Saint-Quay ne fait plus rêver

Saint-Quay-PortrieuxAprès la fermeture de l’hôtel le “Gerbot d’Avoine” voilà celle de l’hôtel “Saint-Quay”, qui cesse son activité pour des raisons économiques. Cela devient inquiétant pour l’avenir de la commune qui n’est plus attractive. Notre maire a fait beaucoup de promesses électorales, comme exemple la création d’un pôle entreprise réunissant commerçants et artisans mais hélas après presque trois années de mandat, on ne voit toujours rien venir.
Il est vrai que le maire est aujourd’hui plus préoccupé par sa course aux mandats : conseiller départemental, député…
Une question se pose : que faudrait-il faire pour rendre la ville plus attractive et plus dynamique ? Briser les verrous qu’imposent ceux qui ne veulent rien changer, saisir les opportunités, comme par exemple la construction d’un hôtel de balnéothérapie, boulevard du littoral, une occasion ratée, il y a quelques années. Saint-Quay-Portrieux aurait besoin d’un maire visionnaire qui sache écouter et qui sache s’entourer de personnes compétentes dans le développement économique.
Michel Thépault