La France, la Russie et l’Ukraine

agression-des-guingampais-kiev-lydie-raconte_0Depuis les guerres napoléoniennes (I et III), la France a été en paix avec la Russie, même si elle a entretenu des relations ambigües avec l’union soviérique puis avec la fédération de Russie. Aujourd’hui, alors que depuis 25 ans la démocratie russe a cessé d’être populaire et que l’union soviétique a éclaté, laissant la place à des républiques dirigées par des despotes plus ou moins recommandables, les gouvernements français successifs ont clairement choisi de s’opposer à la Russie : Lors du conflit avec la Tchétchénie, membre de la fédération de Russie, la France a pris fait et cause pour les Tchétchènes et a accueilli ses ressortissants. Réfugiés dans des centres d’accueils, bénéficiaires de toutes les aides que prodigue généreusement notre république, ils ont emmené dans leurs bagages leur culture islamique et leurs réseaux de traffics de drogue et de proxénétisme. Les faits divers impliquant les Tchétchènes font régulièrement la une de l’actualité. Lors du conflit dans les Balkans, nous avons encore une fois pris fait et cause contre les Russes en soutenant les Bosniaques et les Kosovars contre la Serbie, alliée de la Russie, comme de la France par le passé. Et aujourd’hui, dans le conflit entre la fédération de Russie et l’Ukraine, la France a pris le parti de l’Ukraine contre la Russie, et sous la pression des états unis d’Amérique, a décidé de stopper la livraison de navires Mistral destinés à a Russie et de fruits et légumes et de viande de producteurs français. Au détriment de notre crédibilité industrielle et de notre production agricole. On pouvait légitimement s’attendre à une reconnaissance des Ukrainiens. Pas du tout. Les supporters de l’équipe de Kiev ont copieusement arrosé de coups les Bretons venus soutenir l’équipe de Guingamp lors du match de football de jeudi.

українці відвідувачі

[Visiteurs Ukrainiens]
Я здивований, що багато українських відвідати мій сайт. Це через статті про політ MH17 ? Я міг би написати статтю на цю провідних європейських країн.
[Je suis surpris du nombre de visiteurs ukrainiens de ce blog. Peut-être est-ce lié à l’article sur le vol MH17 ? J’envisage d’écrire un article sur ce grand pays pays européen.]
Карта України :
[La carte de l’Ukraine]
Politic

aventuriers des mers polaires

Des nouvelles d’Eric Brossier et Florence Pinczon du Sel, aventuriers des mers polaires : Eric et Florence sont bien connus à Saint-Quay-Portrieux où ils ont fait une escale d’une année, en 2001-2002, avant d’entreprendre leurs aventures. Mathieu Tanon, alors président du CVPx, leur avait prêté le club house où ils avaient domicilié leur association. Escortés de nombreux bateaux, ils ont quitté Saint-Quay-Portrieux pour les mers polaires, le 12 mai 2002, à bord de leur bateau “Vagabond”. Ils sont revenus faire une conférence à Saint-Quay-Portrieux il y a 5 ans et ils ont gardé de nombreux contacts qui suivent leurs aventures : http://vagabond.fr/
La dernière lettre d’information, du 23 février 2015, en inuktitut et en anglais :
NunavutNews_23_fevrier_2015
L’inuktitut est l’un des quatre dialectes inuit, parlé par quelque 30 000 personnes dans le grand nord canadien. D’abord langue orale, il a été transcrit au XIXème siècle dans un système de notation syllabique, contrairement aux autres langues orales qui sont généralement transcrites en caractères latins.
188_Equipage_Vagabond_6nov2011__c_Eric_Brossier
Eric Brossier et Florence Pinczon du Sel, en novembre 2011, avec leurs filles Aurore et Léonie.

Vol AT656 pour Orly

Fin du voyage au Maroc, après 3 semaines passées à Ouarzazate et dans le sud marocain, le groupe de 14 personnes, emmené par le colonel H2, a regagné les côtes d’Armor, par un vol Marrakech-Nantes. Tous sauf moi, car j’ai préféré un vol direct Ouarzazate-Paris, où je vais passer quelques jours. Un voyage intéressant et dépaysant, beaucoup de souvenirs, des paysages, des villes et villages, des hotels et riads, mais surtout le souvenir des marocains, berbères pour la plupart, des gens attachants et gentils.
Aéroport de Ouarzazate, hélicoptère militaire devant l’Atlas enneigé :
P1030780R
Le trajet de l’avion tracé par mon téléphone, les ronds rouges siginfient que l’appareil recevait le signal GPS, c’était lorsqu’il était près du hublot ou sur ma tablette :
Ouarzazate-Paris
Nous survolons la ville de Kénitra, on distingue bien l’aérodrome :
P1030807R
Le détroit de Gibraltar :
P1030817R
Les applications du téléphone permettent de connaître la vitesse de l’avion :
P1030810R
Et sa position :
P1030811R
Le petit salon où j’écrivais mes chroniques :
2015-02-21 12.35.40R
Avec mon ami Aziz, dans la boutique “Trezor Chegaga”, place Al-Mouahidine :
2015-02-21 15.26.54R

Une femme à sa fenêtre

La plupart des fenêtres des immeubles marocains (à l’exception des lieux recevant du public) sont protégées par des grilles serrées en fer forgé, à tous les étages. La culture marocaine considère en effet la maison comme un lieu d’intimité absolue, dans lequel la famille vit centrée sur elle-même, à l’abri des regards extérieurs. On dit que, dans son existence, une femme ne sort que deux fois : la première pour aller chez son mari et la deuxième pour être enterrée. Et de fait, il y a peu de femmes dans les espace publics, ce sont les hommes qui font les courses, qui vendent et qui achètent dans les magasins et dans le souk. Il est presque impossible de photographier une femme, elles se cachent systématiquement le visage lorsqu’elles aperçoivent un objectif d’appareil photo. J’ai cependant pu saisir le regard de cette vieille femme qui m’épiait depuis sa fenêtre :
P1030681R

Le Ksar de Aït Ben Haddou

Un ksar (arabe : قصر [qaṣr]) est un village fortifié (architecture berbère).
Aït (ayt), en berbère, signifie “enfants (de)”
Ben (ou Ibn), en arabe (ibnou, ابنُ) signifie “fils [de]”, ou plus généralement “descendant [de]”
Autrement dit, le Ksar de Aït Ben Haddou est le village fortifié des descendants du sieur Haddou. Ce village m’a fait penser à la Cadière d’Azur et à Cordes sur ciel.

