Comment faire baisser le prix de l’électricité ?

Le gouvernement a déclaré que les tarifs de l’électricité n’augmenteraient pas au 1er janvier 2019. Comment va-t-il s’y prendre ? La dernière fois que les tarifs de l’électricité ont été gelés, par décision de Ségolène Royal, les concurrents d’EDF ont fait un procès à l’Etat, qu’ils ont gagné, et le gel a été annulé, avec un effet rétroactif. Le seul moyen de faire baisser le prix de l’électricité serait de faire baisser les taxes.

Combien de taxes sur l’électricité ?

Comme je l’ai fait pour l’essence et le diesel, j’ai analysé les taxes sur l’électricité en me basant sur ma dernière facture (cliquer sur l’image pour en voir le détail).

consommation : 1082 kWh
abonnement : 14,74 €   /   consommation : 96,08 €
montant HT : 110,82 €
taxes 67,55 € (TCFE 10,35 €, CSPE 24,35 €, CTA 2,73 €, TVA 30,12 €)
% taxes sur HT 61 %
kWh HT : 0,10 €   /   kWh TTC : 0,16 €

Les taxes sur l’électricité représentent 61% du prix de la fourniture hors taxes.

Avant l’application de la TVA, l’électricité est soumise à différentes taxes :
– la TCFE ou Taxe sur la consommation finale d’électricité, au profit des collectivités locales
– la CSPE ou Contribution au Service Public de l’Electricité finance les obligations d’achat (électricité éolienne), la gratuité de l’électricité pour les personnes démunies, la péréquation tarifaire (tarif identique dans les outremers),
– la CTA ou Contribution Tarifaire d’Acheminement, destinée à financer les retraites des agents EDF et Gaz.

La TVA s’applique non seulement sur le prix hors taxes de l’électricité, mais aussi sur les taxes !

Pourquoi tant de taxes ?

Parce que grâce au parc nucléaire et au parc hydraulique, le prix de vente de l’électricité hors taxes est un des moins chers d’Europe, ce qui a permis à l’Etat au fil des années de se servir sur les consommations d’électricité des particuliers. Et par le principe des vases communicants, plus il y aura de gens en précarité à qui on offrira la gratuité du courant électrique, plus le prix de vente public de l’électricité augmentera.

Il est inique de taxer autant un produit de première nécessité comme l’électricité. Pourquoi ne pas taxer aussi les abonnements internet ? Une taxe pour les collectivités locales car les câbles et les fibres transitent par le domaine public, une taxe pour la péréquation tarifaire, car les prix d’abonnement des box sont les mêmes partout, une taxe pour faire bénéficier de la gratuité les personnes démunies. Une taxe pour financer les retraites des employés d’Orange de Bouygues, de SFR et de Free. Et enfin une TVA sur les taxes.

Baisser les taxes pour faire baisser le prix de l’électricité ?

Il suffirait pour cela de supprimer la TVA sur les taxes et de l’asseoir seulement sur le prix hors taxes de l’électricité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.