Tout va très bien à Saint-Quay-Portrieux

Tout va très bien Madame la MarquiseLa cérémonie des vœux 2017, au Centre de Congrès de Saint-Quay-Portrieux, a commencé par un cirage de pompes lyrique du premier adjoint, François Héry, à l’endroit de notre Maire, Thierry Simelière, tous deux ont dressé un bilan flatteur de l’action de la municipalité. Le maire est revenu sur la démographie en baisse (4%) de la population municipale, en donnant un faux pourcentage (0,82%) et en expliquant qu’elle devrait être palliée par la construction de logements sociaux rue des Embruns et rue des Ecoles.
Quant à la fermeture des deux hôtels il a indiqué qu’il avait rencontré les propriétaires, pour les inciter à vendre, pour une mise aux normes pour les futurs acquéreurs.
Il a déclaré qu’il se préoccupait du désert médical à venir de la commune, mais il a signalé que faire venir des médecins ne se décrétait pas, qu’il y avait beaucoup de villes confrontées à ce problème et qu’il allait suivre ce dossier de près.
Il a minimisé l’impact de la fusion avec l’agglo, en mettant en avant le gel de nos impôts et en affirmant que nous conserverons nos barèmes actuels, comme cela a été voté en conseil d’agglomération (jusqu’au prochain vote…).
Nous conserverons aussi les compétences de notre Office de Tourisme sein de l’agglo.
Il a dit en substance que les fermetures d’hôtels n’auront pas d’incidence sur le classement de la station, car le classement été décrété en 2015 pour une durée de 12 ans, mais il a dit qu’il n’attendrait pas 11 ans pour remédier aux problèmes de la commune (j’espère qu’il ne sera plus là dans 11 ans).
Je persiste à penser que la municipalité a perdu beaucoup de temps pour se décider enfin à agir
pour enrayer le déclin de notre ville, qui a beaucoup d’atouts.
Enfin pour conclure je signale qu’il manquait beaucoup de conseillers de la majorité à la présentation de ces vœux et que je n’ai vu personne de moins de 40 ans dans cette assemblée.

Paroles, paroles, paroles, paroles, paroles et encore des paroles que tu sèmes au vent…

4 commentaires sur “Tout va très bien à Saint-Quay-Portrieux

  1. A titre personnel, je pense que Monsieur Thépault sera plus utile en collaborant avec votre blog qu’au conseil municipal. Compte tenu de son positionnement actuel, il serait minoritaire et normalement astreint à un devoir de solidarité. Ce qu’avaient oublié certains conseillers sous la précédente municipalité et qui ont de ce fait été remerciés par le vote de la population.

  2. Monsieur Bruhat,
    L’article “Tout va très bien à Saint-Quay-Portrieux” n’est pas de moi mais de Michel Thépault, en tant que webmaster, je lui ai donné les droits d’auteur sur ce site.
    Il a l’intention de publier régulièrement des chroniques sur Saint-Quay-Portrieux.
    Je me contente pour ma part de les mettre en ligne et d’y insérer ses photos.
    Michel Thépault a participé activement à la campagne de Thierry Simelière, une réunion citoyenne s’est tenue chez lui, et il a distribué les programmes électoraux dans beaucoup de quartiers et il est allé à la rencontre des habitants. C’est un homme extrêmement gentil et dévoué que beaucoup apprécient à Saint-Quay où il est établi depuis une trentaine d’années. Il a fait ça par idéal, car il voulait que les choses changent, et il a pensé que “c’était le temps d’une équipe nouvelle” pour dynamiser la ville. Il ne voulait pas figurer sur la liste, mais lorsque Jean-Paul Alaux s’en est retiré pour raisons de santé, il a accepté d’y figurer, mais en dernière position. Cette dernière position étant revendiquée par Gilles Dunis, Thierry Simelière lui a assigné l’avant dernière place masculine, n°21. Il deviendrait mécaniquement conseiller municipal si un conseiller de la majorité venait à démissionner. Mais je ne suis pas sûr qu’il en aurait vraiment envie. S’il acceptait, le cas échéant, ce serait par devoir.

  3. Monsieur Roques,
    Vous vous positionnez en lanceur d’alerte. C’est normal. Vous n’êtes plus solidaire de la municipalité puisque vous en avez démissionné pour des raisons qui vous honorent.
    Une municipalité est élue pour 6 ans et il convient aussi de respecter la légitimité du maire élu.
    A titre personnel, il m’a été dit beaucoup de bien de ce dernier. Il faut lui laisser le temps d’appliquer son programme et faire de Saint-Quay une belle ville avant la fin de son mandat. Confiance ET vigilance ! J’ai le sentiment que cela ne va pas très vite, mais j’espère toujours une accélération !

  4. Un article teinté de l’aigreur d’un candidat malheureux déçu de ne pas siéger au Conseil au sein d’une équipe dont il était membre.
    Dommage qu’une simple querelle personnelle de moindre importance puisse faire changer un individu de la sorte.
    Si un nouveau membre de cette liste vient à démissionner, quelle sera la position de M. Thépault ?
    Renoncer à siéger avec une équipe qu’il critique depuis de longs mois (ce qui serait logique et honorable), ou se maintenir et chercher à saper le travail du Conseil pour se retrouver dans une situation identique au mandat précédent ?
    En tout état de cause, cet article dévoile la méconnaissance de son auteur sur la gestion d’une Commune et du véritable pouvoir des élus locaux.
    Même si ce n’est pas mon habitude, mon commentaire, pour cette fois, va dans le même sens que les pensées d’un autre blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.