Le suspense des enchères sur ebay

De temps en temps je mets quelques objets en vente sur ebay. Ça prend du temps, il faut prendre des photos, les recadrer, écrire un texte pertinent sur l’objet, estimer sa mise à prix. Ça prend du temps mais le jeu en vaut la chandelle, surtout quand un objet auquel vous n’avez pas prêté beaucoup d’attention voit son prix s’envoler. C’est le cas de ce micro vase, à gauche sur la photo, que j’ai mis en vente hier, avec 8 autres objets, dont le vase au milieu. J’avais fixé le prix de départ à 19,50 €, le prix suggéré par ebay. Cela fait moins de 24 heures et les enchères atteignent déjà 357,00 €. Et j’ai bon espoir que ça continue de monter. Le suspense va durer encore 9 jours jusqu’à la fin des enchères. Au-delà du fait de faire de la place et de gagner quelques euros, vendre aux enchères sur ebay est un jeu passionnant, car il est difficile de prévoir le prix de vente final. On est souvent déçu mais aussi souvent surpris, lorsque plusieurs enchérisseurs se disputent le même objet, vous contactent pour un achat en direct. On est heureux quand on a tout vendu, même pour un prix dérisoire, mais ensuite le plus fastidieux reste à faire : faire les paquets et aller à la poste. Voici le lien pour suivre la vente de mon micro vase.

leboncoin publie des annonces sans les vérifier

Vu dans leboncoin, une Kasbah à vendre à Paris, dans le onzième arrondissement !


Le site d’annonces gratuites (pour les particuliers) leboncoin prétend que toutes les annonces sont relues et vérifiées avant leur mise en ligne. Ce n’est pas vrai et le site a d’ailleurs été condamné le 4 décembre 2015 pour “pratique commerciale trompeuse”.
Pour s’en convaincre, il suffit de rechercher une maison à Paris : Département Paris, Rubrique Ventes immobilières : Sur les 4 dernières annonces publiées, la première est une maison située à Laval, la deuxième une Kasbah au Maroc, la quatrième à Lamorlaye dans l’Oise, seule la troisième annonce est une maison, dans une copropriété.
Il y a quelques années j’avais appelé leboncoin pour leur signaler un chalet jurassien référencé comme une maison dans le XVIème, ils m’ont répondu qu’ils ne pouvaient pas savoir si un bien était situé ou non à Paris. L’annonce stipulait pourtant bien que le chalet était dans le Jura, on voyait d’ailleurs des collines enneigées et pas la tour Eiffel à l’arrière plan.
Les particuliers ne paient pas de frais d’insertion pour leurs annonces, le site étant payé par la pub. Ce n’est pas une raison pour laisser publier n’importe quoi.
Cliquez sur ce lien et vous verrez les annonces de maisons à Paris.

Coup de gueule contre nos politiques

PlourhanEn parcourant la presse ce matin, un commentaire a attiré mon attention, cela concernait l’élection du conseil de l’agglo de Saint-Brieuc. Il s’agissait de l’élection de 15 vices présidents dont un élu d’une commune voisine qui avait orienté son conseil municipal vers la fusion avec la communauté Lanvollon-Plouha-Leff, puis avait fait volte face et avait fait voter  le rattachement avec l’agglo. Je comprends maintenant pourquoi, car l’élu, qui avait  perdu deux de ses mandats, a privilégié son intérêt personnel à celui de ses administrés.
Je constate que nos élus locaux font la même cuisine que nos ténors nationaux et sont prêts à tout pour conserver leurs rémunérations et leurs avantages. Je crois que notre pays s’honorerait à faire comme nos voisins à en terminer avec le cumul des mandats et ne plus faire de la politique  à vie.
Il devrait y avoir des commissions de contrôle citoyennes pour vérifier leurs travaux et faire le bilan de leurs actions comme pour une entreprise avec ses salariés.

