Le Ramadan commence ce samedi 27 mai 2017

Contrairement aux fêtes chrétiennes mobiles, comme le mardi gras, le mercredi des cendres (premier jour du carême), le dimanche de Pâques, le jeudi de l’Ascension, le dimanche de Pentecôte, les fêtes musulmanes, comme le premier jour du Ramadan (le Carême musulman) ne sont annoncées que quelques jours à l’avance en fonction des observations des astronomes musulmans.

Les mouvements de la lune sont pourtant calculés bien à l’avance, à preuve les éclipses de lune et de soleil que les astronomes savent prédire plusieurs dizaines voire centaines d’années à l’avance, et ce depuis le XIXème siècle. Les dates de Pâques sont aussi connues plusieurs années à l’avance.

Les astronomes musulmans seraient-ils si nuls au point que ce n’est qu’au dernier moment qu’ils peuvent prédire l’apparition du croissant de la nouvelle lune ? Non ! C’est parce qu’ils est très important pour eux que le Ramadan commence le jour de l’apparition du premier croissant de la nouvelle lune, un jour différent selon le lieu de la terre où se trouve l’observateur, alors que le calcul de la date de Pâques est moins précis : Pâques est le dimanche qui suit le 14e jour de la Lune qui atteint cet âge le 21 mars ou immédiatement après. le 21 mars a été choisi comme le premier jour du printemps alors que l’équinoxe de printemps peut tomber le 19, le 20 ou le 21, et la plupart du temps le 20 (au XXIème siècle il ne sera tombé le 21 qu’en 2003 et 2007). C’est déjà une imprécision, en plus de ça, le calcul n’est pas effectué  d’après la Lune réelle observée mais d’après une Lune fictive, approchant assez bien la Lune réelle, appelée Lune pascale ou Lune ecclésiastique et déterminée à l’aide du cycle de Méton.

Voici l’annonce du début du mois de Ramadan que j’ai trouvée sur le site iqraa.com :

Au nom de Dieu Le Miséricordieux, Le très Miséricordieux

Déclaration du début du mois de Ramadan et du mois de Shawal 1438H / 2017

« C’est Lui qui a fait du soleil une clarté et de la lune une lumière, et Il en a déterminé les phases afin que vous sachiez le nombre des années et le calcul (du temps). Dieu n’a créé cela qu’en toute vérité. Il expose les signes pour les gens doués de savoir » Sourate 10- Verset 5.
« Nous avons fait de la nuit et du jour deux signes, et Nous avons effacé le signe de la nuit, tandis que Nous avons rendu visible le signe du jour, pour que vous recherchiez des grâces de votre Seigneur, et que vous sachiez le nombre des années et le calcul du temps. Et Nous avons expliqué toute chose d’une manière détaillée » Sourate 17 – Verset 12.

« Le soleil et la lune [évoluent] selon un calcul minutieux » Sourate 55 – Verset 5

Le Conseil Théologique Musulman de France, en sa qualité d’institution indépendante qui regroupe des théologiens et des imams qui travaillent pour aider les musulmans de France à vivre leur religion dans l’unité et la sérénité, loin de toute divergence partisane, recommande aux musulmans de surmonter, une bonne fois pour toutes, la difficulté de se retrouver chaque année devant la confusion concernant le début et la fin du mois du jeûne.
Les textes coraniques et les hadiths prophétiques nous ordonnent de suivre la certitude et de sortir de l’incertitude. Or, aujourd’hui, grâce aux données scientifiques astronomiques les plus fiables, il est tout à fait possible de connaître préalablement le début et la fin de tout mois lunaire. Ce qui permet de fixer, à l’avance, un calendrier aidant les musulmans à bien organiser leur vie religieuse et pratique.

Le Conseil Théologique tient à préciser ce qui suit :

La méthode scientifique que nous adoptons répond à la condition de la vision du croissant en se basant sur des données astronomiques authentiquement vérifiables grâce à des techniques scientifiques reconnues telles que l’utilisation des caméras CCD.
Le Conseil Théologique se réfère à des avis religieux fondés sur des instances religieuses reconnues, telles que le Conseil européen de la Fatwa et de la Recherche, en tant que référence en jurisprudence islamique en Europe.
En effet, le CEFR est composé de plus de trente savants connus et reconnus dans le monde musulman et issus de plusieurs courants de pensée et d’écoles de jurisprudence islamique de plusieurs pays, dont des savants représentant la plupart des pays européens.
Lors de sa 19ème session tenue à Istanbul du 8 au 12 Rajab 1430 H (du 30 juin au 4 juillet 2009), le CEFR a rendu une décision adoptant le calcul scientifique (astronomique), afin de définir la vision de la nouvelle lune selon des règles juridiques et scientifiques déterminées. Ladite décision prend en compte l’avis de la majorité des écoles juridiques adoptant la non-considération de la multiplicité des levants, avis aussi retenu par l’Académie Juridique Internationale de Jeddah (décision n°18 – 1986). C’est sur cette base que le CEFR a adopté le calendrier lunaire unifié.
Ce choix juridique d’adopter le calcul scientifique est le même que celui décidé à l’unanimité par toutes les grandes fédérations musulmanes de France lors de leur colloque scientifique organisé à Paris le 9 mai 2013. Ce choix rejoint aussi les résolutions du colloque scientifique sur le même sujet tenu à Paris en 2012.
Des institutions, mosquées et associations en France ont suivi ce choix l’année passée, et ont manifesté leur souhait d’adopter ce même choix pour cette année, à l’instar de plusieurs millions de musulmans dans le monde, comme en Turquie, en Allemagne, en Italie, en Irlande, dans les pays scandinaves et dans les pays de l’Est de l’Europe, qui ont adopté cette méthode depuis de nombreuses années, maintenant.
Le fondement juridique apporté par d’illustres savants, anciens et contemporains, ainsi que le besoin grandissant des musulmans de France d’organiser leur vie cultuelle, nécessite l’adoption du calcul scientifique. Cette méthode est, aujourd’hui, le moyen le plus précis et le plus efficace pour rassembler les musulmans autour d’une même position.

