RIB, BIC, SWIFT, IBAN, SEPA, comment ça marche ?

Le RIB (Relevé d’Identité Bancaire) a aujourd’hui laissé la place à l’IBAN (International Bank Account Number). Parallèlement, l’espace unique de paiement en euros, SEPA (Single Euro Payments Area), permet de mettre en place ds prélèvements et d’effectuer gratuitement des virements de compte à compte vers ou depuis la totalité des pays de l’Union Européenne.

Lorsque vous mettez en place un prélèvement ou lorsque vous voulez effectuer un virement, selon le site sur lequel vous vous trouvez (fournisseur de services ou votre banque), on va vous demander le nom et le prénom du bénéficiaire, le nom de l’établissement bancaire, le code BIC et le code IBAN.

Sachez que l’IBAN seul suffit à réaliser un virement. Le BIC (Bank Identifier Code), issu d’une norme internationale différente de la norme IBAN, une norme issue du réseau SWIFT (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication), société basée à Bruxelles, n’est pas nécessaire, il n’est pas systématiquement demandé et il peut d’ailleurs être obtenu facilement à partir de l’IBAN.

J’imagine que le nom, le prénom et le code BIC ne sont demandés qu’à titre de vérification.

Vous pouvez calculer facilement votre IBAN à partir de votre RIB :
– si votre numéro de compte ne comporte que des chiffres, votre IBAN est composé de la chaîne de caractères “FR76 + Code Banque + Code Guichet + N° compte + Clé RIB” sans espaces et sans le signe + évidemment.
– si votre numéro de compte comporte des lettres, l’IBAN commence par FR, mais les deux chiffres suivants dépendent de votre numéro de compte, pour les trouver, il vous suffit de saisir votre “Code Banque + Code Guichet + N° compte + Clé RIB” en ligne sur un des sites suivants : iban-code.com ou iban.com.

Ces deux sites vous permettront également de calculer votre BIC et de trouver le nom de la banque correspondant à un RIB ou un IBAN.

Enfin, dernière précision et non des moindres : les BIC et IBAN communiqués par les banques comportent des groupes de caractères séparés par des espaces, ces espaces sont non seulement inutiles, mais aussi générateurs d’erreurs, en effet, si vous faites un copier-coller d’un IBAN dans un formulaire de saisie sans enlever les espaces, la plupart du temps, les espaces seront considérés comme des caractères et comme le nombre de caractères est normalisé (27 caractères pour les IBAN français et 8 ou 11 caractères pour le BIC), si vous laissez des espaces, les derniers caractères ne seront pas pris en compte, c’est ce qui arrive aussi avec les numéros de téléphone.

Alors mon conseil : copiez votre IBAN, ouvrez le bloc notes de Windows et collez-le dedans, enlevez les espaces, copiez et coller la chaîne de caractères dans votre formulaire, idem pour le BIC.