Ces communes qui ont vu leur population doubler

Mairie d'AulanLe recensement de la population française effectué en 2014 a été publié le 2 janvier 2017. Deux communes ont vu leur population plus que doubler entre les recensements de 2009 et de 2014 : Aulan (26018) voit sa population augmenter de 150 % (en photo, la Mairie) et Baren (31046) de 120%.
Mais ces deux communes sont peu peuplées : Aulan voit sa population passer de 4 à 10 habitants et Baren de 5 à 11 habitants. Statu-quo à Rochefourchat (26274) qui reste la commune la moins peuplée de France avec 1 habitant, mais un habitant de plus à Majastres (04107), qui passe de 2 à 3 habitants.

Pour les plus grandes communes, celles qui m’intéressent, Asnières sur Seine où j’habite voit sa population augmenter de 81 603 à 86 799 habitants, La Grande-Motte de 8 391 à 8 623, Marseille de 855 393 à 858 120, Paris voit sa population baisser de 2 234 105 à 2 220 445, Saint-Brieuc de 46 013 à 45 207 et Saint-Quay-Portrieux de 3060 à 2937.

La source est ici : Statistiques INSEE

Les cinq plus grandes villes françaises sont toujours dans l’ordre Paris, Marseille, Lyon, Toulouse et Nice, mais l’écart se resserre à la troisième place entre Lyon (506 615) et Toulouse (466 297). A la septième place, Montpellier (275 318) talonne Strasbourg (276 170), qu’elle devrait dépasser au prochain recensement.

Comment empêcher Windows 10 d’exiger un mot de passe lors de la sortie de veille ?

How to prevent Windows 10 from requiring a password when resuming from sleep ?

Devoir saisir un mot de passe après une sortie de veille, pour déverrouiller votre ordinateur, est une mesure de sécurité recommandée si vous êtes dans un espace public (bureau) ou si vous êtes dans un espace privé, mais que vous ne voulez pas que vos amis jettent un œil sur vos fichiers, votre navigation ou vos réseaux sociaux.
Entering a password to unlock your computer after resuming from sleep is a recommended safety if you are in a public space (office) or if you are in a private space but you don’t want your friends to glance at your files, your browsing or your social networks.

C’est cependant inutile si vous êtes seul, si vous n’avez rien à cacher ou si vous éteignez votre ordinateur lorsque vous ne l’utilisez pas.
However it is unnecessary if you are alone, if you have nothing to hide or if you shut off your computer when you don’t use it.

Je laisse mon ordinateur portable allumé sur toute la journée, mais je rabat l’écran dès que j’ai fini de m’en servir. Ça met l’ordinateur en veille. Je ne voulais plus devoir le déverrouiller chaque fois que je rouvre l’écran.
I leave my laptop on all day, but I close the lid when I’m finished. This puts the computer to sleep. I didn’t want to have to unlock it everytime I open the lid.

Voici une façon de sauter l’invite de mot de passe après la sortie de veille :
Here is one way to skip the password prompt after resuming from sleep :

1) Ouvrez Paramètres. Open Settings.

2) Cliquez sur ComptesClick on Accounts.

3) Cliquez sur Options de connexion. Click on Sign-in options

4) Dans la liste déroulante Exiger une connexion, choisir Jamais. Under Require sign-in, choose Never from the drop-down menu.

J’ai écrit ce tutoriel parce que je n’étais pas satisfait des explications données sur internet. Il est souvent proposé de passer par le panneau de configuration alors que la solution est accessible via le menu paramètres. Je dois dire que la coexistence de Paramètres et de Panneau de Configuration dans Windows 10 prête à confusion. Le système d’exploitation de mon ordinateur est en anglais, je trouve que c’est plus pratique lorsque je recherche des solutions de configuration ou de dépannage sur internet, les tutoriels en anglais étant plus nombreux, aussi pour que ça soit plus clair j’ai écrit l’article en français et en anglais.