Nous appelons les musulmans de France à suivre ce choix juridique et à s’unir sur son principe, en mettant en avant la règle juridique établie par les savants de l’islam stipulant la préférence de l’argument certain à l’argument probable.
En tant qu’instance théologique et scientifique, notre Conseil, animé par la seule volonté d’unir la communauté, invite les institutions musulmanes investies dans le rôle de représentation des musulmans, d’une part à confirmer ce choix rassembleur déjà retenu lors du colloque du 9 mai 2013, et d’autre part, à déclarer selon ce principe le début et la fin du mois de Ramadan.

Compte tenu des éléments exposés ci-dessus, nous déclarons que les données scientifiques les plus précises concernant le mois de Ramadan 1438 H/2017 fixent la conjonction lunaire au jeudi 25 mai 2017, à 19h44 GMT (21hh44, heure de Paris). Elles affirment que le croissant lunaire, selon les critères du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche dans sa résolution mentionnée ci-dessus, ne pourra être visible nulle part dans le monde. En revanche, il aura rempli toutes les conditions pour être parfaitement visible le lendemain, vendredi 26 mai, dans la zone couvrant l’Afrique, la péninsule arabique, toute l’Amérique et l’Australie, et visible dans le reste du monde.

Pour le mois de Shawal 1437 H, en vertu des dites données, la conjonction lunaire aura lieu le samedi 24 juin 2017, à 02h31 GMT (04h31, heure de Paris). La vision du croissant lunaire sera parfaitement possible le jour même dans les deux Amériques, dans une partie de l’Afrique de l’Ouest, et en Afrique du Sud. Elle peut aussi se réaliser en Afrique Centrale, par télescope.

Compte tenu de ces éléments,

Le premier jour du mois de Ramadan sera le samedi 27 mai 2017 & L’Aïd al-Fitr aura lieu le dimanche 25 juin 2017

Que Dieu accepte notre jeûne et nous unisse autour de la Vérité et du Bien.

François Fillon, Bruno Le Roux, Richard Ferrand…

Après les emplois fictifs auprès de François Fillon et de Bruno Le Roux, délit d’initié et prévarication chez Richard Ferrand. Emploi de son fils comme attaché parlementaire aussi, mais un vrai emploi, pas un emploi fictif. Pourquoi son fils ? La réponse de son cabinet : “Je vous invite à aller faire un tour en Centre-Bretagne. Ce n’est pas simple de trouver un jeune, volontaire, pour travailler cinq mois, qui sait lire et écrire correctement, aller sur Internet”. Les Bretons apprécieront, depuis les illettrées de Gad, ils ont l’habitude d’être pris pour des ploucs par les élites parisiennes. Après des débuts exemplaires, c’est le premier couac du nouveau gouvernement. Quand Emmanuel Macron a-t-il eu connaissance des faits ? Sans doute après la nomination de Richard Ferrand. On peut se poser des questions sur la qualité de l’enquête de probité qui a précédé la nomination du ministre. Comme pour l’affaire Fillon, ceux qui savaient ont attendu le bon moment avant de révéler le scandale. Le Président sciera-t-il la branche malade avant que l’affaire prenne de l’ampleur ?

calculer la résistance d’un fil électrique

Calculez la résistance d’un fil électrique en fonction de sa longueur et de sa section (mm2) ou de son diamètre (mm).
La résistivité du cuivre est de 17 10-9 Ω m (à 20°C), pour un autre métal, saisissez sa résistivité.
Les fils et les câbles électriques du commerce sont classés par leur section en mm2, dans l’habitation, les sections les plus courantes sont 2.5 mm2 (circuit prises), 1.5mm2 (circuit éclairage), 4 et 6 mm2 (four et cuisinière).
Saisir des points décimaux, pas des virgules. Cliquer sur résistance pour obtenir le résultat.

Coup de chapeau au René Brisach de Trignac

Notre poêle René Brisach, installé il y a 6 ans, ne fonctionnait pas bien, il enfumait la maison, les vitres noircissaient à toute vitesse, il avait été mal positionné dans la pièce lors de son installation. Nous sommes retournés chez le fournisseur, René Brisach à Trignac, la zone commerciale de Saint-Nazaire. Le commercial de chez René Brisach nous a proposé de venir examiner le problème. Rendez-vous fut pris, lundi à 10h30 (après les pneus).

Notre commercial est arrivé, les mains dans les poches, il n’avait même pas un tournevis, mais c’est un commercial, pas un installateur. En revanche il nous a bien écoutés, il a déplacé le poêle, a retiré un tube, raccordé les coudes, nous lui avons prêté un tournevis et nous l’avons aidé en tenant les tuyaux. Il s’est avéré que la prise d’air sous le poêle était inopérante (malfaçon du constructeur), aussi notre technicien a ouvert la prise d’air située à l’arrière de l’appareil (à l’aide d’une clé Allen que je lui ai prêtée), il a nettoyé les vitres avec le produit qu’il avait apporté à notre demande, il nous a bien expliqué ce qu’il fallait faire et ne pas faire, et il allumé le feu.

Miracle, le poêle tire bien, les flammes sont belles, il ne risque plus de mettre le feu au buffet duquel il était trop près.

Bilan de l’intervention :

  • déplacement : 20 €
  • spray de nettoyage : 17 €

Un grand coup de chapeau et un grand merci pour cette intervention ! Les prix en Loire Atlantique sont doux, comme le climat…

 

“100% pneu” à Saint-Brevin-Les-Pins

Je viens de changer les 4 pneus de mon Rav4. Mon 4 x 4 a bientôt 240 000 km, je l’ai acheté lorsqu’il en avait 140 000, alors que les pneus n’étaient déjà pas neufs. J’ai roulé encore 100 000 km sans les changer. J’use peu les pneus et sauf accident, il m’est arrivé de les garder 140 000 km. Ça vous étonne ? La durée de vie d’un pneu dépend notamment de deux éléments :

  • la conduite
  • l’âge du pneu

La conduite :

J’utilise très peu les freins, je m’applique à anticiper les ralentissements en levant le pied de l’accélérateur suffisamment à l’avance afin de ne pas avoir à freiner, ainsi sur autoroute, à l’approche d’un péage ou d’une aire de services, je lève le pied dès que je vois le panneau “péage 1000 m” ou “aire xxx 1000 m”. Sur route, je ralentis avant les virages rond points afin de ne pas avoir à freiner, en ville j’approche les feux à vitesse adaptée, et en toutes circonstances j’évite de coller le véhicule qui me précède et j’essaie de respecter les limitations de vitesse. Ça évite les accidents, ça réduit la consommation de carburant et l’usure des pneus, des disques et des plaquettes de freins.

