Qui est le vrai maire de Nice ?

PhilippePradalAprès la tragédie du 14 juillet à Nice au cours de laquelle un camion a fauché et tué des dizaines de personnes, on peut s’étonner de n’avoir lu aucun communiqué de Philippe Pradal, le maire de Nice depuis que Christian Estrosi lui a cédé sa place.  Prête-nom, Homme de paille ? Qui est le vrai maire de Nice ?
PS : Philippe Pradal a réagi : cf article RCF

10 réponses sur “Qui est le vrai maire de Nice ?”

  1. Vous qui le connaissez mieux que moi, je vous fais confiance sur ce que vous pensez de lui.
    Moi, j’ai eu à subir son hypocrisie. Et la traîtrise, chez moi, ça ne passe pas.

  2. La faune aquatique de Saint-Quay-Portrieux est d’une grande diversité, et les crabes y sont même plus nombreux que sur la côte d’azur : le tourteau, qu’on appelle ici le dormeur, l’étrille, et le crabe vert, ou crabe enragé, celui auquel vous faites allusion mais il a été surnommé ainsi en raison de la posture défensive qu’il adopte lorsqu’il se sent menacé, et en réalité il n’est pas bien méchant.

  3. La Région PACA “panier de crabes” lit-on sur un blog quinocéen, où conformément à son mentor Beaumarchais, tout droit de réponse est interdit !
    Les crabes ne sont-ils pas aussi dans les environs de Saint-Quay Portrieux, et pas que dans la mer ? Avec son polémiste professionnel qui ne distribue que les mauvais points au personnel politique élu et aux maires successifs de la commune en particulier. A l’exception de son mentor Lambotte, bien entendu, qui a été remercié ainsi que son équipe par la population de la manière que l’on sait !
    Que l’individu propriétaire de ce blog s’occupe plutôt de ses propres affaires personnelles et cesse de penser que ce qu’il avance est parole d’évangile. Cela aura plus d’intérêt et lui évitera de dire des âneries grosses comme lui…

  4. Globalement sur la même ligne que vous.
    Dans la communauté musulmane, ce sont les jeunes qui sont les plus radicaux et qui détestent la France et les français. Pour de multiples raisons que tout le monde connait. Comme cela s’est déjà produit, ce sont eux qui, un jour se soulèveront pour créer des troubles graves, voire une guerre civile. C’est un risque sur lequel nous devrons réfléchir à l’occasion de la prochaine élection présidentielle sur les projets des uns et des autres.
    A titre personnel, j’espère que l’on remettra en cause cette stupidité de Sarkozy d’avoir supprimé la double peine.

  5. Je crois tout simplement qu’une attaque par camion ne faisait pas partie des différents scénarios envisagés par les autorités et les polices nationales et municipales. Nous sommes très vulnérables, C’était juste un camion de 16 tonnes, conduit par un homme seul, pour ainsi dire pas armé (un pistolet 7,65, on ne sait même pas s’il a pu s’en servir), la prochaine fois ça sera un camion citerne d’essence ou de gaz ou un gros engin de chantier, la prochaine fois il y aura outre le conducteur deux ou trois hommes armés qui tireront sur la foule au fusil automatique.
    Manuel Valls est un des seuls à avoir compris que la guerre que la France a déclarée à l’Etat Islamique sera longue et qu’il y aura d’autres attentats, c’est pour ça qu’il a la mine sombre.
    La France est en guerre contre l’Etat Islamique, mais la France n’est pas en guerre contre l’Islam. L’Etat Islamique fait tout pour que certains Français excédés par les attentats et les violences commises au titre du Djihad ou pour toute autre raison, s’en prennent aux musulmans, faciles à identifier grâce à leur hidjabs, djellabas, barbes, etc., et créent une escalade de violence menant à une guerre civile.
    Cependant l’attentat de Nice diffère fondamentalement des précédents. Il semble qu’il n’a pas été commandité par l’Etat Islamique mais préparé et perpétré par un homme seul, même s’il s’est fait aider par quelques comparses. Mais surtout il a frappé un grand nombre de musulmans : plus d’un tiers des morts (au moins 30 sur 84) étaient de confession musulmane.
    Contrairement aux meurtres de Mohamed Merah, de Chérif et Saïd Kouachi, d’Amedy Coulibaly, des différents terroristes de novembre, de Larossi Abballa, dans l’attaque de Mohamed Lahouaiej Bouhlel ce n’était pas un groupe d’individus qui était visé, juifs, fêtards, policiers ou autres, mais la population française dans son ensemble. Et comme il y a une forte proportion de musulmans dans les grandes villes, il n’est pas étonnant qu’il y ait eu un tiers de musulmans parmi les victimes.
    J’imagine facilement l’état d’esprit des blessés musulmans et de leurs familles et proches. Et je doute qu’ils gardent quelque sympathie pour leurs frères de l’Etat Islamique.
    Encore deux ou trois attentats comme ça et ce sera la communauté musulmane qui se dressera contre les soldats de Dieu. A condition qu’on la délivre de la dictature des salafistes et autres illuminés.
    Les musulmans seront bien intégrés en France quand ils seront devenus non pratiquants, agnostiques ou athées, comme la plupart des chrétiens, mais pour l’instant ça n’en prend pas le chemin.

  6. La réponse à la question que je posais le 16 juillet concernant le camion de 16 tonnes se trouve dans le Canard Enchaîné de ce mercredi. La mairie de Nice n’a plus qu’à faire son mea culpa. Etre en sous-effectif un soir de 14 juillet relève de la parfaite irresponsabilité et ne pas utiliser les moyens mis en oeuvre lors des “fan zones” relève de l’incompétence. Les familles des victimes apprécieront. Les siffleurs de Valls du LR et du FN peuvent ranger leur siffler et faire amende honorable.

  7. Par respect pour le non cumul des mandats, Estrosi est premier adjoint ! C’est lui qui a pris la parole devant son subordonné, maire de Nice.
    On a un peu le même problème avec Balkany (obligé de ne pas se représenter comme député devant la bronca populaire) qui délègue sa conseillère municipale, et qui elle-même s’aperçoit qu’elle ne peut pas se présenter ! Balkany restera donc député virtuel.
    Ca se passe comme ça dans certains partis ! La baronnie existe toujours !

  8. Le problème n’est pas celui des fonctionnaires qu’il ne faut pas blâmer.
    Le véritable problème vient de l’autorité politique qui n’est pas capable de donner des instructions.
    C’est d’ailleurs les revendications des fonctionnaires de police dans toute leurs manifestations ou interventions récentes.

  9. La question que tout le monde se pose, à juste titre, et à laquelle ni Valls (sur France 2 hier soir) ni le Procureur de la République n’ont répondu : comment un poids lourd de 16 tonnes a t’il pu pénétrer sur la Promenade des Anglais vers 22 h 30 alors qu’il y avait une foule considérable devant un feu d’artifice ? S’il y avait des barrières de sécurité, pourquoi n’y avait-il pas de flics près de ces barrières pour dissuader les importuns ?
    Nos services se sécurité sont en dessous de tout. Les responsables sont des fonctionnaires qui ne réfléchissent qu’à leur promotion et qui ne font pas fonctionner leur matière grise (quand ils en ont !). Quand comprendra t’on enfin qu’on est en guerre et qu’on est en état d’urgence ? Faire comme si de rien n’était n’est pas admissible. Une sérieuse remise ne cause s’impose très rapidement. Car on n’a pas encore eu l’exemple de voitures piégées par exemple…Les irakiens ou les israéliens connaissent ce genre d’attentats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.