Saint-Quay ne fait plus rêver

Saint-Quay-PortrieuxAprès la fermeture de l’hôtel le “Gerbot d’Avoine” voilà celle de l’hôtel “Saint-Quay”, qui cesse son activité pour des raisons économiques. Cela devient inquiétant pour l’avenir de la commune qui n’est plus attractive. Notre maire a fait beaucoup de promesses électorales, comme exemple la création d’un pôle entreprise réunissant commerçants et artisans mais hélas après presque trois années de mandat, on ne voit toujours rien venir.
Il est vrai que le maire est aujourd’hui plus préoccupé par sa course aux mandats : conseiller départemental, député…
Une question se pose : que faudrait-il faire pour rendre la ville plus attractive et plus dynamique ? Briser les verrous qu’imposent ceux qui ne veulent rien changer, saisir les opportunités, comme par exemple la construction d’un hôtel de balnéothérapie, boulevard du littoral, une occasion ratée, il y a quelques années. Saint-Quay-Portrieux aurait besoin d’un maire visionnaire qui sache écouter et qui sache s’entourer de personnes compétentes dans le développement économique.
Michel Thépault

L’hôtel Saint-Quay a mis la clé sous la porte

Hotel Saint-QuayA Noël déjà, j’avais été alerté sur la fermeture de cet hôtel, mais ça n’était pas encore officiel. L’hôtel “Saint-Quay” et le restaurant “Signatures” ont officiellement fermé le 1er janvier 2017, du coup, pour les statistiques, il n’y aura eu qu’une fermeture d’hôtel à Saint-Quay-Portrieux en 2016.
J’ai déjeuné au moins deux fois au restaurant signatures depuis son ouverture. Je me souviens que c’était bon, mais un peu cher, et que le gérant se la pétait un peu. Pour l’avoir entendu évoquer avec ferveur ses actions caritatives, je me souviens d’avoir eu l’impression qu’il était plus préoccupé par sa brocante et ses orphelinats en Inde que par la pérennité de son hôtel-restaurant, ce qui est au demeurant très noble de sa part.
Un sentiment renforcé à la lecture du “Télégramme” où je vois que suite à la fermeture de l’établissement, un vide-maison sera organisé le 14 janvier au profit de l’Association de l’enfance abandonnée. C’est très bien d’aider l’enfance abandonnée et les orphelinats en Inde, mais s’agissant d’une faillite, est-ce que la priorité du gérant ne devrait pas être de rembourser les créanciers et de verser au personnel ses indemnités de licenciement ?
Mais j’imagine qu’habilement l’hôtel-restaurant “Signatures” et la brocante située en face, l’annexe, ont été déclarés en tant qu’établissements distincts…

A lire aussi :
“Le Saint-Quay” devient «Signatures» © Le Télégramme
Philippe Desclozeaux ou la fibre de la générosité © Ouest France

PS :
L’hôtel restaurant “Signatures” est détenu par la société “DOMIPHIL”, SARL unipersonnelle dont le gérant et le propriétaire est Philippe Desclozeaux. J’imagine que “DOMIPHIL” correspond à DOMinique Taburet, le chef de cuisine et PHILippe Desclozeaux, le gérant. L’information publiée dans le “Télégramme” selon laquelle les deux compagnons seraient associés serait donc fausse.

Les photomontages de l’éolien offshore

Les photomontages sont souvent associés aux projets de grande ampleur modifiant le paysage naturel ou urbain. Ils permettent de se rendre compte visuellement de l’insertion du projet dans le paysage. Ces photomontages, réalisés par le porteur du projet, qu’il soit industriel, architecte ou promoteur, s’efforcent bien évidemment de le valoriser tout en minimisant son impact dans l’environnement.

La société Ailes Marines a réalisé une série de photomontages depuis une quarantaine de points d’où le champ éolien de la baie de Saint-Brieuc sera visible. A première vue, l’impact visuel des éoliennes sera très faible. A première vue seulement.

Le but d’un photomontage est de donner à celui qui le regarde l’impression qu’un objet haut et éloigné est plus petit qu’un objet bas et rapproché.