L’âge du pneu :

La gomme des pneus neufs est très tendre, plus adhérente aussi. Au fil du temps, elle durcit. Elle adhère moins mais s’use beaucoup moins aussi. Mon père me racontait qu’autrefois on entreposait les pneus neufs pendant quelques mois dans un lieu sec et frais afin de les faire sécher. J’étais surpris de constater que mes pneus ne s’usaient plus. Mon garagiste (Yann Fourcroy à Plouha) m’a dit qu’ils étaient si vieux que la gomme était devenue dure et inusable.

J’ai gardé mes pneus trop longtemps, j’ai eu la chance de ne pas avoir d’accident car l’adhérence d’un pneu doit certainement se dégrader au fur et à mesure qu’il durcit. En même temps qu’il durcit, il génère plus de bruit.

100% pneu

J’ai donc fait changer mes quatre pneus, par “100% pneu” à Saint-Brevin-Les-Pins”.

Auparavant j’avais consulté plusieurs sites internet afin de choisir un pneu. Nul besoin d’aller regarder les dimensions de vos pneus, il suffit de taper votre numéro d’immatriculation et le site vous donne les dimensions de vos pneus. Ces fournisseurs internet vous proposent la livraison gratuite, chez vous ou dans un centre de montage, il vous appartiendra ensuite de faire effectuer le montage dans un garage ou à domicile. Ce qui vous coûtera environ 20 € par pneu, quelle que soit sa taille.

Voyant l’enseigne “100% pneu”, je me suis arrêté pour demander un prix, juste pour comparer. Le technicien m’a proposé 4 pneus “Nexen N Blue HD Plus” 235 60 R16 100H (ce sont de gros pneus de 4 x 4) pour 73 € par pneu, montage et équilibrage compris. Moins cher que ce que j’avais pu trouver sur internet, compte tenu du montage.

J’ai commandé 4 pneus, pas de dépôt, pas d’acompte, les pneus sont arrivés 3 jours après, j’ai été prévenu par sms, j’ai aussitôt pris rendez-vous ce lundi à 9h pour le montage, tout s’est bien passé, pas de mauvaise surprise, le technicien m’a indiqué que les plaquettes de frein arrière étaient usées, habitué aux escrocs du genre Midas, je flairais l’arnaque, aussi j’ai demandé un devis : 60 € pose comprise pour les deux roues arrière, ça me semble pas cher, je vais les commander.

A Saint-Brevin, ma voisine m’a dit qu’elle a fait changer deux pneus de sa (petite) voiture et que ça lui a coûté presque autant que mes quatre gros pneus.

Des pneus qui font moins de bruit

Hier soir test des pneus : Saint-Brevin → Asnières par autoroute. J’ai senti la différence par rapport à mes vieux pneus : le silence. J’avais bien noté que ces pneus étaient donnés pour un niveau de bruit de 71 dB. C’est vrai, et en roulant en 130, j’avais l’impression de rouler à 110.

Aussi je vous recommande fortement l’enseigne 100% pneu de Saint-Brevin les Pins. J’ai remarqué que les employés se décarcassent pour vous trouver le meilleur pneu au meilleur prix.

Renault piraté par WannaCrypt, la faute à qui ?

… la faute à Microsoft, à internet et peut-être à Google.

Autrefois l’informatique industrielle, celle qui pilote les centres de production, n’était pas connectée à Internet et vivait à l’abri des cyberattaques.

Les premiers virus informatiques ont été créés dans les années 1970, à l’époque ils se propageaient par des disquettes, puis plus tard par les réseaux informatiques internes et enfin par l’internet.

Aujourd’hui tout fonctionne en réseau : les ordinateurs domestiques, les téléphones portables, les tablettes, les données sont sur le cloud (des serveurs de données) et l’informatique industrielle est reliée aussi à cette immense toile, notamment pour les mises à jour des logiciels, les commandes, les approvisionnements, la gestion du personnel, etc.

Et personne n’échappe à cette mise en réseau : Vous achetez un téléphone juste pour téléphoner, vous achetez un ordinateur pour écrire votre courrier, votre biographie ou pour stocker vos photos ? Pour que ça fonctionne il faudra que vous vous connectiez à internet, que vous créiez des comptes utilisateurs, des adresses email et que vous renseigniez vos nom, prénom, date de naissance, adresse, numéro de carte de crédit, etc.

C’est aujourd’hui la même chose dans les entreprises et dans les groupes industriels. Autrefois les automates étaient programmés en interne et étaient indépendants les uns des autres, indépendants des réseaux informatiques de l’entreprise et des réseaux externes, aujourd’hui tout est lié.

Windows est une usine à gaz créée en 1986 pour servir d’interface graphique à MS-DOS et sans cesse améliorée et mise à jour, mais jamais repensée. Windows, c’est un mot anglais qui signifie fenêtres, ça devrait plutôt s’appeler Doors (portes), car les failles de sécurité de ce système, les portes par lesquelles on peut arriver à contrôler à distance une machine ou un système, sont innombrables, au point que Microsoft publie presque chaque jour des mises à jour de sécurité pour cadenasser ces portes par où pénètrent les pirates.

Les solutions pour éradiquer les virus informatiques sont les mêmes que les solutions pour éradiquer les virus aviaires : il faut confiner les systèmes pour éviter la propagation. C’est ce que Renault est en train de faire en stoppant ses sites de production. Au-delà des mesure ponctuelles en réaction à cette attaque mondiale, il faudra envisager de rendre les systèmes industriels imperméables aux réseaux, aux disquettes (en voie de disparition), clés USB, smartphones et internet.

