Quelle est la jeune femme à qui Benjamin Griveaux a envoyé ses vidéos pornographiques ?

Une espagnole ?

J’ai regardé hier matin, comme beaucoup de français, sur le site https://www.pornopolitique.com/ les deux vidéos où Benjamin Griveaux s’était filmé en train de se faire plaisir. Au cours de la journée, Piotr Pavlenski, le propriétaire du site a modifié la vidéo en floutant le très bel organe de Monsieur Griveaux, le lendemain son site a été fermé. J’ai fait une copie du site, ce n’est pas interdit, que je sache, mais je ne  publierai rien pour ne pas avoir d’ennuis.

Cependant je vais diffuser une image, que j’ai moi-même censurée en effaçant le nom et la photo, la capture d’écran de la maîtresse éphémère d’un certain BG : Regardez bien l’image, le clavier du téléphone “QWERTYIOP” avec la lettre “Ñ” typique du castillan et les deux touches en bas à gauche : “espacio” et “intro”. La conquête de ce BG était-elle espagnole ? Je me demande pourquoi personne n’a posé la question en voyant l’image du clavier.

Dernière minute : la femme serait une française de 29 ans, Alexandra de Taddeo, la compagne de Piotr Pavlenski, alors pourquoi le clavier espagnol ?

Suite (18 février 2020) : le seul espagnol dans l’affaire, c’est Juan Branco…

Séisme politique

L’affaire a secoué les médias, comme un tremblement de terre, et occupé le premier plan de l’actualité toute la journée d’hier.

Piotr Pavlenski, une étoile montante

Quel courageux ce type : après avoir cloué ses bijoux de famille sur les pavés de la place rouge, après s’être enveloppé nu dans un rouleau de fils barbelés, après avoir mis le feu à une succursale de la banque de France, Piotr a décidé de s’attaquer aux politiques hypocrites, à commencer par Benjamin Griveaux, mettant l’accent sur la contradiction entre son discours axé sur la famille, les enfants (un homme normal), et le texto dans lequel il écrit à sa nouvelle copine qu’il a l’impression que sa famille est une prison.

Tous les politiciens sont-ils à mettre dans le même sac ?

Félix Faure mort dans les bras de sa maîtresse à l’Elysée, la double vie de François Mitterrand, les randonnées nocturnes de Valéry Giscard d’Estaing et de François Hollande, les sorties de douche de Dominique Strauss-Kahn…

Bon débarras !

Les parisiens l’ont échappé belle, Benjamin Griveaux enchaînait des propositions plus farfelues les unes que les autres, la gare de l’est à Pantin pour laisser la place à un mini “Central Park”, un bras de la Seine transformé en piscine… LaRem aurait dû choisir le médaillé à l’araignée.

Trois femmes en lice

Anne Hidalgo, Rachida Dati, et maintenant Agnès Buzyn, pas de risque de dérapage…

Et pour finir une petite vidéo sur la campagne de Benjamin Griveaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.