Quand la bourse va, tout va

Je parodie la citation “Quand le bâtiment va, tout va” (Martin Nadaud, 5 mai 1850).

Le Dow Jones, l’indice boursier de la bourse américaine vient de franchir le seuil symbolique de 20 000 points. En France, le Cac 40, qui avait frôlé les 7000 (6944,77 le 04/09/2000) remonte mais peine à dépasser la barre des 5000. Les indices boursiers sont des révélateurs de la bonne santé des économies et la hausse de la bourse est plus profitable à l’économie, à l’emploi et au bien-être que la hausse de l’immobilier.

Une pensée sur “Quand la bourse va, tout va”

  1. Cette affaire tombe mal pour F FILLON car il se disait irréprochable ; je pense que l’on devrait interdire à un politique de faire travailler un de ses proches surtout rémunéré avec de l’argent public;
    il y a déjà beaucoup de défiance à l’égard de nos dirigeants et nous allons entendre souvent cette phrase
    “tous pourris”. Je pense qu’il faudrait faire comme dans les pays nordiques ou l’on pratique la transparence depuis longtemps.
    Mon sentiment, c’est qu’il doit y avoir des politiques honnêtes, mais il n’ont aucunes chances d’accéder au pouvoir à cause des grands médias qui nous font souvent des lavages de cerveaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.