Le faisceau et la hache emblèmes de la France

Coference-De-Presse-Francois-HollandeSi vous avez regardé la dernière intervention du président de la république, François Hollande, en réaction à l’attentat de Nice, vous avez peut-être remarqué des armoiries sur le pupitre présidentiel Ce n’est pas François Hollande mais Nicolas Sarkozy, lors de sa première conférence de presse à l’Elysée, qui fit apposer le premier cet emblème sur son pupitre. Ce sont les armoiries de l’Elysée. Le graphisme actuel a été créé en même temps que le site internet de l’Elysée, elysee.fr. C’est une évolution des armoiries qui figurent sur les passeports français. La composition comprend un bouclier orné de deux têtes d’animaux, figurant la protection de l’ordre social, un rameau de chêne et d’olivier figurant respectivement la force et la paix, et enfin un faisceau de verges entourant une hache, symbole de l’autorité, en référence aux licteurs romains qui le portaient.

FaisceauxFrancais

Dans la Rome Antique, les licteurs sont chargés de protéger et d’exécuter les décisions coercitives des magistrats. Leur attribut principal, le faisceau de verges entourant une hache, est leur instrument de contrainte : soit pour une punition corporelle (les verges), soit pour une mise à mort par décapitation (la hache).

Associé à la République, le faisceau de verges autour de la hache devient un symbole d’unité et de force, une verge peut être facilement rompue, mais liées ensemble, elles sont plus fortes.

Délaissé après la chute de l’empire romain, ce symbole a été repris à la fin du XVIII° siècle par la jeune nation américaine et par la Révolution Française.

Aux Etats-Unis on le retrouve un peu partout, sur les sceaux, dans les mémoriaux, sur des bâtiments officiels, et sur la pièce de 10 cents.

FaisceauxUSA

En Italie ce fut le symbole du Parti Fasciste fondé en 1921 par Mussolini. Le mot fascisme provenant du mot faisceau (fascio, fasci en italien).

FaisceauxMussolini

Le fait que Mussolini ait repris le faisceau de licteur comme emblème de son mouvement n’a pas sonné la fin de ce symbole encore assez répandu en France, aux Etat-Unis, en Espagne…

Cependant, les verges servent à punir, par flagellation et la hache par décapitation. Flagellation et décapitation, deux châtiments très en vogue chez nos amis arabes, comme le royaume Saoudien, et chez nos ennemis de l’Etat Islamique aussi, comme chez les soldats d’Allah qui font beaucoup parler d’eux en ce moment en France, en Allemagne, aux Etats-Unis.

Non seulement conserver, mais mettre au premier plan au travers d’emblèmes et de logos ce symbole de châtiment corporel et de peine capitale dans un pays qui a aboli la torture me semble inconvenant.

La Francisque

L’article eut été incomplet si je n’avais pas mentionné la Francisque, la hache à double tranchant adoptée par le maréchal Pétain d’abord comme insigne personnel, puis étendue à tous les documents officiels de l’Etat Français, timbres et pièces de monnaie. Une Francisque qui n’en est pas une, puisque les haches des Francs n’avaient qu’un seul fer, de forme très différente. C’était en fait un Labrys, une hache à double tranchant datant de l’age du bronze, originaire de Crête. Un symbole utilisé par l’organisation nationale de la jeunesse grecque, un mouvement analogue aux jeunesses hitlériennes, en 1937.

Labrys-Francisque

Les pièces de un et deux francs de l’Etat Français, en aluminium, ont circulé jusqu’au début des années 1960. Elles n’ont été remplacées par la pièce de 1 centime “épi” qu’à partir de 1962. La nouvelle pièce en acier inoxydable reprenait l’épi de blé de l’Etat Français déjà présent sur la Marianne de Morlon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.