Pierre Colin, au salon des métiers d’arts qui se tient ce weekend au centre des congrès de Saint-Quay-Portrieux. Men Goas, du breton men = pierre et goas (ou gwaz) = homme ou rivière, signifie donc à la fois homme de pierre et pierre du ruisseau. Ce petit bonhomme sympathique et expressif est créé à partir de quatre galets (de la baie de Saint-Brieuc), d’un noyau de cerise pour le nez, d’une touffe de fourrure synthétique pour les cheveux, de la couleur pour tout vêtement et quelques traits de feutre pour l’expression du visage. Chaque personnage est différent, par sa forme et les couleur de ses habits et Jean-Pierre élargit sans cesse la ligne de vêtements, avec une dominante bretonne. La vente des mascottes est destinée à aider une famille sénégalaise que Jean-Pierre a rencontrée au cours d’un de ses voyages. Il est encore temps de visiter ce salon, il sera ouvert dimanche 10 novembre de 10h à 18h. Une cinquantaine d’artisans d’art vous y attendent, entrée 3€ au profit de l’association “enfance et partage”.

La révolte des bonnets verts

Bonnets-vert-MB7720Les bonnets rouges ont fait des émules en Alsace : Vendredi dernier, plus de 300 “chefs d’entreprises, citoyens en colère, entrepreneurs et petits patrons”, selon le porte-parole de leur plateforme, Christian Müller, se sont rassemblés devant la sous-préfecture de Haguenau, brûlant des pneus, de la choucroute, et un radar autoroutier. Tous ou presque étaient coiffés d’un bonnet vert, en mémoire des “rustauds” révoltés du Saint-Empire romain germanique (1525), et plus particulièrement des compagnons de Heiner Schön, le “boucher de Saverne” qui étrangla à mains nues les hommes de main de l’évêque de Strasbourg, venus collecter la dîme…
Voir l’hilarant article de Willy Meyer publié sur le blog de Fernand Bloch-Ladurie.

Brèves du conseil municipal du jeudi 7 novembre

Depuis l’élection complémentaire du 20 septembre 2012, qui a vu l’élection de sept conseillers municipaux hostiles à Dominique Blanc, le maire de Saint-Quay-Portrieux, les réunions du conseil municipal sont devenues au fil du temps le théâtre d’affrontements entre certains conseillers et le maire. C’est même devenu un événement local au point que de nombreux Quinocéens viennent assister tous les mois à ces joutes verbales. La séance de jeudi n’a pas échappé à la règle.

Votes :

Parmi les dix-sept propositions citées à l’ordre du jour, seize ont été approuvées et une a été rejetée : il s’agissait de l’approbation du budget supplémentaire 2013 du cinéma Arletty. Ce rejet n’aura aucune incidence dans la mesure où la Chambre Régionale des Comptes approuvera ce budget sur réquisition du Préfet, saisi par Dominique Blanc.

Chaque proposition a fait l’objet de contestations, même le budget annexe “port”, qui portait sur un montant de 40 €, n’a recueilli que 14 voix pour et 9 abstentions.

Les clous de la soirée ont été :

Alain Laurent accusant Georges Brézellec, absent à la réunion, de s’être entendu avec Dominique Blanc pour voter l’étude de la délégation de service public du casino.

Mathieu Tanon contestant et votant contre la demande de subvention au profit du vieux gréement le “Saint Quay”. Son argumentaire a été publié aujourd’hui sur un blog sous le titre Navi rudentibus expression latine signifiant “le bateau navigue”.

Un élu reprochant à Isabelle Quéré de n’avoir pas fait avancer le dossier jumelage, inscrit dans les promesses de campagne de sa liste 2008.

Comme à l’accoutumée, Dominique Blanc a permis à chacun d’exprimer son point de vue en demeurant serein sous les invectives, pilotant le conseil comme le ferait un capitaine de navire par gros temps.

Le dernier point à l’ordre du jour était le choix de l’emplacement de la patinoire pour les fêtes de fin d’année. Après avoir laissé chacun s’exprimer, le maire a indiqué qu’il prendrait seul la décision, en tenant compte des différents avis exprimés.

Après le conseil, le public a pu librement s’exprimer, notamment une dame, qui n’a pas voulu donner son nom et qui a vivement critiqué l’aménagement du carrefour boulevard du général de Gaulle – rue Jeanne d’Arc.

Que les personnes nommées dans cet article, n’hésitent pas à soumettre un commentaire ou à demander une rectification si elles estiment que leurs propos ont été mal retranscrits.

Evasion à Saint-Quay-Portrieux

le-clip-de-jonathan-et-faed-cartonne-sur-internetJe viens de découvrir sur youtube le clip tourné en juin 2013 par Jonathan et Faed avec pour toile de fond le magnifique décor de Saint-Quay-Portrieux. Le clip s’appelle Évasion. La musique a des sonorités bretonnes, le texte parle de l’amour, de l’argent, de la vie… Les deux rappeurs y sont rejoints par Caroline, top modèle briochine.

Une offre ADSL à 15,99 € /mois, pas pour Saint-Quay

B&You attaque avec une offre dualplay à 15,99 euros/mois, internet et téléphone illimité, sans télévision (moins utile avec l’arrivée de la TNT). J’ai aussitôt testé ma ligne pour voir si j’étais éligible. Hélas non, il va falloir attendre. Ça passe dans les grandes villes, mais pas encore à Saint-Quay-Portrieux. Et pendant ce temps on nous promet la fibre alors que tous les opérateurs ne sont pas encore dégroupés.