Halloween Cookies

cookieshalloweenA Saint-Quay-Portrieux, la trosième édition de Samain, le nouvel an Celte, la version bretonne d’Halloween, organisé dans le parc de la duchesse Anne, a remporté un très grand succès. Les enfants se sont régalés des petits gâteaux, les cookies d’Halloween. D’autres jeunes, déguisés en fantômes ou en morts vivants venaient frapper aux portes des riverains pour demander des bonbons. Un feu d’artifice nourri a clôturé la fête.

Bien Vivre à Plouha remporte les municipales

philippedelsolLa liste Bien Vivre à Plouha, menée par l’ancien maire Philippe Delsol, remporte haut la main les élections municipales. Une victoire attendue, après les déboires du maire sortant, Eric Duval, qui avait battu Philippe Delsol de quatorze voix seulement lors des municipales de 2014 et qui avait vu ses colistiers démissionner en masse au mois de juillet.

Le résultat de ce scrutin est une leçon, à la fois pour les frondeurs et pour les apprentis dictateurs qui gèrent leur conseil municipal de façon autocratique.

Eric Duval, maire en exercice, proclame les résultats :

ericduval

Inscrits : 4053
Votants : 2519
Blancs : 63
Nuls : 69
Exprimés : 2387
Le Bon Cap pour Plouha (Eric Duval) : 909 voix (37,50 %)
Bien Vivre à Plouha : (Philippe Delsol) : 1478 voix (61,50 %)

Ce qui représente :
Pour la liste Le Bon Cap pour Plouha, 5 conseillers municipaux et 1 conseiller communautaire.
Pour la liste Bien Vivre à Plouha, 22 conseillers municipaux et 8 conseillers communautaires.

© Enregistrement audio et photo : Patrick Ladroue

tweetcorinneerhelAu-delà de l’enjeu local, cette élection redonne de l’espoir à la députée PS de la circonscription (5ème), Corinne Erhel, qui a aussité félicité Philippe Delsol pour sa victoire. Tête de liste costarmoricaine de la liste de Jean-Yves Le Drian aux élections régionales et élue conseillère régionale de Bretagne en 2015, elle devrait affronter Thierry Simelière, le maire de Saint-Quay-Portrieux. Pas encore investie par le PS, la députée roule pour le mouvement En Marche d’Emmanuel Macron. De belles joutes en perspective dans cette 5ème circonscription des Côtes d’Armor.

Des nouvelles des Coucous de Rennes

J’avais photographié des poussins à la sortie de l’œuf chez mon ami Mikaël à Plourhan, cf article du 5 juin 2016. J’ai pu les photographier à nouveau le 12 octobre. Les poussins ont grandi, ce sont maintenant des poules et des coqs bientôt adultes. Des Coucous de Rennes, une race très prisée en Bretagne.

Coucous de Rennes

Mikaël gardera les poules pour les œufs, échangera deux ou trois coqs avec des voisins, pour éviter la consanguinité. C’est ainsi qu’on gère un élevage. Les autres coqs finiront en “coq au vin”, je ne sais pas pourquoi on cuit la “poule au pot” et le “coq au vin” (ou à la bière) et pas le “coq au pot” et la “poule au vin”.

Deuxième tour des élections municipales de Plouha

tournedixAujourd’hui on vote à Plouha pour élire les membres du conseil Municipal, suite à la démission de 19 conseillers de la majorité au mois de juillet 2016. Les conseillers démissionnaires reprochaient au maire sa gestion “autocratique” des affaires municipales. Valérie Rumiano, chef de file des frondeurs, n’a pas convaincu les électeurs du premier tour. Avec à peine 511 voix, sa liste arrive derrière la liste conduite par Philippe Delsol, l’ancien maire battu de peu en 2014, qui vire en tête avec 1054 voix et celle conduite par le maire actuel, Eric Duval, qui obtient 591 voix.

Nos envoyés spéciaux, Michel et Patrick, sont sur place, et nous vous communiquerons les résultats dés qu’ils auront été proclamés.

Changement d’heure et décalage de l’heure légale.

cadransolaireA l’occasion du passage à l’heure d’hiver, je vous livre quelques réflexions sur le changement d’heure, sur le décalage de l’heure légale par rapport à l’heure de notre méridien et sur le système horaire à 24 heures.

1916 : instauration du changement d’heure

Cela fait exactement cent ans que la France change d’heure à la fin de l’hiver et au début de l’automne. C’est en effet le 14 juin 1916 que la France change d’heure pour la première fois, en avançant les pendules d’une heure en été.

meridiengrennwichLa France vivait depuis 1884 à l’heure du Méridien de Grennwich, adopté à la place du méridien de Paris. Greenwich est le quartier de Londres, au sud de la Tamise où est situé l’Observatoire Royal Britannique. L’heure du méridien de Greenwich est désignée par l’abréviation GMT (Greenwich Mean Time, Temps Moyen de Greenwich). Le méridien de Greenwich traverse l’ouest de la France du Calvados aux Hautes-Pyrénées.

