Vente de voitures en gants blancs chez Osenat à Fontainebleau

Ventes de voitures de collection à Fontainebleau

Les amateurs de voitures anciennes et de collection avaient l’embarras du choix, en ce dernier week end de printemps.

A Fontainebleau, en face du château, la maison de vente Osenat proposait à la vente, samedi et dimanche des véhicules exceptionnels.

Le clou de la vente, inattendu, fût cette Renault Nervastella de 1931 estimée à 4000 – 6000 € dont le prix s’est envolé à 105 000 € :

Notez le pare-brise en verre feuilleté “triplex” fortement opacifié en raison du vieillissement de la résine insérée entre les deux faces en verre. Fort heureusement la glace est plate et il sera facile d’en fabriquer une nouvelle en découpant  une plaque de verre feuilleté.

Une vente en gants blancs

Lors de la vente de samedi, tous les véhicules proposés ont trouvé acquéreur, à des prix souvent bien supérieurs aux estimations.

Le grand chelem, en quelque sorte.

Chez les commissaires priseurs on appelle ça une vente en gants blancs.

Aussi, juste après la vente du dernier lot, le n°54, le commissaire-priseur, Jean-Pierre Osenat a sorti une paire de gants blancs, les a enfilés pour célébrer la première vente en gants blancs de sa longue carrière. J’ai pu saisir l’instant avec mon smartphone, du haut de la tribune, la photo n’est pas nette car il n’y avait pas assez de lumière et j’étais loin, cependant sous le sigle Mobiloil on distingue bien maître Osenat qui agite ses gants blancs, applaudi par l’assistance   :

Dans les jardins de la maison de vente j’ai photographié cette Trèfle Citroën en vente dimanche 17 juin :

Le bouchon de radiateur a été retiré pour éviter qu’il ne soit volé.

La Ferrari de Johnny Hallyday adjugée 200 000 €

La Ferrari de Johnny vendue par Osenat à Fontainebleau

Samedi 24 mars j’ai assisté à une vente aux enchères de véhicules de collection à la salle de ventes Osenat à Fontainebleau, 5 rue Royale, juste en face du château. C’est la première fois que je me rendais à un tel événement, et c’est l’émission “Vintage Mecanic” animée par François Allain et diffusée sur RMC découverte qui m’a fait découvrir Osenat. Le clou de la vente de ce samedi était une Ferrari 512 TR, que Johnny Hallyday avait achetée en août 1994 et qu’il avait conduite jusqu’en 1997, date à laquelle il l’avait revendue à un de ses amis.

En préalable à la vente, un très vieux monsieur ami de Johnny est venu à l’invitation du commissaire priseur chanter deux chansons de Johnny : Ô Marie et Allumez le feu. Je l’ai enregistré en vidéo sur mon téléphone et je vais essayer d’en publier un extrait.

Contrairement aux précédentes, la vente a duré moins d’une minute et la voiture s’est adjugée au prix de 200 000 € auxquels il faut ajouter la commission d’achat de 20%, ce qui fait un total de 240 000 €.

Pour 240 000 €, on peut s’offrir une Ferrari 488 GTB neuve, un véhicule auprès duquel la 512 TR fait figure de vétusté, la 512 n’avait qu’une boîte manuelle à 5 rapports alors que la 488 bénéficie d’une boîte automatique à 7 rapports, d’une puissance de 670 chevaux au lieu de 428, d’une vitesse maxi de 330 km/h au lieu de 314 km/h, et grâce à la boîte auto, elle passe de 0 à 100 en 3 secondes contre 5,4 secondes pour la 512.

Mais quand on est fan de Johnny, on ne regarde pas toujours à la dépense.

L’Iso Grifo de Johnny retirée de la vente chez Sotheby’s

Ce n’est pas la première fois qu’une voiture ayant appartenu à Johnny Hallyday est mise en vente. Le 7 février 2018, un rarissime bolide italien, une Iso Grifo A3-C de 300 chevaux, produite à 10 exemplaires seulement, l’une des premières voitures de sport de Johnny Hallyday, grand amoureux des grosses cylindrées, mise aux enchères par la maison de ventes Sotheby’s et estimée à 3 millions d’euros, nettement plus que la cote du marché, n’a pas atteint le prix de réserve fixé par le vendeur.