L’œil humain, associé à son cerveau est exercé à distinguer des objets relativement bas sur la ligne d’horizon, il est habitué à les estimer et à les comparer, et il exerce une espèce de zoom sur ces objets, j’en veux pour preuve la lune et le soleil qui paraissent d’un plus gros diamètre lorsqu’ils sont près de la ligne de l’horizon que lorsqu’ils sont au firmament, les phares et les bateaux qu’un œil exercé décèle à une grande distance.

Par ailleurs, en raison de la courbure terrestre, plus l’observateur est situé en altitude, plus il voit les paysages éloignés.

Sachant cela, comment minimiser l’impact des éoliennes ?

En utilisant une photo panoramique, c’est à dire avec un grand angle de prise de vue, et en plaçant l’observateur au niveau de la mer, ce qui a pour effet de minimiser la hauteur des objets éloignés et de maximiser celle des objets rapprochés.

Et comment le maximiser ?

En utilisant une photo au téléobjectif, prise d’un point de vue élevé.

Revenons-en à Saint-Quay-Portrieux

La communication d’ailes marines présente sur son site internet 67 photomontages, la plupart vus de la côte, certains en mer. Mais ailes marines ne connaît pas bien Saint-Quay-Portrieux, à tel point que les 7 photomontages réalisés depuis la plage de Saint-Quay sont intitulés “Plage de Portrieux à Saint-Quay-Portrieux”. Cette méconnaissance du tissu local me porte à croire que les photomontages sont plutôt des faux montages.

La photo ci-dessus correspond au photomontage intitulé “Plage de Portrieux à Saint-Quay-Portrieux (variante a)”, il y en a 6 autres pris du même endroit, correspondant à des variantes différentes, mais pour ma part je n’ai pas observé de différences notables.

Vous trouverez une photo semblable sur le site de la mairie de Saint-Quay-Portrieux où les éoliennes sont quasiment illisibles, mais où on distingue bien la petite main de la souris, provenant d’une capture d’écran maladroite.

Les éoliennes semblent minuscules, mais… l’île Harbour semble aussi minuscule, et tous ceux qui ont fréquenté la plage de Saint-Quay ( ou plage du Casino) ont le souvenir d’un îlot bien visible sur l’horizon.

A titre de comparaison :

– La hauteur du phare de l’île Harbour est de 13 mètres.
– La hauteur du phare du Grand Léjon est de 30 mètres.
– La hauteur des éoliennes est de 215 mètres.

 C’est grave docteur ?

Pour ma part, j’estime que le projet éolien de la baie de Saint-Brieuc est globalement bon. Je regrette seulement qu’il n’ait pas été porté par des acteurs publics, comme les barrages et les centrales électriques dans le passé. Je regrette aussi qu’il n’ait pas été mieux étudié avant le lancement des appels d’offres (Ailes Marines est en train de mesurer la force, l’orientation et la régularité du vent au droit du projet, il aurait mieux valu le faire avant.

Je trouve les éoliennes esthétiques, en tout cas elles ne me dérangent pas, contrairement aux pylônes, lignes électriques et bâtiments en bardages d’acier.

Mais ça m’énerve qu’on on essaie de prendre les gens pour des cons. Le grand public n’est pas con, il est très souvent largement au niveau, voire plus que les communicants des grandes entreprises. Et quand il sent qu’on essaie de le berner (Sivens, Notre Dame des Landes, Bure, etc), il délègue des Zadistes pour torpiller le projet.

Alors, messieurs d’Ailes Marines, montrez-nous de vrais photomontages afin que chacun puisse se rendre compte vraiment de l’impact de votre projet, elles sont belles vos éoliennes, ce sera la fierté des habitants de la baie de Saint-Brieuc, arrêtez d’essayer de nous les cacher et de nous faire croire que nous ne les verrons pas.

