la faune de l’estran atlantique

On dirait une écriture, ce sont les arénicoles, ces petits vers cousins des vers de terre qui en se cachant dans le sable des plages forment ces dessins étranges. Des petits messages pour nous signaler leur existence et nous remercier de leur avoir laissé une plage vierge de pollution. Le ramassage manuel des détritus sur les plages, au lieu du ramassage mécanique, permet à ces vers et à toute la petite faune vivant dans le sable de survivre :
P1040652R
Ces petites boules en forme d’éponges naturelles, semblables à des grains de riz soufflé, sont des amas d’oeufs de bulots, après que les larves soient sorties :
P1040711R

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.