Fleuron de l’architecture du sud marocain traditionnel, il est bâti sur le flanc d’une colline au sommet de laquelle se trouvait un grenier collectif (un agadir). Le village est constitué de bâtiments de terre entourés de murailles, le ksar, un habitat défensif présaharien. Les habitations sont protégées par un mur d’enceinte renforcé par des tours d’angle. Certaines maisons ressemblent à des châteaux de sable avec leurs hautes tours décorées de motifs en terre crue. Les plus anciennes constructions remontent au XVIIème siècle. Le site aurait abrité un caravansérail sur la route reliant Marrakech au Sahara. L’ancienne ville a partiellement fondu sous les violentes pluies du 20 au 24 novembre 2014. Cependant, la nouvelle ville, en rive droite, se développe rapidement en attirant des berbères anciennement nomades qui se sédentarisent. La rivière, le nouveu pont, le cinéma et les touristes y sont pour beaucoup. De très nombreuses échoppes tout au long des rues montant à l’agadir. Beaucoup de touristes de tous les pays du monde. Le Ksar a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et a été le théâtre de tournage de nombreux films, à commencer par Lawrence d’Arabie (1962), Jésus de Nazareth (1977), La Momie (1999), Gladiator (2000) entre autres.
P1030701R

La mercerie

Où j’ai trouvé un grand découseur à 8 dirhams (0,75€), pour remplacer celui que j’avais perdu. Des fils de toutes sortes, mais aussi des boutons, des galons, des fermetures éclair…
2015-02-19 14.21.26R

Moulay Abderrahman Drissi

A l’occasion de mon séjour au Maroc, j’ai eu l’honneur d’être reçu par le maire de Ouarzazate, Moulay Abderrahman Drissi, grâce à mon ami Allal Kiki, directeur de l’agence Desert Dream et chargé du tourisme à la mairie, qui m’a permis de rencontrer le premier magistrat de la ville. Dans son grand bureau, au cours du thé à la menthe traditionnel, accompagné de délicieuses pâtisseries marocaines, nous avons évoqué les liens d’amitié tissés entre le Maroc et la France, au travers des jumelages, la ville de Ouarzazate étant liée aux villes françaises de Bédarieux et de Maubeuge, Moulay Abderrahman a fait l’éloge des festivals de musique de Ouarzazate, et du cinéma, une activité forte à Ouarzazate, où, en raison de la qualité de la lumière, des paysages vierges et immenses, des villages historiques magnifiquement préservés, et de la qualité des figurants, de nombreux films historiques ont été tournés.
P1030657R
[de gauche à droite : Moulay Abderrahman Drissi, Allal Kiki et Denis Saint-Pierre-Roques]
Elu en 2009 pour un mandat de six ans, Moulay Abderrahman Drissi a lancé de grands chantiers en ville : reconquête du domaine public, et en particulier suppression des nombreuses terrasses et extensions devant les commerces et restaurants empiétant sur la voie publique et réfection de la quasi totalité des trottoirs de la ville, une opération d’envergure. Ouarzazate est une ville bénéficiant d’une situation exceptionnelle, sur un plateau au confluent de l’oued Ouarzazate et de l’oued Dadès, au carrefour de deux routes nationales, la N9 et la N10, dotée d’un aéroport international accessible à pied depuis le centre ville, de nombreux hôtels et riads, de restaurants, d’un marché animé, de grandes avenues bordées d’arbres, c’est une ville propre, exempte de détritus, de déjections canines et de tags.
Moulay Abderrahman est un grand ami de la France où il se rend souvent, surtout à Bédarieux, dans le cadre du jumelage très vivant entre les deux villes, et nous avons longuement discuté des relations franco-marocaines, mais aussi de l’actualité. Il déplore les attentats commis au journal Charlie Hebdo et à l’hyper Cacher du 20ème arrondissement, mais en même temps il souligne que ces actions sont le fait de jeunes Français, nés et éduqués en France, et qu’elles ternissent l’image des pays arabes, notamment du Maroc, qui n’est pour rien dans l’état de déliquescence des banlieues françaises.
La fréquentation touristique du Maroc souffre de cette actualité et les Marocains en voyage en France sont mal accueillis, comme le souligne Allal Kiki, qui lors d’un récent déplacement à Marseille, s’est vu fermer la porte de plusieurs restaurants, bars, cafés, où il avait l’intention de se rendres, sous prétexte que “il n’y a plus de place” ou que “c’est une soirée privée”. Et quand il a pu entrer, on a exigé qu’il règle d’avance ses consommations. J’ai eu honte…

Pluie providentielle

Dans le sud du Maroc, chaque épisode pluvieux est un cadeau du ciel. La pluie ote la poussière sur les feuilles des arbres, fixe la poussière au sol et donne quelque chance aux semailles. Ciel gris et refroidissement des températures :
2015-02-18 15.08.17R
Les pluies peuvent être torrentielles, commes celles qui se sont abattues sur le sud du Maroc entre le 20 et le 24 novembre 2014.