la Chrysomèle du peuplier

Tiens, une coccinelle sans pois, me suis-je dit en voyant ce petit coléoptère rouge sur une feuille de peuplier. Encore une de ces invasions asiatiques. Pas facile de prendre la bébète en photo car la branche où il s’était posé était sans cesse agitée par le vent :
ChrysomeleDuPeuplier
Ce n’est pas une coccinelle, mais une Chrysomèle du peuplier, un insecte coléoptère phytophage (végétarien) de la famille des chrysomélidés. Comme tous les chrysomèles, la Chrysomèle du peuplier est oligophage, en l’occurence, elle ne consomme que les feuilles du tremble et du saule marsault sur lesquelles elle passe sa vie (et où elle fait ses besoins). En cas de danger, elle émet un liquide nauséabond à base d’acide salicylique. Je n’ai pas perçu d’odeur, elle ne s’est donc pas sentie menacée par le zoom.

1 commentaire pour “la Chrysomèle du peuplier”

  1. http://www7.inra.fr/opie-insectes/pdf/i165lequet.pdf

    bonsoir

    je ne connaissais pas ? de plus en cherchant sur internet, j’ai remarqué que nous pouvions en trouver sur le romarin, ou sur les lavandes …
    je connaissais la coccinelle « sans points « que celle qui subissait des sanctions, , oui perte des points pour avoir « voler trop vite … »
    COLÉOPTÈRES (scarabées, coccinelles, charançons…)
    – la Cicindelle hybride (Cicindela hybrida) : 10,8 km/h
    bon week end patrick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.