Sinon, demain, ça ne sera plus Renault, mais le réseau bancaire, les centrales nucléaires, la force de frappe qui seront attaqués. Imaginez un programme qui vide tous les comptes bancaires d’un groupe de personnes ou d’entreprises pour les transférer sur des comptes offshore, un programme qui mette les centrales nucléaires à la puissance maximum et empêche les systèmes de régulation d’entrer en oeuvre, les barres de contrôle du réacteur de s’abaisser, qui déclenche l’envoi d’ordres de lancement de têtes nucléaires, etc.

Ça serait autre chose que les attentats low cost des soldats de l’Etat Islamique.

Il appartient aux Etats, à l’Europe et à l’ensemble de la communauté internationale de prendre la mesure de ce danger et de mettre en oeuvre les mesures permettant d’y remédier.

Un seul candidat à l’élection présidentielle avait compris la menace et avait prévu une ligne dans son programme à cet effet :

Créer une 4ème armée pour la cyber-défense, indépendante des sociétés informatiques.

Ce candidat, c’était Jean Lassalle.

Pour en revenir à la cyber attaque mondiale en cours, elle exploite une faille de sécurité que Microsoft avait corrigée au mois de mars, vous ne risquez donc rien si vous avez fait les mises à jour de votre système ou si vous avez activé la mise à jour automatique, mais si vous êtes encore sous Windows XP, vous risquiez l’infection, car Microsoft ne publiait plus de mises à jour pour ce système. Mais devant la menace, il a publié une mise à jour de sécurité exceptionnelle valable pour Windows XP.

 

Pagnol et la bouillabaisse Mélenchon Mennucci

bouillabaisseQuand j’ai entendu cette histoire de bouillabaisse entre Jean-Luc Mélenchon et Patrick Mennucci, je n’ai pu m’empêcher de penser à cette scène de Marcel Pagnol dans la pièce FANNY, Acte I Scéne VI :

Un homme s’approche de l’éventaire de Fanny. Il est vêtu du costume classique de Marius : guêtres de cuir, casque colonial. Il est ventru et porte la barbe à deux pointes. Il parle avec un extraordinaire accent de Marseille.

LE GROS HOMME. – Hé biengue, mademoiselle Fanylle, est-ce que votre mère n’est pas ici ?

FANNY. – Non monsieur, elle vient de partir à la poissonnerie.

LE GROS HOMME. – À la poissonnerille ? Ô bagasse tron de l’air ! Tron de l’air de bagasse ! Vous seriez bien aimable de lui dire qu’elle n’oublille pas ma bouillabaisse de chaque jour, ni mes coquillages, bagasse ! Moi, c’est mon régime : le matin, des coquillages. À midi, la bouillabaisse. Le soir l’aïoli. N’oubliez pas, mademoiselle Fanylle !

FANNY. – Je n’oublierai pas de lui dire, mais à qui faut-il l’envoyer ?

LE GROS HOMME. – A moi-même : M. Mariusse, 6 rue Cannebière, chez M. Olive.

FANNY. – Bon.

Et n’oubliez pas, ô bagasse ! Tron de l’air de mille bagasse ! Ô bagasse !

Il sort. Tous se regardent ahuris.

ESCARTEFIGUE. – Mais c’est qui ce fada ?

CÉSAR. – C’est un Parisien, peuchère. Je crois qu’il veut se présenter aux élections.

ESCARTEFIGUE. – Mais pourquoi il dit ce mot extraordinaire : bagasse ?

FANNY. – Il le répète tout le temps.

PANISSE. – Tu sais ce que ça veut dire, toi ?

FANNY. – Je ne sais pas, moi, je suis jamais allée à Paris. Nous aussi nous avons des mots qu’un Parisien ne comprendrait pas.

CÉSAR. – Bagasse ? Pour moi, c’est le seul mot d’anglais qu’il connaisse, alors, il le dit tout le temps pour étonner le monde.

M. BRUN. – Eh bien, c’est bizarre, mais je le croyais Marseillais.

CÉSAR. – Oh ! dites, vous êtes fada ?

M. BRUN. – Dans le monde entier, mon cher Panisse, tout le monde croit que les Marseillais ont le casque et la barbe à deux pointes, comme Tartarin et qu’ils se nourrissent de bouillabaisse et d’aïoli, en disant “bagasse” toute la journée.

CÉSAR. – Et bien, Monsieur Brun, à Marseille, on ne dit jamais bagasse, on ne porte pas la barbe à deux pointes, on ne mange pas très souvent d’aïoli et on laisse les casques pour les explorateurs – et on fait le tunnel du Rove, et on construit vingt kilomètres de quai, pour nourrir toute l’Europe avec la force de l’Afrique. Et en plus, Monsieur Brun, en plus, on emmerde tout l’univers. L’univers tout entier, Monsieur Brun. De haut en bas, de long en large, à pied, à cheval, en voiture, en bateau et vice versa. Salutations. Vous avez bien le bonjour, Gnafron.


Au demeurant, je ne désapprouve pas la candidature de Jean-Luc Mélenchon : le député a un mandat national, son rôle est de participer à l’élaboration des lois, et son lieu de travail est l’assemblée nationale et non la circonscription où il a été élu. Il ne lui appartient pas de résoudre les problèmes d’emploi ou de logement de ses électeurs. Et d’ailleurs il n’en a pas le pouvoir. C’est de la responsabilité des élus et acteurs locaux : maires, conseillers départementaux, conseillers régionaux, conciliateurs, assistants sociaux, pôle emploi, etc.

La quatrième circonscription des Bouches du Rhône n’est pas la chasse gardée de Patrick Mennucci, et outre Jean-Luc Mélenchon, il devra affronter la candidate d’En Marche, Corinne Versini. Que le meilleur gagne !

Jean-Luc Mélenchon a eu la courtoisie et l’intelligence de rencontrer Jean-Claude Gaudin. Le maire de Marseille lui a certainement donné des conseils avisés.

Candidats investis La République En Marche !

