Comment débrancher François Fillon ?

On ne peut s’empêcher de faire un rapprochement entre François Fillon, le pilote des Républicains et Andreas Lubitz, le pilote de l’A 320 de la German Wings :

Comment débrancher Fillon ? Pas facile, il a les signatures, il a l’argent des primaires. Mais un sondage Odoxa publié aujourd’hui place Alain Juppé (s’il se présentait) en tête au premier tour, devant Emmanuel Macron et Marine Le Pen, avec respectivement 26,5%, 25 % et 24 % d’intentions de vote.

22 commentaires sur “Comment débrancher François Fillon ?”

  1. Cher Monsieur Roques,
    Je pense qu’il va vous falloir obéir aux ordres, que dis-je , aux injonctions de Mongénéral, caricature de la droite extrême que j’ai bien connue en son temps. Ce genre de personnage n’admet ni l’humour, ni les autres opinions que la sienne qui est l’évangile selon Saint Gilles.

    Je ne voudrais surtout pas être la cause de la baisse de fréquentation de votre blog, puisque visiblement, d’après son enquête de voisinage, j’en serais responsable.
    Il sera fait selon votre volonté. Mais c”est avec regret que je quitterai votre blog sous la pression insoutenable de Mongénéral , pression à laquelle tout être normal ne saurait résister.

  2. Mon cher Denis,
    Je vois que “Saint Bernard” n’a en rien changé à son attitude, contrairement à ce qu’il laissait paraître dans des commentaires précédents.
    Aller jusqu’à vouloir me “débrancher”, alors que je le félicitais pour son nouveau comportement, c’est un peu fort.
    En gros, c’est “fermes ta gueule, il n’y a que moi qu’y ai raison”.
    Je pense que tu aurai avantage, pour l’intérêt de ton blog, à ne plus permettre à cet individu sectaire, partial et malsain, à se répandre ainsi sur ton blog.
    S’il veut continuer son bourrage de crâne, il peut créer son propre blog pour diffuser son fiel.
    De plus, ses attaques et répétitions incessantes sur l’autre blog Quinocéen (avec lequel je ne suis pas toujours d’accord, comme le prouvent ses attaques à mon encontre), deviennent maladives et tiennent plus de la schizophrénie que d’une pensée réfléchie.
    A se demander lequel est le plus “TOCqué”, pour le paraphraser.
    Il est certain que tu as perdu beaucoup de lecteurs, du fait des incartades de ce personnage malfaisant.

  3. Le candidat LR de la droite est en train d’exploser. Pas un jour sans le signalement d’une anomalie immorale. Pour quelqu’un qui veut mettre les gens (plutôt les pauvres) à la diète, c’est du foutage de gueule : des costards hors de prix, des salaires de ses enfants perçus pendant leur travail fictif reversés à leurs parents, etc.. On n’arrête plus ce catho-facho qui pourtant reçoit des leçons de morale à la messe du dimanche. Quel sale rapport à l’argent roi. Que dit la Bible ?

    Et dire que certains reprochent à Macron des soi-disant liens avec les milieux d’affaires ou financiers.

    Vivement que les électeurs de droite renvoient ce cupide indigne et immoral à sa société de conseil où il pourra s’appliquer son propre programme d’austérité. Il pourra ainsi s’acheter des costards à 13.500 euros chez Arnys. Mais trouvera t’il encore un ami pour lui prêter 50.000 euros sans intérêts ? Je suis très inquiet !

  4. Monsieur Roques ,
    Il n’y pas que Fillon qu’il faudrait débrancher. J’en connais un autre sur ce site : l’auteur des “picolades” qui sont dignes de celles du Canard Déchaîné !

  5. “déontologie journalistique”, “par honnêteté intellectuelle”, “en toute objectivité”,
    “Saint Bernard” deviendrait-il, brusquement, raisonnable ?
    Je suis surpris de voir ces termes dans ces commentaires alors que c’est son manque d’honnêteté intellectuelle, son manque d’objectivité et le non-respect d’une certaine déontologie que j’ai toujours dénoncé.
    Mais j’en suis ravi et lui adresse mes félicitations pour ce nouveau revirement.

  6. Je suis tombé sur le blog de la fachosphère de Saint-Quay qui constate subitement que la campagne présidentielle 2017 est, je cite, “la plus pourrie de la 5 ème République”.
    On ne peut qu’être d’accord avec cette affirmation avec une candidate mise en examen pour emplois fictifs et refusant de se présenter devant la justice de son pays, et un candidat pris lui aussi la main dans la (dé)confiture d’ l’emplois fictifs de sa femme et de ses deux enfants.

