L’emploi fictif de François Fillon chez René Ricol

Un emploi fictif de plus

Pénélope, Marie et Charles Fillon, respectivement épouse et enfants de François Fillon, n’étaient pas les seuls à exercer des emplois fictifs. François Fillon lui-même, occuperait depuis 2012 et aujourd’hui encore un emploi fictif au sein du groupe Ricol Lasteyrie, une organisation qui conseille de nombreuses sociétés du CAC 40 et multinationales. Un emploi rémunéré entre 40 et 60 000 € par an, sans compter les avantages liés à la fonction…

René RicolLe Quinocéen René Ricol

René Ricol, dirigeant du groupe était chargé de distribuer les milliards du grand emprunt quand François Fillon était à Matignon. Dans la foulée,  il a été promu Grand Officier de la Légion d’honneur le 14 juillet 2011. L’argent et les lauriers !
Tous les Quinocéens ne le savent peut-être pas, mais René Ricol possède une résidence secondaire à Saint-Quay-Portrieux, il a en effet racheté il y a quelques années la villa Sainte Berthe, rebaptisée pompeusement Glann Ar Mor, au 5 avenue Notre Dame des Flots, au-dessus de la Grève Noire :

Glann Ar Mor

Le renvoi d’ascenseur

Juin 2012, François Hollande vient d’être élu président de la république, François Fillon perd son emploi de premier ministre. L’UMP le parachute dans la deuxième circonscription de Paris, dans le chic 7ème arrondissement, une circonscription en or pour la droite, qu’il emporte facilement.

En même temps, juste avant de devenir député (après ça lui aurait été interdit), il se dépêche de créer avec l’appui de René Ricol (qui lui prête gratuitement des locaux pour la domiciliation) une société écran qui va lui permettre de se faire payer par  le groupe Ricol Lasteyrie.

René Ricol lui offre un emploi fictif au sein de son groupe : senior advisor. Juste retour d’ascenseur pour remercier son ami François Fillon des missions que Matignon lui avait confiées et de la croix de grand officier de la légion d’honneur.

Interrogé sur la nature des prestations de l’ancien premier ministre, René Ricol a déclaré : “François Fillon nous a aidés à réfléchir aux défis de la globalisation.”

Aider à réfléchir… Comme Pénélope Fillon auprès de Marc Ladreit de Lacharrière…

12 commentaires sur “L’emploi fictif de François Fillon chez René Ricol

  1. Pas souvent d’accord avec GP, mais sur ces deux sujets oui : taxe d’habitation et le clown Tocqué.
    Bizarre qu’il lise avec autant d’assiduité le blog Denez qui lui a fait autant de mal.
    Bizarre qu’il nous reproche de nous exprimer sur ce blog alors qu’il refuse le moindre commentaire sur le sien.
    Bizarre qu’il ressasse toujours les mêmes sujets ou litiges personnels dont personne n’a vraiment plus rien à f…..e.
    C’est bien la preuve qu’il est victime d’une TOC. Nous n’avons rien contre lui. Mais surtout, nous souhaitons qu’il nous oublie et qu’il se soigne. Je suis sûr qu’il sera dans de meilleurs dispositions après un bon traitement.

  2. Heureusement que nous sommes là pour réveiller le “Quinocéen acharné”.
    Du fait qu’il n’a plus grand chose à dire sur la Commune et que son périple quotidien via la place d’armes et la rue de Dol, n’a plus le même attrait qu’auparavant après la réfection de cette dernière, il s’ennuie !
    Il ne lui reste plus qu’à ressasser ses éternels problèmes juridiques avec D. Blanc ou D. Roques.
    Il continue à lire, avec une assiduité sans pareil, le blog de celui qu’il éreinte sans arrêt, au lieu de s’intéresser vraiment à la vie Quinocéenne.
    Dommage, car, il fut un temps, son blog pouvait paraître intéressant pour ceux qui ne connaissaient pas le véritable visage de ce personnage.

  3. Rassurez-vous, je paie mes taxes d’habitation, pour l’année 2016, une à Saint-Quay-Portrieux, une à Asnières sur Seine et une à la Grande Motte, environ 5000 € au total, sans compter les impôts fonciers. Patientez, je vous expliquerai comment ne pas payer cette taxe, mais je ne vous ai pas dit que j’usais du stratagème.