AIN 1, Laurent MALLET
AIN 2, Marie-Jeanne BÉGUET
AIN 3, Olga GIVERNET
AIN 4, Stéphane TROMPILLE
AIN 5, Hélène DE MEIRE
AISNE 1, Aude BONO
AISNE 4, Marc DELATTE
AISNE 5, Jacques KRABAL
ALLIER 1, Pauline RIVIERE
ALLIER 2, Laurence VANCEUNEBROCK-MIALON
ALLIER 3, Bénédicte PEYROL
ALPES DE HAUTE PROVENCE 1, Delphine BAGARRY
ALPES DE HAUTE PROVENCE 2, Christophe CASTANER
ALPES MARITIMES 1, Caroline REVERSO-MEINIETTI
ALPES MARITIMES 4, Alexandra VALETTA ARDISSON
ALPES MARITIMES 6, Nathalie AUDIN
ALPES MARITIMES 7, Khaled BEN ABDERAHMANE
ALPES MARITIMES 8, Philippe BUERCH
ALPES MARITIMES 9, Dominique FILLEBEEN
ARDECHE 2, Laurette GOUYET-POMMARET
ARDECHE 3, Matthieu PEYRAUD
ARDENNES 1, Jean Pierre MORALI
ARDENNES 2, Mario IGLESIAS
ARIEGE 2, Huguette BERTRAND VINZERICH
AUBE 1, Gregory BESSON-MOREAU
AUBE 2, Djamila HADDAD
AUDE 1, Danièle HERIN
AUDE 2, Alain PEREA
AUDE 3, Mireille ROBERT
AVEYRON 1, Stéphane MAZARS
AVEYRON 2, Anne BLANC
AVEYRON 3, Jean-Louis AUSTRUY
BAS RHIN 1, Thierry MICHELS
BAS RHIN 3, Bruno STUDER
BAS RHIN 4, Martine WONNER
BAS RHIN 5, Eliane TOMASZEWSKI
BAS RHIN 6, Guy SALOMON
BAS RHIN 7, Antoinette DE SANTIS
BAS RHIN 8, Christian GLIECH
BAS RHIN 9, Vincent THIEBAUT
BOUCHES DU RHONE 1, Pascal CHAMASSIAN
BOUCHES DU RHONE 2, Claire PITOLLAT
BOUCHES DU RHONE 4, Corinne VERSINI
BOUCHES DU RHONE 5, Cathy RACON-BOUZON
BOUCHES DU RHONE 6, Eléonore LEPRETRE
BOUCHES DU RHONE 8, Jean-Marc ZULESI
BOUCHES DU RHONE 9, Sylvie BRUNET
BOUCHES DU RHONE 10, François-Michel LAMBERT
BOUCHES DU RHONE 12, Céline GAILHAC
BOUCHES DU RHONE 14, Anne-Laurence PETEL
BOUCHES DU RHONE 15, Nathalie FARRO
BOUCHES DU RHONE 16, Monica MICHEL
CALVADOS 2, Eric HALPHEN
CALVADOS 4, Christophe BLANCHET
CALVADOS 5, Bertrand BOUYX
CALVADOS 6, Alain TOURRET
CANTAL 1, François DANEMANS
CANTAL 2, Patricia ROCHES
CHARENTE 1, Thomas MESNIER
CHARENTE 2, Sandra MARSAUD
CHARENTE 3, Madeleine NGOMBET BITOO
CHARENTE MARITIME 1, Otilia FERREIRA
CHARENTE MARITIME 2, Frederique GUEREAU – TUFFNELL
CHARENTE MARITIME 3, Jean Philippe ARDOUIN
CHARENTE MARITIME 4, Raphael GERARD
CHARENTE MARITIME 5, Christian GERIN
CHER 1, François CORMIER-BOULIGEON
CHER 2, Nadia ESSAYAN
CHER 3, Loic KERVRAN
CORREZE 1, Christophe JERRETIE
CORREZE 2, Patricia BORDAS
CORSE SUD 1, Maria GUIDICELLI
CORSE SUD 2, Jean Charles ORSUCCI
COTE D’OR 3, Fadila KHATTABI
COTE D’OR 4, Yolaine DE COURSON
COTE D’OR 5, Didier PARIS
COTES D’ARMOR 1, Bruno JONCOUR
COTES D’ARMOR 2, Hervé BERVILLE
COTES D’ARMOR 3, Olivier ALLAIN
CREUSE 1, Jean-Baptiste MOREAU
DEUX SEVRES 1, Guillaume CHICHE
DEUX SEVRES 2, Christine-Nelly HEINTZ
DEUX SEVRES 3, Jean-Marie FIEVET
DORDOGNE 1, Philippe CHASSAING
DORDOGNE 2, Michel DELPON
DORDOGNE 4, Jacqueline DUBOIS
DOUBS 1, Fannette CHARVIER
DOUBS 3, Denis SOMMER
DOUBS 4, Frédéric BARBIER
DOUBS 5, Sylvie LE HIR
DROME 1, Mireille CLAPOT
DROME 2, Alice THOUROT
DROME 4, Latifa CHAY
ESSONNE 3, Laetitia ROMEIRO DIAS
ESSONNE 4, Marie-Pierre RIXAIN
ESSONNE 5, Cédric VILLANI
ESSONNE 6, Amélie DE MONTCHALIN
ESSONNE 7, Murielle KERNREUTER
ESSONNE 8, Antoine PAVAMANI
ESSONNE 9, Marie GUEVENOUX
ESSONNE 10, Pierre-Alain RAPHAN
EURE 2, Fabien GOUTTEFARDE
EURE 3, Marie TAMARELLE
EURE 4, Bruno QUESTEL
EURE 5, Claire OPETIT
EURE ET LOIR 1, Guillaume KASBARIAN
EURE ET LOIR 2, Claire Tassadit HOUD
EURE ET LOIR 4, Clémence ROUVIER
FINISTERE 1, Annaïg LE MEUR-ROUX
FINISTERE 2, Jean-Charles LARSONNEUR
FINISTERE 3, Didier LE GAC
FINISTERE 4, Sandrine LE FEUR
FINISTERE 5, Graziella MELCHIOR
FINISTERE 6, Richard FERRAND
FINISTERE 7, Liliane TANGUY
FINISTERE 8, Erwan BALANANT
FRANCAIS DE L’ETRANGER 1, Roland LESCURE
FRANCAIS DE L’ETRANGER 2, Paula FORTEZA
FRANCAIS DE L’ETRANGER 4, Pieyre Alexandre ANGLADE
FRANCAIS DE L’ETRANGER 5, Samantha CAZEBONNE
FRANCAIS DE L’ETRANGER 6, Joachim SON FORGET
FRANCAIS DE L’ETRANGER 7, Frédéric PETIT
FRANCAIS DE L’ETRANGER 8, Florence DRORY
FRANCAIS DE L’ETRANGER 9, Leila AICHI
FRANCAIS DE L’ETRANGER 10, Amal Amélia LAKRAFI
FRANCAIS DE L’ETRANGER 11, Anne GENETET
GARD 1, Françoise DUMAS
GARD 2, Marie SARA
GARD 3, Anthony CELLIER
GARD 4, Annie CHAPELIER
GARD 5, Olivier GAILLARD
GERS 1, Jean-René CAZENEUVE
GERS 2, Christophe SOCCIO
GIRONDE 1, Dominique DAVID
GIRONDE 2, Catherine FABRE
GIRONDE 3, Marik FETOUH
GIRONDE 4, Aziz SKALLI BOUAZIZA
GIRONDE 5, Benoit SIMIAN
GIRONDE 6, Eric POULLIAT
GIRONDE 7, Bérangère COUILLARD