L’Observatoire de Paris a été aussi construit sur le méridien de Paris, tracé sur le sol de l’actuel 14ème arrondissement le 21 juin 1667 par les mathématiciens de l’Académie.

Autrefois, chaque village avait son heure locale, calculée par rapport au soleil et observable sur des cadrans solaires sur lesquels étaient réglées des horloges. Mais avec l’arrivée du chemin de fer les gares ont affiché l’heure de Paris qui a réussi petit à petit à s’imposer.

heureallemande1940 : la France à l’heure allemande

En 1940, la France passe à l’heure allemande, avançant les pendules d’une heure en zone occupée (GMT +1 en hiver, GMT + 2 en été) tout en conservant l’heure du méridien en zone libre (GMT  en hiver, GMT + 1 en été).

1945 : la France conserve l’heure allemande et abandonne  l’heure d’été

A la libération, la France abandonnera le système de changement d’heure, mais conservera l’heure allemande, autrement dit l’heure d’été de la période 1916 – 1940.

1976 : choc pétrolier, alignement sur l’Allemagne

Le 28 mars 1976, à la suite du choc pétrolier de 1973, l’heure d’été est rétablie dans le but d’effectuer des économies d’énergie en réduisant les besoins d’éclairage en soirée. La mesure devait être provisoire et ne durer que le temps du choc pétrolier. Le passage à l’heure d’été a lieu le dernier dimanche de mars à 2 h du matin. Jusqu’en 1995, le retour à l’heure d’hiver a lieu le dernier dimanche de septembre à 3 h. Mais depuis 1996, il s’effectue le dernier dimanche d’octobre (à la même heure), ce qui prolonge la période d’heure d’été durant une partie de l’automne.

Le changement d’heure est-il encore une nécessité ?

La première question à se poser, c’est le décalage de notre pays, la France, par rapport à l’heure du soleil. Une heure en hiver, deux heures en été.

Ainsi, à Brest, hier matin, samedi 29 octobre 2016, le soleil s’est levé à 8h59. Et du 28 décembre 2016 au 4 janvier 2017, il faudra attendre jusqu’à 9h09 avant de voir poindre l’astre du jour.

C’est encore pire pour les espagnols, qui ont la même heure que nous, mais qui se sont adaptés en adaptant leurs horaires : Le petit déjeuner se prend de 8h à 11h, le déjeuner de 13h30 à 16h et le dîner de 21h à 23h.

Changer d’heure pour des raisons d’économie d’énergie est moins nécessaire car depuis l’arrivée des nouvelles lampes électriques, notamment les LED, la part de l’éclairage dans la consommation d’électricité a tendance à diminuer.

Le changement d’heure est perturbant, pour les hommes et pour les animaux, et son coût n’est pas négligeable.

Au niveau mondial, avec l’abandon des changements d’heure en Chine depuis 1992 et en Russie depuis 2011, la majorité de la population mondiale garde son heure légale constante toute l’année. Précisions cependant que le changement d’heure n’aurait pas de sens sous les tropiques ou aux pôles.

Midi à quatorze heures

horloge-24-heuresLe bon sens voudrait que l’on revienne à l’heure de notre fuseau horaire : GMT. Et que parallèlement on avance l’heure du lever, et des repas. Comme aux Etats-Unis, où les restaurants servent à déjeuner de 11h à 14h et à dîner de 17h à 20h30. Plus d’un américain à Paris s’est étonné de ne pas pouvoir déjeuner avant 12h et dîner avant 19h.

Pour finir, il y a une autre confusion chez nous : la cohabitation du système horaire sur 12 heures ou sur 24 heures : les montres de poignet à aiguilles affichent l’heure sur 12 heures, les digitales (en voie de disparition) sur 24 heures, les montres de voiture sur 12 heures ou sur 24 heures, la SNCF, la radio et la télévision sur 24 heures. Le train part à 14 heures alors que l’horloge à aiguilles de la gare affiche affiche 2 heures. On passe son temps à faire des conversions en 12h / 24h, et parfois on se trompe et on rate un rendez-vous. C’est ballot ! On pourrait fabriquer des montres et horloges à aiguilles sur 24 heures, mais elles seraient difficiles à lire.

Thierry Simelière : la fortune sourit aux audacieux

Thierry SimelièreThierry Simelière, le très médiatique maire de Saint-Quay-Portrieux (22410), brigue un troisième mandat en politique. Confortablement élu maire en 2014, conseiller départemental du canton de Plouha en 2015, il vise désormais le mandat de député de la circonscription, détenu actuellement par Corinne Erhel.

Jamais deux sans trois ! Seul candidat du centre et de la droite républicaine, il a de bonnes chances de ravir la circonscription au Parti Socialiste en place depuis près de vingt ans et en déroute aux dernières élections. Et ce d’autant plus qu’il entretient d’excellentes relations avec Jean-Yves Le Drian, le Ministre-Président de la Bretagne.

