Les perspectives de 2017, année première

20172017 est une année première, car le nombre 2017 admet exactement deux diviseurs distincts entiers et positifs, 1 et 2017, c’est la caractéristique d’un nombre premier*. La dernière année première était 2011, la prochaine sera 2027. Est-ce que ça sera de bon augure ? Souhaitons-le. Mais c’est de l’arithmétique, en toute logique ça ne devrait pas influencer la politique.
2017 verra l’avènement de Donald Trump, elle devrait voir la chute de Mossoul et de l’Etat Islamique, la poursuite de l’immigration en provenance des pays arabes et subsahariens,  l’élection d’un nouveau président de la 5ème république et d’une nouvelle assemblée nationale, la mise en oeuvre du Brexit, de nouveaux attentats, le prélèvement des impôts à la source, l’augmentation des impôts locaux, de la TVA, des frais bancaires, des cotisations de mutuelles et de l’âge de départ à la retraite. Et de manière plus générale la stagnation de tout ce que vous recevez (salaires, retraites) et la hausse de ce que vous devez payer.
Mais vous ferez tout pour survivre dans ce monde hostile et vous aurez des moments de joie, de bonheur, d’amitié, vous aurez des enfants ou des petits-enfants, des neveux, des nièces, un avancement, de la chance au jeu, vous ferez de beaux voyages, de belles rencontres, ou vous aurez plaisir à cultiver votre jardin, c’est ce que je vous souhaite à tous.
Denis

(*) Le premier nombre premier est Deux (2). Zéro (0 ) et Un (1) ne sont pas premiers, car 0 est divisible par tous les entiers naturels et 1 n’est divisible que par un seul nombre entier et positif.