GIRONDE 8, Sophie PANONACLE
GIRONDE 9, Sophie METTE
GIRONDE 10, Florent BOUDIE
GIRONDE 11, Véronique HAMMERER
GIRONDE 12, Christelle DUBOS
GUADELOUPE 1, Olivier SERVA
HAUT RHIN 1, Stéphanie VILLEMIN
HAUT RHIN 3, Patrick STRIBY
HAUT RHIN 4, Aurélie TACQUARD
HAUTE CORSE 1, Francois ORLANDI
HAUTE CORSE 2, Francis GIUDICI
HAUTE GARONNE 1, Pierre CABARE
HAUTE GARONNE 2, Jean-Luc LAGLEIZE
HAUTE GARONNE 3, Corinne VIGNON
HAUTE GARONNE 4, Mickael NOGAL
HAUTE GARONNE 6, Monique IBORRA
HAUTE GARONNE 7, Elisabeth TOUTUT-PICARD
HAUTE GARONNE 9, Sandrine MORCH
HAUTE GARONNE 10, Sebastien NADOT
HAUTE LOIRE 1, Cécile GALLIEN
HAUTE LOIRE 2, Pierre ETEOCLE
HAUTE MARNE 1, Bérangère ABBA
HAUTE MARNE 2, Vincent BERTHET
HAUTE SAONE 1, Barbara BESSOT BALLOT
HAUTE SAVOIE 1, Véronique RIOTTON
HAUTE SAVOIE 2, Frédérique LARDET
HAUTE SAVOIE 3, Guillaume GIBOUIN
HAUTE SAVOIE 4, Laura DEVIN
HAUTE SAVOIE 5, Marion LENNE
HAUTE SAVOIE 6, Xavier ROSEREN
HAUTE VIENNE 1, Sophie BEAUDOUIN-HUBIERE
HAUTE VIENNE 2, Jean Baptiste DJEBBARI
HAUTE VIENNE 3, Marie-Ange MAGNE
HAUTES ALPES 1, Pascale BOYER
HAUTES PYRENEES 1, Jean-Bernard SEMPASTOUS
HAUTES PYRENEES 2, Marie Agnes STARICKY
HAUTS DE SEINE 1, Isia KHALFI
HAUTS DE SEINE 2, Adrien TAQUET
HAUTS DE SEINE 3, Christine HENNION
HAUTS DE SEINE 4, Isabelle FLORENNES
HAUTS DE SEINE 6, Laurent ZAMECZKOWSKI
HAUTS DE SEINE 10, Gabriel ATTAL
HAUTS DE SEINE 11, Laurianne ROSSI
HAUTS DE SEINE 13, Frédérique DUMAS
HERAULT 1, Patricia MIRALLES
HERAULT 2, Stéphanie JANNIN
HERAULT 3, Coralie DUBOST
HERAULT 4, Jean-François ELIAOU
HERAULT 5, Philippe HUPPE
HERAULT 6, Isabelle VOYER
HERAULT 9, Patrick VIGNAL
ILLE ET VILAINE 1, Mustapha LAABID
ILLE ET VILAINE 2, Gaspard GANTZER
ILLE ET VILAINE 4, Gaël LE BOHEC
ILLE ET VILAINE 5, Christine CLOAREC
ILLE ET VILAINE 7, Valérie FRIBOLLE
ILLE ET VILAINE 8, Florian BACHELIER
INDRE 1, Emilie FARMAN
INDRE 2, Sophie GUERIN
INDRE ET LOIRE 1, Philippe CHALUMEAU
INDRE ET LOIRE 2, Daniel LABARONNE
INDRE ET LOIRE 4, Fabienne COLBOC
INDRE ET LOIRE 5, Sabine THILLAYE
ISERE 1, Olivier VERAN
ISERE 2, Jean-Charles COLAS-ROY
ISERE 3, Emilie CHALAS
ISERE 5, Catherine KAMOWSKI
ISERE 6, Cendra MOTIN
ISERE 7, Monique LIMON
ISERE 8, Caroline ABADIE
ISERE 9, Elodie Jacquier Laforge
JURA 2, Anne PROST-GROSJEAN
LA REUNION 5, Léopoldine SETTAMA-VIDON
LANDES 1, Geneviève DARRIEUSSECQ
LANDES 2, Lionel CAUSSE
LANDES 3, Jean Pierre Louis STEINER
LOIR ET CHER 2, Jean-Luc BRAULT
LOIRE 1, Magali VIALLON
LOIRE 2, Jean-Michel MIS
LOIRE 3, Valéria MUNTIAN
LOIRE 4, David KAUFFER
LOIRE 6, Julien BOROWCZYK
LOIRE ATLANTIQUE 1, François DE RUGY
LOIRE ATLANTIQUE 2, Valérie OPPELT
LOIRE ATLANTIQUE 3, Anne-France BRUNET
LOIRE ATLANTIQUE 4, Aude AMADOU
LOIRE ATLANTIQUE 6, Yves DANIEL
LOIRE ATLANTIQUE 7, Sandrine JOSSO
LOIRE ATLANTIQUE 8, Audrey DUFEU SCHUBERT
LOIRE ATLANTIQUE 10, Sophie ERRANTE
LOIRET 1, Stéphanie RIST
LOIRET 2, Emmanuel CONSTANTIN
LOIRET 3, Jihan CHELLY
LOIRET 4, Mélusine HARLE
LOIRET 5, David SIMONNET
LOIRET 6, Richard RAMOS
LOT 1, Sébastien MAUREL
LOT 2, Huguette TIEGNA
LOT ET GARONNE 1, Michel LAUZZANA
LOT ET GARONNE 2, Alexandre FRESCHI
LOT ET GARONNE 3, Olivier DAMAISIN
LOZERE 1, Francis PALOMBI
MAINE ET LOIRE 1, Matthieu ORPHELIN
MAINE ET LOIRE 2, Stella DUPONT
MAINE ET LOIRE 3, Anne BARRAULT
MAINE ET LOIRE 4, Laetitia SAINT-PAUL
MAINE ET LOIRE 5, Denis MASSEGLIA
MAINE ET LOIRE 6, Nicole DUBRE CHIRAT
MAINE ET LOIRE 7, Philippe BOLO
MANCHE 1, Hervé HOUEL
MANCHE 2, Bertrand SORRE
MANCHE 3, Stéphane TRAVERT
MANCHE 4, Blaise MISLER
MARNE 3, Eric GIRARDIN
MARNE 5, Bertrand TREPO
MARTINIQUE 1, Chantal MAIGNAN
MARTINIQUE 3, Max ORVILLE
MAYENNE 3, Josselin CHOUZY
MEURTHE ET MOSELLE 1, Carole GRANDJEAN
MEURTHE ET MOSELLE 3, Xavier PALUSZKIEWICZ
MEURTHE ET MOSELLE 4, Philippe BUZZI
MEURTHE ET MOSELLE 5, Marion BUCHET
MEUSE 1, Diana ANDRE
MEUSE 2, Emilie CARIOU
MORBIHAN 2, Gérard PILLET
MORBIHAN 3, Nicole LE PEIH
MORBIHAN 4, Paul MOLAC
MORBIHAN 5, Gwendal ROUILLARD
MORBIHAN 6, Jean-Michel JACQUES
MOSELLE 1, Belkhir BELHADDAD
MOSELLE 2, Ludovic MENDES
MOSELLE 3, Richard LIOGER
MOSELLE 4, Mathilde HUCHOT
NIEVRE 1, Perrine GOULET
NIEVRE 2, Patrice PERROT
NORD 1, Christophe ITIER
NORD 3, Christophe DI POMPEO
NORD 4, Brigitte LISO
NORD 5, Guillaume DEKONINCK
NORD 6, Charlotte LECOQ
NORD 7, Arnaud VERSPIEREN
NORD 8, Catherine OSSON
NORD 9, Valérie PETIT
NORD 10, Sophie TAIEB