    Pour être tout à fait complet sur l’information indispensable pour se forger une opinion, il serait aussi très intéressant que le fouineur propriétaire du blog, qui a récemment présenté à ses fidèles lecteurs la liste des mises en examen ou des condamnations de parlementaires ou élus de gauche, nous fournissent également la liste exhaustive des condamnations et mises en examen des élus FN et LR. Ne serait-ce que par déontologie journalistique et par honnêteté intellectuelle dont il se targue.

    Il serait intéressant qu’il fournisse aussi le mode de financement de la campagne de la candidate FN ( mis à part l’origine sulfureuse de la fortune de son père ) et d’où proviennent les fonds. Les français ont besoin de savoir si cette élection n’est pas subventionnée par l’étranger.Cela mettra à niveau l’information des électeurs de tous bords, si possible avant le 23 avril 2017.

    J’aimerais,toujours par honnêteté intellectuelle, qu’il nous apporte les preuves des soi-disant soutiens de “milliardaires ( appelés aussi “entrepreneurs”) au candidat Macron.

    Je suis persuadé qu’il apportera tous les éléments de réponse en toute objectivité sur ses prochains articles.

  7. Juppé, “droit dans ses bottes” comme dirait un imitateur célèbre !
    Il tire une conclusion imparable du vote des primaires (qui ne sont qu’un vaste foutoir à droite comme à gauche), en expliquant qu’il a compris le vote des Français qui veulent un renouveau de la vie politique, ce qu’il ne représente pas. “Pour moi, c’est trot tard” !
    Chapeau bas, même si sa candidature aurait pu calmer cette tempête et ne pas faire voler en éclat la droite et le centre.
    Tout ce qui va se passer dorénavant, ne sera que du rafistolage.
    Dans tous les cas, à la fin du second tour des présidentielles, ce seront les médias et la magistrature “indépendante” (souvenez-vous du mur des cons) qui auront gagné.

  8. Monsieur Roques, nous sommes sur la même longueur d’onde et avons la même analyse.
    Ne jamais oublier la légitimité donnée par le vote des électeurs. Les manoeuvres souterraines de l’appareil politique LR pour placer les poulains est hallucinant. J’imagine la pression que doit subir Fillon de la part des battus de leur primaire ! Ou est le débat de fond ? Quand parle t’on de ce qui pourrait se passer pendant 5 ans ?? L’avantage pour lui est qu’il dispose du trésor de guerre de LR.

    Macron est pour moi le meilleur rempart contre le fascisme camouflé et pervers de MLP qui veut tromper les naïfs et les incrédules malmenés par 10 ans de crise. Surfer sur la peur est ce qui marche le mieux dans ce pays pour séduire. De plus, oser se dire représentante du peuple quand on vit au château de Montretout et aller chercher de l’argent de campagne chez le dictateur Poutine, c’est trop !.

  9. Faute d’avoir trouvé un chef, les mutins ont quitté le navire LR. Dans la tempête, le capitaine Fillon reste à la barre. Un tandem avec François Baroin (Premier Ministre) lui permettra-t-il d’arriver à bon port ? Alain Juppé m’a déçu, il ne pouvait évidemment se présenter que s’il avait été adoubé par François Fillon et Nicolas Sarkozy, il l’a attendu, ça aurait pu marcher car Fillon a failli passer la main, il ne l’a pas fait, du coup Juppé n’a pu exprimer que sa déception et n’a pas soutenu Fillon.
    Le Parti Socialiste et le Parti Républicain sont dans le même état de déliquescence (ils devraient peut-être faire liste commune) et un boulevard s’ouvre pour Emmanuel Macron et Marine Le Pen.
    Mais François Fillon n’a peut-être pas fini de nous surprendre.
    Au delà des présidentielles, le véritable enjeu, ce sera les législatives.

  10. Félicitations au sage et lucide Alain Juppé de ne pas se porter candidat. Il a compris dans quel marécage évolue son parti.
    Comme il l’ a suggéré, il est temps de faire place au renouvellement de la vie politique. Je ne sais pas à qui il pensait !!…Baroin ? Macron ? .

