Betty Botter

Tout le monde connaît les phrases difficiles à prononcer en français, “Suis-je chez ce cher Serge ?”.
En anglais on les appelle des “tongue twisters”, voici le virelangue “Betty Botter”, écrit par par Carolyn Wellsun en 1899 :

Betty Botter bought a bit of butter;
“But,” she said, “this butter’s bitter!
If I put it in my batter
It will make my batter bitter.
But a bit o’ better butter
Will make my batter better.”
Then she bought a bit o’ butter
Better than the bitter butter,
Made her bitter batter better.
So ’twas better Betty Botter
Bought a bit o’ better butter.

Voici la prononciation, en anglais et en américain :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.