La fortune sourit aux audacieux, Thierry Simelière est un audacieux, certes, comme tous les politiques, mais c’est avant tout un travailleur infatigable et intelligent. Et son bilan de maire de Saint-Quay-Portrieux et de vice-président du conseil départemental est plus que positif, comme par exemple au niveau événementiel.

Quand on veut atteindre un objectif et qu’on met tous les moyens pour y parvenir, on finit par y arriver. Je pense au pari de John Fitzgerald Kennedy d’envoyer un homme sur la Lune, lancé lors de son discours du 12 septembre 1962. Moins de sept ans plus tard, le 21 juillet 1969, Neil Armstrong posait un pied sur le sol de notre satellite.

Thierry Simelière, enfant, a fait le pari de réussir sa vie. Il travaillait dur, il était le premier de sa classe. Après de brillantes études, il est devenu médecin et chirurgien, et rappelez-vous, c’est lui qui a porté le projet de l’hôpital de Plérin.

En fin de carrière, au lieu de profiter d’une retraite bien méritée, il a démarré une nouvelle vie dans la politique, avec le succès qu’on lui connaît. Des recettes gagnantes, inspirées d’expériences politiques réussies, des réseaux, un charisme indéniable, une force de conviction, du travail, du travail et encore du travail ont été les moteurs de sa réussite.

Thierry Simelière voulait la fusion de Saint-Quay-Portrieux avec l’intercommunalité de Saint-Brieuc, malgré quelques oppositions (dont la mienne), il a réussi à imposer son point de vue contre tous. Comme François Mitterrand quand il a fait voter l’abolition de la peine de mort.

Aujourd’hui il brigue un mandat dans la circonscription où il est maire, où il portera haut les intérêts de la ville et du port de Saint-Quay-Portrieux. Une ville a toujours intérêt à ce que son maire la représente à un plus haut niveau.

Son élection à la députation ne sera qu’une formalité, mais je ne doute pas que le candidat va arpenter le territoire de la circonscription à la rencontre des électeurs, surtout à l’est de la circonscription où il est un peu moins connu. S’il réussit, quelle sera la prochaine étape, un maroquin ministériel ? La santé, la culture… ? A suivre…

[+ afficher la suite]

les migrants respectent la tradition de la terre brûlée

Après la nuit d’incendie dans la Jungle de Calais, la préfète du Pas-de-Calais évoque la tradition, chez la population migrante de détruire leur habitat avant de partir. Des propos étonnants ! Faut-il s’attendre à ce que les migrants mettent le feu aux nouveaux centres d’accueil où ils vont être hébergés comme à Düsseldorf au mois de juin ?

[+ afficher la suite]

Le charançon du gland (curculio glandum)

Qui n’a pas ramassé des glands au pied d’un chêne, pour les planter, pour les utiliser en décoration, ou pour nourrir son cochon ? Le cochon et son cousin le sanglier ne sont d’ailleurs pas les plus gros consommateurs de glands. Je m’en suis aperçu alors que je ramassais des glands dans un jardin dans les Yvelines. La plupart des glands tombés de l’arbre étaient en effet percés d’un petit trou révélateur d’une piqûre d’insecte, je n’ai ramassé évidemment que ceux qui n’avaient pas l’air piqués. Puis je les ai laissés dans un petit bol avant de les mettre à germer.

curculioglandum1

Mauvaise surprise : les glands sains étaient atteints ! Je n’avais pas vu le mini piqûres de l’insecte qui avait percé le péricarpe pour pondre son œuf dans la graine. Et voici les larves :

curculioglandum2

Des larves de curculio glandum, nom latin du charançon du gland.

[source de la suite : www.myrmecofourmis.fr]
curculioglandum3Quand les glands commencent tout juste à se former, les femelles de Curculio glandium utilisent leur rostre comme une perceuse : elles le plantent dans la cuticule du gland puis tourner sur elles-mêmes pour forer un trou qui leur permettra de déposer un œuf. Lorsque le gland tombe, la larve a généralement fait assez de réserve pour se transformer en nymphe. Elle creuse à son tour un trou de sortie et s’enterre dans le sol. Une fois dans le sol, elle construit une petite logette à l’aide de sa salive et de débris végétaux, puis attends le retour du printemps pour sortir le bout de son rostre. Et le cycle recommence.

Viande halal, lait fermenté, Lidl s’adapte à ses clients

Pour faire face à la demande de la clientèle musulmane, de plus en plus nombreuse et de plus en plus respectueuse des préceptes religieux islamiques, la chaîne d’alimentation Lidl adapte son offre. Ainsi, dans les magasins situés dans les quartiers “populaires”, selon l’euphémisme politiquement correct, le blanc de poulet remplace progressivement le jambon en tranches (jambon de Paris), les paupiettes de poulet ont remplacé les paupiettes de porc, et enfin, le lait frais demi écrémé, lancé il y a un an environ, a été retiré de la vente au profit de lait fermenté “Laban”. Un lait qui ne devrait pas déplaire aux bretons puisqu’il est très proche du lait “Ribot”.

Lait fermenté Laban