Moulay Abderrahman Drissi

A l’occasion de mon séjour au Maroc, j’ai eu l’honneur d’être reçu par le maire de Ouarzazate, Moulay Abderrahman Drissi, grâce à mon ami Allal Kiki, directeur de l’agence Desert Dream et chargé du tourisme à la mairie, qui m’a permis de rencontrer le premier magistrat de la ville. Dans son grand bureau, au cours du thé à la menthe traditionnel, accompagné de délicieuses pâtisseries marocaines, nous avons évoqué les liens d’amitié tissés entre le Maroc et la France, au travers des jumelages, la ville de Ouarzazate étant liée aux villes françaises de Bédarieux et de Maubeuge, Moulay Abderrahman a fait l’éloge des festivals de musique de Ouarzazate, et du cinéma, une activité forte à Ouarzazate, où, en raison de la qualité de la lumière, des paysages vierges et immenses, des villages historiques magnifiquement préservés, et de la qualité des figurants, de nombreux films historiques ont été tournés.
P1030657R
[de gauche à droite : Moulay Abderrahman Drissi, Allal Kiki et Denis Saint-Pierre-Roques]
Elu en 2009 pour un mandat de six ans, Moulay Abderrahman Drissi a lancé de grands chantiers en ville : reconquête du domaine public, et en particulier suppression des nombreuses terrasses et extensions devant les commerces et restaurants empiétant sur la voie publique et réfection de la quasi totalité des trottoirs de la ville, une opération d’envergure. Ouarzazate est une ville bénéficiant d’une situation exceptionnelle, sur un plateau au confluent de l’oued Ouarzazate et de l’oued Dadès, au carrefour de deux routes nationales, la N9 et la N10, dotée d’un aéroport international accessible à pied depuis le centre ville, de nombreux hôtels et riads, de restaurants, d’un marché animé, de grandes avenues bordées d’arbres, c’est une ville propre, exempte de détritus, de déjections canines et de tags.
Moulay Abderrahman est un grand ami de la France où il se rend souvent, surtout à Bédarieux, dans le cadre du jumelage très vivant entre les deux villes, et nous avons longuement discuté des relations franco-marocaines, mais aussi de l’actualité. Il déplore les attentats commis au journal Charlie Hebdo et à l’hyper Cacher du 20ème arrondissement, mais en même temps il souligne que ces actions sont le fait de jeunes Français, nés et éduqués en France, et qu’elles ternissent l’image des pays arabes, notamment du Maroc, qui n’est pour rien dans l’état de déliquescence des banlieues françaises.
La fréquentation touristique du Maroc souffre de cette actualité et les Marocains en voyage en France sont mal accueillis, comme le souligne Allal Kiki, qui lors d’un récent déplacement à Marseille, s’est vu fermer la porte de plusieurs restaurants, bars, cafés, où il avait l’intention de se rendres, sous prétexte que “il n’y a plus de place” ou que “c’est une soirée privée”. Et quand il a pu entrer, on a exigé qu’il règle d’avance ses consommations. J’ai eu honte…

1 commentaire pour “Moulay Abderrahman Drissi”

  1. Bonjour, Monsieur

    Je me permets de vous contacter car je rencontre un problème je suis venue en 2012 et je suis sortie du pays en 2015 j’ai habiter à ouarzazate et il me faut un une attestation d’inscription et radiation registre consulaire.
    Je suis madame Boualam Zakiya.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.