  11. Pas de chance !! Fîllon a fustigé des traîtres et les déserteurs de son parti qui ne pensent qu’aux portefeuilles ministériels, à leurs réélections aux législatives ou au sénatoriales. Un bel exemple de combativité et de pugnacité. Car résister à une meute de chiens relève de l’héroïsme.

    Je suis pas de son bord, mais son attitude mérite le respect. Mis à part l’immoralité dont il a fait preuve. Mais c’est une habitude dans ce parti : Balkany, Sarkozy, Guéant. J’en passe et des meilleurs.

    Un peu de renouvellement dans la classe politique ne fera pas de mal. Le temps que le LR lave sa lessive en famille et que le FHaine remballe le fascisme qu’il propose aux innocents et aux incrédules.

    PS : Je ne répondrai plus aux “picolétades” de l’être de race supérieure droitiste qui sévit sur ce blog. J’espère qu’il sera accueilli à bras ouvert sur le blog voisin, relais quinocéen de la fachosphère.

  12. Fillon est en train d ‘ exhiber toute la panoplie de méthodes dont les politiques se servent pour tromper et manipuler les citoyens. Matraquage avec des mensonges sans frémir, cynisme glacial, passage en force, viol de tous les lois, hystérie des foules. Il n’y a aucune limite à sa violence et sa malhonnêteté. Dites vous qu’ils le font tous tout le temps derrière les rideaux dans les coulisses en plus “soft”. Ce qu’ils veulent c’est l’esclavage. Il n’y a aucun candidat dans cette campagne qui ne soit pas hautement toxique. Et derrière tous les candidats, les mêmes intérêts financiers. Il y en a marre de ce harcèlement médiatique anxiogène. On nous empoisonne la vie. Débranchez tous les politiques. Débranchez les médias qui nous mentent. Débranchez les réseaux qui ont envahi tous les pouvoirs.

  13. Misanthrope selon Larousse :
    “Caractère sombre, difficile, peu sociable, de quelqu’un qui fuit la société.”
    Tout le portrait de “Saint Bernard” qui critique tout sur tout et refuse l’avis contraire.
    Pour ma part, au contraire de lui, je tente de protéger mes concitoyens de ce type de personnage dangereux.
    De plus, comme je l’ai déjà dénoncé, la lecture n’est pas son fort puisque, contrairement à ce qu’il avait indiqué, il n’a pas été capable de détecter les fautes, erreurs ou omissions de mots, que j’ai volontairement glissés dans certains de mes derniers commentaires.

  14. Tant que Monsieur Roques m’autorisera à m’exprimer sur son blog je le ferai. Si je représente un danger pour la démocratie, Picolet n’a qu’à se réfugier sur le blog de son ami facho, comme il a su le faire dernièrement. Qui se ressemble s’assemble.
    En réponse à ce donneur de leçon à l’intelligence supérieure , voir même au génie : avoir du respect pour un adversaire politique n’est pas une injure. J’ai du respect pour les gens qui se battent. Même si je désapprouve leur programme. Décidément, cet homme est complètement à l’ouest et emprunt d’une misanthropie viscérale. !.Je le plains.

  15. En relisant les commentaires, je suis ébahi par le revirement de certains.
    “”Bernard Bruhat 4 mars 2017 at 11 h 18 min
    Si Fillon reste, il aura au moins gagné mon respect.””

    “Saint Bernard”, les mains jointes et tout auréolé de son disque de lumière, voudrait nous faire croire qu’il respecterait Fillon, qu’il a tant décrié dans ses colonnes, s’il restait dans la course à la Présidence ???
    N’y voyez-là qu’une démonstration d’un “nouveau Satan” qui sait très bien que le maintien de ce candidat profitera au sien.
    Une véritable manipulation du Diable !
    Le tonneau de ce “Saint Bernard” n’est pas rempli de schnaps pour venir en aide aux êtres en difficulté, mais d’un violent fiel qu’il répand régulièrement sur ce blog.
    Attention, l’abus de sa lecture représente un danger pour la démocratie !

  16. N’ayant pas de réel programme, Macron se raccroche à l’actualité et essentiellement, sur tout ce qui lui permettrai de grappiller des voix.

  17. Sans aucun doute,Mr le Procureur !
    Mais remplacer un homme accusé d’emplois fictifs par un autre qui a été condamné pour la même raison cela est amusant ! Le LR n’est pas à ça près !
    Pour information, la loi sur la moralisation prévue par Macron interdira à quiconque ayant eu une condamnation de se présenter devant les électeurs. Je ne crois pas que ce soit dans le programme LR ni FN. On devine pourquoi !!!
    Il y a déjà et heureusement la loi sur la transparence votée par la gauche et refusée par la droite. Pourquoi ?