Le torchon brûle entre Jean-Yves de Chaisemartin et Thierry Simelière

A l’heure où les maires de Paimpol (Jean-Yves de Chaisemartin) et de Saint-Quay-Portrieux (Thierry Simelière)s’affrontent pour obtenir l’investiture de leur parti, l’UDI, dans la cinquième circonscription des Côtes d’Armor, détenue aujourd’hui par Corinne Erhel (PS), j’exhume un article que j’ai écrit, il y a bientôt trois ans, relatant leur rencontre à Saint-Quay-Portrieux.

C’était le 25 avril 2014, quelques semaines après les élections municipales. Le maire de Saint-Quay-Portrieux, Thierry Simelière m’avait donné rendez-vous au restaurant le Victoria où il dînait avec Jean-Yves de Chaisemartin, le maire de Paimpol, afin que je les prenne tous deux en photo et que je publie un article sur le blog de la ville. Aussitôt dit aussitôt fait et j’ai photographié les deux maires devant le port d’Armor. Photo pas facile car les deux personnages étaient à contre-jour. Mais grâce à un flash externe j’ai pu équilibrer la clarté du premier plan (flash) et de l’arrière plan (faible luminosité naturelle). Voici l’article :

Deux maires se rencontrent au port d’Armor

Jean-Yves de Chaisemartin et Thierry Simelière

Rencontre amicale, jeudi soir, entre Jean-Yves de Chaisemartin, le maire de Paimpol et Thierry Simeliere, le maire de Saint-Quay-Portrieux à l’occasion d’un dîner au port d’Armor. Pour Jean-Yves de Chaisemartin, c’était l’occasion de fêter l’élection à la mairie de Saint-Quay-Portrieux, “d’un homme compétent, engagé et enthousiaste”. Un homme dont il admire le parcours professionnel et politique. Des parcours similaires pour ces deux hommes, une réussite professionnelle ancrée dans le territoire, puis une réussite politique, au sein de la même formation (UDI). Tous deux élus locaux et maires de deux villes jumelles (ports de pêche et de plaisance). Pour Jean-Yves de Chaisemartin, Saint-Quay-Portrieux est la locomotive maritime de l’ouest du département et Paimpol a l’intention d’y accrocher ses wagons pour des projets communs de développement des ports de la côte du Goëlo.

Bien que l’ancien blog de la ville de Saint-Quay-Portrieux ait laissé place au nouveau, la plupart des anciens articles, comme celui-ci  y demeurent encore.

Les perspectives de 2017, année première

20172017 est une année première, car le nombre 2017 admet exactement deux diviseurs distincts entiers et positifs, 1 et 2017, c’est la caractéristique d’un nombre premier*. La dernière année première était 2011, la prochaine sera 2027. Est-ce que ça sera de bon augure ? Souhaitons-le. Mais c’est de l’arithmétique, en toute logique ça ne devrait pas influencer la politique.
2017 verra l’avènement de Donald Trump, elle devrait voir la chute de Mossoul et de l’Etat Islamique, la poursuite de l’immigration en provenance des pays arabes et subsahariens,  l’élection d’un nouveau président de la 5ème république et d’une nouvelle assemblée nationale, la mise en oeuvre du Brexit, de nouveaux attentats, le prélèvement des impôts à la source, l’augmentation des impôts locaux, de la TVA, des frais bancaires, des cotisations de mutuelles et de l’âge de départ à la retraite. Et de manière plus générale la stagnation de tout ce que vous recevez (salaires, retraites) et la hausse de ce que vous devez payer.
Mais vous ferez tout pour survivre dans ce monde hostile et vous aurez des moments de joie, de bonheur, d’amitié, vous aurez des enfants ou des petits-enfants, des neveux, des nièces, un avancement, de la chance au jeu, vous ferez de beaux voyages, de belles rencontres, ou vous aurez plaisir à cultiver votre jardin, c’est ce que je vous souhaite à tous.
Denis

(*) Le premier nombre premier est Deux (2). Zéro (0 ) et Un (1) ne sont pas premiers, car 0 est divisible par tous les entiers naturels et 1 n’est divisible que par un seul nombre entier et positif.