Georges Brézellec, premier à sortir officiellement du bois

sb06_4189007_2_px_470_[© Ouest France, 4 octobre 2013]
À six mois des élections, six membres de la liste « Vivons Saint-Quay-Portrieux ! », menée par Georges Brézellec, se font connaître : Albert Vasselin, Georges Brézellec, Bernard Morice, Annick Cléré, William Abbest et Jacques Martin.
Il est le premier à se dévoiler officiellement. Georges Brezellec sera bel et bien candidat aux municipales de mars prochain. Il l’a annoncé hier, entouré de six élus quinocéens, qui formeront le noyau dur de la liste « Vivons Saint-Quay-Portrieux ! »
L’alliance déjà installée entre Georges Brézellec, William Abbest et Annick Cléré, issus de la liste de l’actuel maire, Dominique Blanc, s’est étoffée au gré des conseils municipaux et des travaux de commission avec Jacques Martin, Albert Vasselin et Bernard Morice, élus lors des dernières élections municipales. « Nous nous sommes retrouvés à penser les mêmes choses sur les mêmes sujets. On peut travailler ensemble sans ambiguïté », déclare d’emblée la nouvelle équipe.
Une liste déjà complète révélée au fil des jours
« Vivons Saint-Quay-Portrieux ! » poursuit la volonté affirmée, selon les candidats, d’être ancrés au sein de la vie communale, au plus proche des habitants et sur tout son territoire. « Il est important d’être non seulement présent, accessible, disponible, à l’écoute des quinocéens, mais aussi de savoir déléguer et travailler en équipe. » Au rythme de deux réunions hebdomadaires, l’équipe rend visite aux Quinocéens afin d’enrichir son programme, qui devrait être bouclé dès le mois de janvier.
« Quel que soit le résultat des futures élections, les gens nous verront vivre et oeuvrer à Saint-Quay et sur le territoire du Sud-Goëlo. Personnellement, je n’ai aucune autre ambition que l’intérêt que je porte à la ville. Je suis ici depuis 65 ans et je tiens à y rester. Le nom de notre liste n’est pas anodin », assure Georges Brézellec.
Un site internet est ouvert depuis hier après midi, à l’adresse vivons-saintquayportrieux.fr. Les 17 autres colistiers, hommes et femmes, actifs et retraités, y apparaîtront au fur et à mesure de la campagne.
Georges Brézellec présente une liste apolitique, décidée à accompagner la ville dans un nouvel élan économique lié au parc éolien. « On souhaite véritablement remettre les quartiers au sein de la ville. Nous avons voté le budget afin que soient réalisés les investissements et travaux envisagés en 2008. Nous partageons les bilans des réalisations faites, tels l’espace du casino, le cinéma ou le local jeune. Je déplore que sur les 3,2 millions d’euros budgétés, seule la moitié de cette somme ait été réalisée par l’exécutif. Le bilan n’est pas négatif, mais nous pouvions faire beaucoup plus. »
[© Ouest France, 4 octobre 2013]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.