  4. La Taxe d’Habitation représente, pour moi, le prix des services engagés par la collectivité.
    Il est donc logique que tout résident y contribue.
    Ce que je trouve anormal, c’est une différentiation entre les résidents principaux et les résidents secondaires, surtout dans ce sens.
    En effet, les résidents secondaires étant présents moins longtemps que les autres, et utilisant moins de services de la collectivité (écoles et services connexes), cela devrait être l’inverse.
    L’idéal ?
    Peut-être une taxe d’habitation correspondant aux réels services utilisés, avec un seuil minimum pour participer, quand même à la vie de la Collectivité.

  5. Personnellement, je souhaite payer ma taxe d’habitation.
    1. J’ai une maison et je profite des travaux qui sont exécutés sur la commune
    2. Je trouve normal de contribuer solidairement en fonction de ma présence
    3. La commune a du mal à équilibrer son budget et en aura encore plus avec le rapprochement improductif avec Saint-Brieuc. Il lui faut donc des ressources. J’espère malgré cela que le maire saura prendre ses responsabilités en ne nous faisant pas payer l’erreur.
    4. Nous avons besoin de moderniser certaines infrastructures. On ne peut pas aller se plaindre de mauvais fonctionnements si on n’a pas contribué raisonnablement.

  6. Vous parlez beaucoup d’un blog que je n’ai pas visité depuis plus d’un an. Je suis comme dans la caverne de Platon, je ne vois pas, mais à travers vous j’ai des échos de ce qui s’y passe. Vous vous justifiez de vos attaches à Saint-Quay-Portrieux (BB et GP), j’imagine que ça doit être en réaction à un article.
    Les propriétaires de résidences secondaires sont partout ostracisés. Ils payaient déjà plus cher leur taxe d’habitation car ils ne bénéficiaient pas sur celle-ci de l’abattement général à la base et des abattements liés aux personnes à charge. Mais comme de plus en plus de communes avaient supprimé l’abattement général à la base pour les résidences principales, le législateur a trouvé le moyen de taxer encore plus les résidences secondaires grâce à la majoration de 20% instituée en 2015 et modulable à partir de l’année prochaine jusqu’à 60% sur décision du conseil municipal, comme l’a décidé Paris pour lutter contre les locations airbnb. Heureusement ça ne concerne que les agglomérations de plus de 50 000 habitants. Espérons pour les Quinocéens que Saint-Quay-Portrieux ne sera pas considérée comme partie de l’agglomération de Saint-Brieuc…
    Dans un prochain article j’expliquerai comment faire pour ne pas payer de taxe d’habitation en toute légalité.

  7. Nous sommes tous d’accord sur ce personnage vicieux et hypocrite, en plus de sa maladie (TOC).
    Qu’il nous oublie sur son lit à Bégard. Ou qu’il nous donne des informations objectives dénuées de fiel sur cette commune que nous aimons autant que lui, si ce n’est plus si on compare nos années de présence et nos implantations respectives.
    Je lui rappelle que ma grand mère maternelle est enterrée au cimetière de Saint-Quay sous le nom de Mautalent (qui était le nom de jeune fille de ma mère). Comme il aime bien se balader, il peut aller y faire un tour pour vérifier.
    Chacun mène sa vie comme il le veut ou comme il le peut. Saint-Quay a toujours été pour moi un lieu de villégiature où je n’ai connu que du bonheur et de grandes joies. Pourquoi irais-je en hiver au risque de croiser des personnages douteux et hargneux comme notre pauvre clown malade et aux idées politiques nauséabondes ?.Je préfère le calme de ma campagne et le soleil (300 jours par an !), C’est plus agréable pour un retraité !

  8. Le “Clown”, précité par BB, fait un grand coup de lessive en s’attaquant, de nouveau, à tout ce qui bouge (Roques, Bruhat, Tanon, Picolet, Thépault, Blanc, …).
    Sans parler de son côté “faux-cul” qui caresse les gens dans le sens du poil, pour mieux les assassiner par la suite, en dévoilant des conversations privées.
    Effectivement, il est compréhensible de se poser la question sur son état mental devant tant de hargne.
    Pour ma part, il oublie de souligner que je possède une maison à St Quay depuis 30 ans, que j’y suis dorénavant 7 à 8 mois par an (voire plus), que j’y suis électeur, et que je suis engagé activement dans la vie de notre Commune (certainement plus que lui qui n’y a jamais rien fait, sauf répandre son fiel).