Ces voitures ont appartenu à Johnny il y a longtemps, on imagine facilement le prix qu’atteindraient ses dernières voitures, celles dont la carte grise est encore à son nom, et encore plus ses motos. Et on comprend mieux les enjeux autour de sa succession.

La vente du 24 mars chez Osenat à Fontainebleau

Il y en avait pour tous les goûts et pour toutes les bourses à cette vente, j’ai retenu cette sympathique 2 chevaux La Vache Qui Rit :

Le seul point commun avec la Ferrari, c’est le rouge, car côté performances routières, il est difficile de comparer ces deux véhicules surtout pour le 0 à 100 km/h départ arrêté avec cette 2 CV de 1960 qui avec ses 12 chevaux vapeur plafonnait à 70 km/h.

Pour ceux que ça intéresse, le catalogue de toutes les voitures de la vente est téléchargeable ici.

Metropolitain Museum of Art

Il pleuvait aujourd’hui, un temps idéal pour visiter le “Met”, le musée des beaux arts New-Yorkais, l’équivalent du musée du Louvre. Il y avait tant à voir, nous n’avons visité que le rez-de-chaussée, mais j’y retournerai la semaine prochaine. J’ai photographié les œuvres que j’ai préférées. Je compléterai le diaporama dans les jours qui suivent, ça prend du temps de recadrer et redimensionner les images. Il est plus facile de photographier des toiles que des sculptures ou objets divers, qui sont souvent derrière des vitres, mal éclairés, trop proches les uns des autres, ou avec des visiteurs dans le champ de vision.

Tarifs d’entrée dans les musées :

Les tarifs affichés sont donnés à titre indicatif, c’est une ‘suggested donation’, vous pouvez donc théoriquement payer plus ou moins, si vous voulez, ou même rien du tout. Les employés vous posent parfois la question, mais pas toujours. Le tarif senior commence à partir de 65 ans, mais on ne vous demandera pas de justificatif.

Collection de téléphones anciens

Téléphone Charles MildéÇa fait plus de 15 ans que je collectionne les téléphones. Pas les téléphones portables ou les smartphones, ni même les téléphones filaires à clavier des années 1980, mais plutôt les téléphones en bakélite à cadran (1940 à 1950), les téléphones en fer (1930), les téléphones en bois (1910 à 1930), les téléphones en laiton nickelé (1890 à 1910), et surtout les modèles exubérants de la période Art Nouveau (1900), avec ou sans cadran d’appel, depuis les premiers modèles des années 1880 jusqu’aux modèles des années 1950.

Une collection, ça prend de la place, beaucoup de place, et quand l’appartement est plein, on remplit des garages…

Aussi j’ai décidé de me séparer d’une partie de ma collection et je me suis remis sur ebay où je viens de commencer de mettre en vente les pièces détachées ou les téléphones que je possède en double, voire plusieurs exemplaires, ou celles qui ne m’intéressent plus. Il est important de savoir limiter sa collection, par époque, par thématique, etc. Heureusement, pour les collectionneurs de téléphones, la période de temps est limitée par l’invention du téléphone en 1876 et par la fin du téléphone fixe classique initiée à la fin du XXème siècle avec le développement du téléphone portable et de l’adsl, la fermeture des lignes de téléphonie classique par Orange démarrera à partir de 2021.

En 2000, dans la rubrique “collection/téléphones” d’ebay, il y avait tout au plus quelques dizaines d’objets, tous sur le mode vente aux enchères, aujourd’hui la brocante en ligne remplace progressivement les vide greniers, et il y a plus de 2000 objets dans la rubrique téléphones de collection d’ebay, la plupart en vente à prix fixe, sans oublier “leboncoin.fr” et les autres sites de vente en ligne.

Cependant mes pièces détachées, mises en vente durant le Weekend dernier font fureur, comme vous pouvez le voir ici :

mes téléphones en vente sur ebay

Des pièces bien éloignées du concept du téléphone d’aujourd’hui.