NORD 11, Laurent PIETRASZEWSKY
NORD 14, Julien LEMAITTE
NORD 15, Jennifer DE TEMMERMAN
NORD 16, Chantal RYBAK
NORD 17, Dimitri HOUBRON
NORD 18, Claire POMMEYROLE
NORD 20, Daniel ZIELINSKI
OISE 1, Denis FLOUR
OISE 2, Agnès THILL
OISE 3, Pascal BOIS
OISE 4, Emmanuelle BOUR POITRINAL
OISE 5, Fatima MASSAU
OISE 6, Carole BUREAU-BONNARD
OISE 7, Jean-Francois DARDENNE
ORNE 2, Ophélie LEROUGE
ORNE 3, Isabelle BOSCHER
PARIS 2, Gilles LEGENDRE
PARIS 3, Stanislas GUERINI
PARIS 5, Benjamin GRIVEAUX
PARIS 8, Laetitia AVIA
PARIS 13, Hugues RENSON
PARIS 14, Valérie BOUGAULT
PARIS 16, Mounir MAHJOUBI
PAS DE CALAIS 1, Bruno DUVERGÉ
PAS DE CALAIS 4, Thibault GUILLY
PAS DE CALAIS 5, Jean Pierre PONT
PAS DE CALAIS 6, Brigitte BOURGUIGNON
PAS DE CALAIS 8, Benoit POTTERIE
PAS DE CALAIS 10, Laurence DESCHANEL
PAS DE CALAIS 11, Anne ROQUET
PAS DE CALAIS 12, Coralie REMBERT
PUY DE DOME 1, Valérie THOMAS
PUY DE DOME 2, Mohand HAMOUMOU
PUY DE DOME 3, Laurence VICHNIEVSKY
PUY DE DOME 5, Sébastien GARDETTE
PYRENEES ATLANTIQUES 1, Josie PUEYTO
PYRENEES ATLANTIQUES 4, Loic CORREGE
PYRENEES ATLANTIQUES 5, Florence LASSERRE
PYRENEES ORIENTALES 1, Romain GRAU
PYRENEES ORIENTALES 4, Sebastien CAZENOVE
RHONE 1, Thomas RUDIGOZ
RHONE 2, Hubert JULIEN LAFERRIERE
RHONE 3, Jean-Louis TOURAINE
RHONE 4, Anne BRUGNERA
RHONE 5, Blandine BROCARD
RHONE 6, Bruno BONNELL
RHONE 7, Anissa KHEDHER
RHONE 9, Marion RIOU
RHONE 10, Thomas GASSILOUD
RHONE 11, Jean-Luc FUGIT
RHONE 12, Cyrille ISAAC-SYBILLE
RHONE 13, Danielle CAZARIAN
RHONE 14, Yves BLEIN
SAINT-MARTIN/SAINT-BARTHELEMY 1, Ines BOUCHAUT CHOISY
SAONE ET LOIRE 1, Benjamin DIRX
SAONE ET LOIRE 3, Rémy REBEYROTTE
SAONE ET LOIRE 5, Raphael GAUVAIN
SARTHE 1, Damien PICHEREAU
SARTHE 2, Aurélie PEROT
SARTHE 3, Pascale FONTENEL PERSONNE
SARTHE 5, Willy COLIN
SAVOIE 4, Patrick MIGNOLA
SEINE ET MARNE 1, Aude LUQUET
SEINE ET MARNE 4, Emmanuel MARCADET
SEINE ET MARNE 6, Laetitia MARTIG DECES
SEINE ET MARNE 7, Rodrigue KOKOUENDO
SEINE ET MARNE 8, Jean-Michel FAUVERGUE
SEINE ET MARNE 10, Stéphanie DO
SEINE ET MARNE 11, Amandine RUBINELLI
SEINE MARITIME 1, Damien ADAM
SEINE MARITIME 2, Annie VIDAL
SEINE MARITIME 3, William Vladimir TCHAMAHA PATIPE
SEINE MARITIME 6, Philippe DUFOUR
SEINE MARITIME 8, Béatrice DELAMOTTE
SEINE MARITIME 9, Stéphanie KERBARH
SEINE MARITIME 10, Xavier BATUT
SEINE SAINT-DENIS 2, Véronique AVRIL
SEINE SAINT-DENIS 3, Patrice ANATO
SEINE SAINT-DENIS 4, Prisca THEVENOT
SEINE SAINT-DENIS 5, Malika MAALEM
SEINE SAINT-DENIS 6, Alexandre AIDARA
SEINE SAINT-DENIS 7, Halima MENNOUDJ
SEINE SAINT-DENIS 8, Sylvie CHARRIERE
SEINE SAINT-DENIS 9, Jeanne DROMARD
SEINE SAINT-DENIS 10, Billel OUADAH
SEINE SAINT-DENIS 11, Elsa WANLIN
SEINE SAINT-DENIS 12, Stéphane TESTE
SOMME 1, Nicolas DUMONT
SOMME 2, Barbara POMPILI
SOMME 4, Jean Claude LECLABART
SOMME 5, Thierry VINDEVOGEL
TARN 2, Marie-Christine VERDIER JOUCLAS
TARN 3, Jean TERLIER
TARN ET GARONNE 1, Pierre MARDEGAN
TERRITOIRE DE BELFORT 2, Bruno KERN
VAL D’OISE 1, Isabelle MULLER-QUOY
VAL D’OISE 2, Guillaume VUILLETET
VAL D’OISE 4, Naima MOUTCHOU
VAL D’OISE 5, Fiona LAZAAR
VAL D’OISE 7, Dominique DA SILVA
VAL D’OISE 9, Zivka PARK
VAL D’OISE 10, Aurélien TACHE
VAL DE MARNE 1, Frédéric DESCROZAILLE
VAL DE MARNE 3, Laurent SAINT MARTIN
VAL DE MARNE 5, Nadine RET
VAL DE MARNE 6, Guillaume GOUFFIER CHA
VAL DE MARNE 7, Jean-Jacques BRIDEY
VAL DE MARNE 8, Jennifer DOUIEB NAHON
VAL DE MARNE 10, Sheerazed BOULKROUN
VAL DE MARNE 11, Albane GAILLOT
VAR 2, Cécile MUSCHOTTI
VAR 3, Alexandre ZAPOLSKI
VAR 4, Solveig SEREINE MAUBORGNE
VAR 6, Valérie GOMEZ-BASSAC
VAR 7, Emilie GUEREL
VAR 8, Fabien MATRAS
VAUCLUSE 1, Jean-Francois CESARINI
VAUCLUSE 2, Sonia STRAPELIAS
VAUCLUSE 3, Brune POIRSON
VAUCLUSE 5, Jean VIARD
VENDEE 3, Stéphane BUCHOU
VENDEE 5, Pierre HENRIET
VIENNE 1, Jacques SAVATIER
VIENNE 2, Sacha HOULIE
VIENNE 3, Jean-Michel CLEMENT
VOSGES 1, Alisson HAMELIN
VOSGES 2, Christine URBES
VOSGES 3, Claude THIRARD
VOSGES 4, Raynald MAGNIEN COEURDACIER
YONNE 1, Paulo DA SILVA MOREIRA
YONNE 2, Jean-Yves CAULLET
YONNE 3, Michèle CROUZET
YVELINES 1, Didier BAICHERE
YVELINES 2, Jean-Noël BARROT
YVELINES 3, Béatrice PIRON
YVELINES 4, Marie LEBEC
YVELINES 5, Yael BRAUN-PIVET
YVELINES 6, Natalia POUZYREFF
YVELINES 7, Michèle DE VAUCOULEURS
YVELINES 8, Khadija MOUDNIB
YVELINES 10, Aurore BERGE
YVELINES 11, Nadia HAI
YVELINES 12, Florence GRANJUS