  9. Mon commentaire n’a rien à voir avec le sujet. Je regarde de temps en temps le blog du clown Front National et Front Municipal par déclinaison, car il m’apporte parfois des informations intéressantes et apolitiques sur la commune de mon enfance que j’aime puisque j’y possède la maison qui me vient de ma mère, chirurgien-dentiste, qui l’avait faite construire en 1926.
    Ce malheureux blogueur a, à l’évidence, des problèmes psychiatriques car il ressasse à intervalles réguliers, quand il n’a rien à dire ou quand la haine le reprend, les mêmes sempiternelles litanies :
    Vous Mr Roques qui êtes parait-il en fuite (!), les résidents secondaires indésirables car ils habitent une autre région française, l’ancien maire (dont je suis fier d’être l’ami) et son long procès avec lui, ses attaques de Mr Thépault et ses opinions divergentes des siennes, etc…C’est ce qu’on appelle en médecine psychiatrique des Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC). Ces troubles sont soignables à Bégard. Ses rares amis devraient vivement lui conseiller d’y faire un séjour prolongé. Cela lui permettrait de nous oublier, d’avoir des nuits calmes et sereines, et de se consacrer à l’essentiel. ,

  10. Monsieur Roques,
    Il est sûr qu’au LR cela doit bouillonner. Un pouvoir qui leur appartient de fait et qui va leur échapper pose problème.
    Bien que je sois de gauche, je ne pense pas qu’une alliance Hamon-Mélechon puisse faire arriver à 50,1 % au 2ème tour. Personnellement je ne le souhaite pas. J’en veux à ces gens de n’avoir pas respecté la légitimité de F. Hollande et de lui avoir savonné son quinquennat qui pour moi n’est pas négatif comme beaucoup s’acharne à le faire croire. La création de la Haute Autorité de la transparence en est une preuve flagrante en ce moment. La droite n’avait pas voté cette loi. On comprend pourquoi !
    En revanche, Macron a une très bonne stratégie. Elle va lui permettre d’attirer plus de la moitié des électeurs socialistes, ceux du centre et une bonne partie de la gauche de la droite. Notamment les jeunes. Cela devrait faire le compte . Sauf si Juppé revient dans la course. Mais ce dernier aura les fillonistes et les sarkozystes dans les pattes. Juppé a été très affecté de sa déroute malgré les voix des votant de gauche. Il en était déjà à composer son gouvernement avant la primaire ! Il n’ a aucune envie de faire campagne avec les charognards qui s’agitent dans les coulisses dans tous les sens en ce moment. Il a, je crois, le sens de l’honneur. Ceci à mon humble avis de spectateur de ce spectacle surréaliste !

  11. Insupportable, c’est le mot. Une campagne à rebondissements, un vrai feuilleton. On attend la suite avec impatience, Fillon va-t-il se désister en faveur de Juppé ou ne donnera-t-il pas de consigne ? Se maintiendra-t-il coûte que coûte jusqu’à se faire destituer par son parti ? Qu’adviendra-t-il de son programme ? Il y en a un qui doit frétiller comme un gardon, il paraît qu’il est pendu au téléphone, c’est Nicolas Sarkozy, bien sûr.
    Les favoris du premier tour des présidentielles sont, à l’heure où j’écris ces lignes, Le Pen et Macron. Une preuve que les primaires, de droite comme de gauche ne sont pas compatibles avec notre système électoral à deux tours. Mais une alliance Hamon Mélenchon, où le second se verrait promettre en cas de victoire le poste de premier ministre pourrait redistribuer les cartes.
    PS : Je m’étonne que la justice n’enquête pas aussi sur la société écran de François Fillon et sur son emploi fictif chez René Ricol. Ce Fillon est d’une telle avidité qu’on découvrira peut-être dans les prochains jours d’autres affaires, en épluchant ses notes de frais, en recherchant les entrepreneurs qui ont rénové son château, qui a payé les factures, etc.

  12. René Ricol, ami de son voisin à Saint-Quay, Monsieur Podvin (ça ne s’invente pas !). LOL.
    On nage dans le copinage le plus insupportable. Il faut que ça s’arrête.
    Fillon est malheureusement grillé par son propre parti avec les traîtres de service faute de s’expliquer intelligemment au lieu de crier au complot.
    J’aurais aimé qu’il y ait un débat démocratique sur un programme présidentiel de haute tenue sur l’avenir de la France.
    Nous en sommes à une séance de lavage de linge sale au sein des LR, avec l’esprit de revanche des supporters inconditionnels (Wauqiez, Baroin) de l’Ex battu sans discussion par son propre camp.
    La politique politicienne dans ce qu’elle a de plus détestable et lamentable.
    Vivement une autre voie. Du moins, je l’espère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.