  18. Un homme qui a “purgé” sa peine (peut importe sa faute) est-il de nouveau un citoyen ordinaire ?
    Si ce n’était pas le cas, il n’y aurait plus beaucoup de monde sur l’échiquier politique, surtout à gauche.
    Un peu d’honnêteté intellectuelle ne fait de mal à personne.

  19. Vous êtes très dur avec Fillon. J’admire les politiques qui ont du caractère. Mais de préférence avec la probité. Je comprends certains qui ne veulent pas que la malhonnêteté se voit trop et en veulent aux médias indépendants.
    Je me demande qui pourrait le remplacer : Sarko est mis en examen 2 fois, je crois. Juppé a été condamné pour emplois fictifs ( 10 ans de prison en première instance ) !…
    On n’en sort pas. C’est une habitude chez certains.
    Mais quelle image négative pour l’étranger. Ca va nous coûter des points de PIB !!
    Comment les chefs d’entreprise peuvent ils aller traiter des affaires à l’étranger avec des affaires pareilles, une image aussi dégradée et des hommes politiques pareils. Hollande avait au moins la qualité d’être honnête. Depuis 2012, on a signé ainsi pas mal de contrats importants. La crédibilité , ça compte.

  20. En mai 68, CDG avait le soutien de la majorité de Français, il a choisi de rester et de rétablir l’ordre, mais il a démissionné l’année suivante lorsque le vote NON l’a remporté au référendum sur le Sénat et la régionalisation. Fillon et CDG sont aux antipodes au niveau de la probité et du sens de l’Etat.

    Demain dimanche, à la manif pour tous de Fillon, seuls seront autorisés les drapeaux tricolores, le service d’ordre a pour mission de fouiller les sacs pour confisquer les casseroles.

    FILLON, rends les MILLIONS !

  21. Fillon est gaulliste : “je ne me retirerai pas, je tiendrai, j’irai jusqu’au bout, je suis un combattant, etc.”. Ça ne vous rappelle rien ? Mai 68 !
    S’il a des couilles comme Mongénéral, il restera. S’il n’en a pas, il sera au même niveau que tous les lâches fuyards LR qui prétendent (ou prétendaient) diriger ce pays. Spectacle affligeant et consternant même vu de gauche. Si Fillon reste, il aura au moins gagné mon respect.

    Pour celui du Canard, il y a longtemps que c’est fait. Voltaire et Rousseau peuvent être fiers de leur descendant. La censure, c’est fini. Il n’y a plus de ministère de l’information. L’avantage de n’avoir aucune dépendance financière, cela donne une certaine liberté et une certaine envie d’informer librement. Combien de journalistes payent chaque année de leur vie dans le monde le fait de vouloir informer ? Et regardons ce qui se passe aux USA !…

  22. Humainement, difficile pour Fillon de se retirer, s’il est vraiment innocent des accusations lancés par le Canard.
    Il est lancé dans une course vertigineuse vers une chute annoncée avant les élections.
    Par contre, sur le plan purement politique, il doit bien se rendre compte que son maintien forcé ne joue pas en faveur de sa famille politique et des idées qu’il souhaite promouvoir.
    Son retrait serait une issue convenable pour l’ensemble de la classe politique qui pourrait, alors, débattre sereinement des divers projets pour la présidentielle.
    Il n’en reste pas moins vrai que les “torche-culs” comme le Canard (et d’autres) sont un véritable fléau pour notre Société.
    Ces “informations” étaient connus bien avant les primaires, pourquoi avoir attendu le début de la campagne pour les diffuser, si ce n’est pour déstabiliser nos institutions et favoriser tel ou tel candidat proche des journalistes concernés.
    Pour mémoire, il n’existe pas de “journaliste indépendant”. Chacun a sa propre conviction et la défend à travers ses écrits, quand elle n’est pas une ligne rédactionnelle imposée.
    Souhaitons que cela se termine correctement afin, d’une part, de laisser la campagne présidentielle prendre de la hauteur et sortir du bourbier dans lequel elle se trouve, et d’autre part, laisser à la Justice le soin de faire sereinement son rôle en toute indépendance.
    Espérons aussi que cela ne se termine pas par le suicide d’un homme qui a déjà été assassiné par les médias.
    Et je n’ai jamais été son soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.