Mylan go home !

Je ne supporte pas la publicité pour la firme pharmaceutique américaine Mylan qui envahit les antennes radio depuis quelques mois. L’activité principale de Mylan Laboratories Inc. (Canonsburg, Pennsylvanie) est la commercialisation de médicaments génériques. Mylan fabrique donc des copies de médicaments dont les brevets sont tombés dans le domaine public. Et Mylan, à travers ses campagnes de publicité, essaie de persuader les consommateurs que ses produits sont meilleurs que les originaux. A quoi ça sert ? Allez-vous demander à votre médecin de vous prescrire un médicament Mylan, un ersatz à la place d’un médicament original ? Allez-vous lui dire : “Docteur, j’ai mal au dos, donnez-moi du Mylan” ou “Docteur, je suis constipé, prescrivez-moi du Mylan”, etc. Qu’aurez-vous à y gagner ? Un médicament moins performant, passer pour un publivore auprès du médecin et enrichir une firme américaine qui ne fait aucun effort de recherche et qui profite de l’expiration des brevets et de la complaisance des pouvoirs publics pour commercialiser des copies de médicaments qui contiennent bien la molécule active, mais pas toujours sous la formule la plus efficace et parfois associée à des excipients provoquant des effets indésirables. Cette publicité est scandaleuse. Il appartient aux laboratoires pharmaceutiques et à leurs visiteurs médicaux de promouvoir leurs produits auprès des praticiens et non auprès des patients. Tout l’argent dépensé dans la publicité pour la promotion des médicaments et des mutuelles grève le coût des dépenses de santé pour les patients ou pour les organismes sociaux.